Egypte

Bienvenida

Vous trouverez ici un ensemble de carnets de voyages et récits de nos aventures de vacances !!

Vous y trouverez peut être quelques renseignements qui pourront vous aider dans l'organisation des vôtres !

 Itinéraire



Départ direction l'Egypte pour une semaine de croisière sur le Nil.

J1 : Paris - Louxor
J2 : Louxor - Le temple de Karnak - Louxor
J3 : Louxor - La nécropole de Thèbes - La vallée des rois et des reines - Les colosses de Memnon - Edfou
J4 : Edfou- Kom ombo
J5 : Kom ombo - Assouan - Temple de Philae - Assouan
J6 : Assouan - Abou Simbel - Barrage du lac Nasser - L'obélisque inachevé - Assouan
J7 : Assouan - Ecluse d'Esna - Louxor
J8 : Louxor - Paris

Louxor

Après quelques heures d'avion, nous arrivons à Louxor aux environs de 4heures du matin et déjà, rien qu'à l'ouverture des portes, on sent déja la forte chaleur !!
Ayant un peu de mal avec les grosses chaleurs, j'appréhende un peu la journée qui arrive en se disant que si il fait déjà chaud à cette heure-ci, qu'est-ce que ça va donner par la suite !!

On file alors vers notre bateau de croisière et l'équipe fait un rapide debrieffing de la semaine à venir avant de nous laisser dans les bras de Morphée pour quelques heures.

 Temple de Karnak

Après une courte nuit, on prend tranquillement notre petit déjeuner au ras du Nil et on sort du bateau (et de sa fabuleuse climatisation) pour notre première visite au temple de Karnak.

Et effectivement, en Egypte et même en Septembre il fait encore très chaud !! A peine sortis du bateau nous étions déjà tous trempés de la tête au pied. Il faut dire qu'il a fait près de 48°C toute la semaine !!

Bref, on part alors à l'assaut du temple dédié au Dieu Amon (qui signifie "le caché", du fait qu'il est impossible de connaître sa vraie forme).

Le temple est sublime et est composé de trois parties : L'enceinte d'Amon-Rê, l'enceinte de Montou et l'enceinte de Mout.

 Nécropole de Thèbes

Au deuxième jour, nous partons ensuite vers la nécropole de Thèbes et se trouve la vallée des rois et des reines.

 La vallée des rois

100£E/personne + 4£E/personne pour le petit train

Nous arrivons aux alentours des 7heures du matin pour la visite de la vallée des rois.
Après quelques explications, nous nous dirigeons vers la tombe de Thoutmôsis III (n°34 sur la carte) qui se trouve en hauteur.
On monte les quelques marches et on s'engouffre dans un petit couloir étroit où la chaleur est étouffante et l'atmosphère rendue très humide par tous les touristes qui s'y trouvent.
Les murs sont recouverts de maintes représentations des divinités du Panthéon Egyptien.
Dans les tombes il est interdit de faire des photos et ce sur beaucoup de sites en Egypte.

Lorsque l'on ressort de la tombe, l'air extérieur nous parait presque "frais" !! Mais il suffira de quelques pas pour s'apercevoir que la chaleur est bien là et qu'elle réduit considérablement notre énergie.

Ayant beaucoup de touristes et peu de temps, le guide nous fait signe que nous devons déjà repartir... Au final une vallée des rois un peu blaclée... Dommage

Les colosses de Memnon

Les colosses de Memnon sont deux énormes statues de pierre de 18 mètres situées sur la rive occidentale de Thèbes.

Ils ne restent qu'eux du temple d'Amenhotep III qui fut construit durant la XVIIIème dynastie.
Ils représentent le roi Amenophis III ainsi que sa mère Moutemouia et sa femme Tiyi qui sont situées au niveau des jambes des statues.

On reprend alors le chemin du bus direction le bâteau pour naviguer vers Edfou mais avant ceci on nous arrête dans une boutique de poterie en vue de faire dépenser les touristes... C'est le côté négatif d'un circuit organisé, on fait des arrêts shopping imposés alors qu'il aurait été plus intéressant d'approfondir la vallée des rois mais il en faut pour tout les goûts !

Edfou

A peine le pied sur le débarcadère des bateaux, une nuée de calèches attendent pour emmener les touristes au temple qui se situe à 3kms.
En route pour ce mode de transport qui nous a bien fait rire car le cocher ne regardait quasi pas la route et nous lançait des "expressions françaises" à tout va !!

Le temple est vraiment superbe car il est très bien conservé. C'est un temple qui fut construit à la gloire du dieu Horus à tête de faucon.

■ Représentation de cérémonie rituelle

■ La barque sacrée

■ Des hiéroglyphes

Kom Ombo

On reprend le bateau et cette fois-ci on se dirige vers le temple de Kom Ombo pour une visite en fin de journée.
Le temple se situe juste à quelques pas du débarcadère et la lumière d'un coucher de soleil rend l'endroit vraiment magnifique.

Ce temple est aussi appelé temple des deux divinités car une partie est dédiée à Haroéris (Dieu épervier) et l'autre à Sobek (Dieu crocodile).

On fait aussi la découverte d'un nilomètre qui est un profond puits qui permet de déterminer les variations des hauteurs de l'eau du Nil.
De ce niveau le guide nous explique que les égyptiens ajustaient le taux des impôts car si la crue était bonne, les récoltes le seraient aussi et on pourrait plus imposer les agriculteurs.

A côté du temple se trouve une petite chapelle, celle d'Hathor dans laquelle il est possible de voir des crocodiles momifiés.

■ Un nilomètre

■ Crocodiles momifiés

Le temple de Philae

Direction aujourd'hui pour le temple de Philae qui se trouve sur le point culminant d'une île formée par la création du barrage d'Assouan.
On embarque alors à bord d'une sorte de barque pour y accéder.

C'est un temple consacré à la déesse Isis.
Il est extrêmement bien conservé mais on peut s'apercevoir que certaines représentations furent martelée car la cour du temple fut transformée en église sous l'époque copte.

Il y aussi la présence d'un kiosque romain en l'honneur de l'empereur Trajan.

Ensuite nous prenons le départ mais avec une pause chez un souffleur de verre avant d'être déposés au bateau où nous assiterons pendant le repas à une très belle démonstration de derviche tourneur.

■ Représentation d'Isis martelée

■ Le kiosque de Trajan

■ A l'intérieur du temple

 Abou Simbel

 Le grand temple d'Abou Simbel

Départ pour le mythique temple d'Abou Simbel !!
Départ très matinal : 2 heures 30 du matin !!
Effectivement, le trajet se fait en convoi de tout un ensemble de bus escortés par des militaires pour protéger les touristes d'eventuels attentats.
On roule près de 4h30 - 5h sans arrêt car le convoi l'impose, on finit alors notre nuit !

Nous voici enfin au temple que Ramsès II fit construire !!
Il faut savoir qu'il ne s'est pas toujours situé ici car à l'époque il se trouvait près du lac Nasser mais la contsruction du barrage d'Assouan allait faire monter les eaux et l'engloutir.
C'est alors que dans les années 60, l'UNESCO classa ce site au patrimoine mondial et entreprit le sauvetage de celui-ci en le découpant, le numérotant, le déplaçant et le remontant scrupuleusement.

Il est interdit de prendre des photos à l'intérieur du temple et beaucoup de personnes veillent à ce que ça soit bien respecté.

Au fond du temple se trouve quatre statues, celles de Ptah, Amon, Ramsès II et Rê-Horakhty.
Deux fois dans l'année (22 février et 22 Octobre), les rayons du soleil accèdent jusqu'au fond du temple pour illuminer trois des statues et laisser la quatrième dans l'ombre celle de Ptah car il représente les forces telluriques invisibles.

 Le petit temple d'Abou Simbel

Juste à côté du grand temple d'Abou Simbel s'y trouve un plus petit.
Il s'agit d'un temple dédié à Nefertari, l'épouse de Ramsès II.

Ce temple est construit directement à même la roche et présente en sa façade 6 statues colossales.

Mirage en plein désert

Nous repartons alors du site d'Abou Simbel pour un retour au bateau qui se trouve à Assouan.

Nous avons plusieurs heures de route qui nous attendent et on profite alors pour observer le paysage désertique.
On assiste donc à un phénomène fréquent dans les endroits chaud, un mirage ! Pour nous il représentait une grande étendue d'eau au plein milieu du désert.

Il s'agit juste d'une illusion d'optique dû à la déviation de la lumière par des superpositions de couches d'air de températures différentes, c'est pourquoi il est possible de les photographier, c'est un rendu visuel bien réel et pas notre tête qui nous fait imaginer des choses.

L'obélisque inachevé

L'obélisque inachevé se trouve dans une carrière de granit rose à 2km d'Assouan et on peut ainsi comprendre comment les Egyptiens s'y prenaient pour les construire.

Celui-ci est dit inachevé car il resté dans la carrière, ne pouvant être utilisé car il présente une grande fêlure.
Il est long de 42 mètres et est pour l moment le plus grand obélisque découvert.

Attention à prévoir eau et chapeau car sur ce site pierreux il y fait chaud, très chaud même !!!

L'écluse d'Esna

Passage obligatoire lors d'une croisière sur la Nil c'est l'écluse d'Esna.

Il s'agit d'un étroit couloir dans lequel notre bateau se glisse et on remplit ou vide l'eau qui s'y trouve pour pourvoir continuer la navigation.
Cette étape prend environ 45minutes donc on profite du bar en attendant que notre bateau se trouve au niveau correct de l'eau !

Petites sculptures au matin...

Les cygnes

Le bâteau

Farniente

La fleur et le coeur

Le crocodile

Le génie

 Hébergement

 Hébergements

CROISIERE NIL Marmara 650€ la semaine/pers en all inclusive et excursions incluses

PLUS
Le bâteau est top ! Tout confort et climatisé. Les repas sont excellents et variés. Vous avez accès à une piscine sur le pont avec transats. Notre guide était très sympa et nous a fait découvrir pleins de choses.

MOINS
La piscine était toute petite et avait à sa surface une "flaque d'huile" dûe protections solaires. Petit point un peu à part : Il fait chaud, très chaud !! Moi la chaleur m'a finie, j'ai été malade les 3 premiers jours...