La Réunion

Bienvenue

Vous trouverez ici un ensemble de carnets de voyages et récits de nos aventures de vacances !!

Vous y trouverez peut être quelques renseignements qui pourront vous aider dans l'organisation des vôtres !

 Itinéraire





















J1 : Saint-Denis - Sainte-Suzanne - Saint-André - Hell-Bourg

J2 : Hell-Bourg - Sources Manouilh - Hell-Bourg

J3 : Hell-Bourg - Col des Boeufs - La Nouvelle - Hell-Bourg

J4 : Hell-Bourg - Bras Panon - Piton Sainte-Rose - Saint-Benoit - Saint-Louis

J5 : Saint-Louis - Cité du volcan - Piton de la Fournaise - Saint-Louis

J6 : Saint-Louis - Saint-Leu (Nage avec les cétacés) - Le grand brûlé - Puits Arabe - Cap méchant - Saint-Louis

J7 : Saint-Louis - Maïdo (Le grand Bénare) - Saint-Louis

J8 : Saint-Louis - Saint-Leu (Baptême de plongée et Kelonia) - Trois bassins - Saint-Louis

J9 :Saint-Louis - Saint-Leu (Parapente) - Saint-Leu (pointe au sel) - Cascade Langevin - Grande anse - Saint-Louis

J10 : Saint-Louis - Cilaos (Canyoning) - Saint-Louis

J11 : Saint-Louis - Conservatoire botanique national de Mascarin - Piton des neiges

J12 : Piton des neiges - Saint-Gilles-Les-Bains - Aquarium de la Réunion

J13 : Saint-Gilles-Les-Bains - Boucan Canot - Saint-Gilles-Les-Bains

J14 : Saint-Gilles-Les-Bains - Le Dimitile - Piton de la Fournaise - Saint-Gilles-Les-Bains

J15 : Saint-Gilles-Les-Bains - VTT Maïdo - Plage du trou d'eau - Saint-Denis

J16 : Saint-Denis - Distillerie Savanna - Saint-Denis


Distance parcourue (Avec une Hyundai I10): 2120 kms 


Notre voyage en video 

%VIDEOREUNION%

A savoir...

Attaque de requins

  Lire la suite

Activité volcanique du Piton de la Fournaise

  Lire la suite
  • Les vaccins

Bien penser à être à jour des vaccinations universelles (Diphtérie, tétanos, polio, coqueluche et hépatite B).

Prévoir aussi de se vacciner contre l'hépatite A et la typhoïde (Le Tyavax regroupe les deux en un vaccin) et également contre la rage, l'Afrique du Sud regorgeant d'animaux.
Par voie de conséquence, prévoyez aussi le budget vaccin dans le budget total, car ce n'est pas donné !

Si jamais vous faites un séjour ou une escale dans un pays infesté, le vaccin contre la fièvre jaune s'averera obligatoire pour l'entrée en Afrique du Sud.

Sainte-Suzanne

 Cascade Niagara

Premier contact avec la Réunion grâce à la cascade Niagara près de Sainte-Suzanne.

C'est une chute d'eau d'environ 30 mètres qui en fait un lieu parfait pour les piques-niques dont sont très friands les Réunionnais.

Saint-André

 Temple Tamoul "Le Colosse"

On trouve beaucoup de temples colorés à la Réunion, il s'agit des temples Tamoul (Une religion Indou).
Le plus spectaculaire est celui de Saint-André, également appelé "Le Colosse" et fut construit à la fin du XIXème siècle.

Il est néanmoins impossible de le visiter car l'entrée est interdite aux non-croyants.



 Sucrerie du Bois-Rouge et Distillerie de Savanna
 10€/adulte 

Visite prévue le premier jour de vacances mais à notre arrivée on nous informe qu'il faut réserver pour pouvoir effectuer la visite.
On reporte donc à notre dernier jour de vacances vu que nous serons à Saint-Denis.

Nous voici alors au dernier jour, direction la sucrerie du Bois rouge et Distillerie de Savanna à Saint-André. Attention à bien venir avec des chaussures fermées (Obligatoire pour une raison de sécurité dans l'usine) et à ne pas porter de bijoux.

La visite débute par un petit film de 10 minutes sur la manière dont est transformée la canne à sucre afin d'en faire du sucre et du rhum. Rien ne se perd car les "débris" sont redonnés aux agriculteurs pour qu'ils s'en servent comme engrais. 
Cette distillerie a également comme particularité de produire une partie de sa propre énergie électrique grâce au processus de transformation.

Ensuite, on passe à la visite de l'usine en elle-même où notre guide nous présente les différentes étapes de la transformation de cette canne à sucre. L'usine fonctionne de Juin à Décembre, ce qui correspond à la période de récolte.

Nous passons également dans une cave où sont stockés près d'un millier de fûts de rhum de différentes années. On y respire alors la fameuse "Part des anges",  cette part de volume d'alcool d'alcool qui s'évapore pendant le vieillissement des rhums. Cette évaporation est très importante car au bout de 10 ans de vieillissement, il reste moins de la moitié du volume du fût de départ.
La guide nous apprend également que tous les fûts de rhum Savanna ont déjà été utilisées auparavant pour la calvados ou le cognac, ce qui permet d'apporter une saveur supplémentaire.

A la fin de la visite, dégustation de rhum évidemment (Avec modération car on jette le surplus de rhum) mais aussi de confiture maison.

Visite à faire car c'est très interessant de voir à quoi sert ces cannes à sucres qui recouvrent quasiment toute l'île.


Salazie

 Voile de la mariée

Pour notre première nuit, direction Hell-Bourg et sur la route, passage obligé par la ville de Salazie et la très célèbre cascade "Voile de la mariée" qui ressemble à un voile en tulle de mariée. 

Elle tient son nom d'une légende :

Un couple souhaitait se marier malgré le refus du père de la future mariée.

Le jour du mariage, le père se rendit à l'église, ce qui fut fuir les époux et la jeune mariée, aveuglée par son voile, tomba dans un précipice, son voile restant accroché à la falaise.

Son père pleura, ses larmes se déversant en cascade sur le voile de la mariée.




Hell-Bourg

 Centre ville de Hell-Bourg

Après une route sinueuse, nous voici arrivés à Hell-Bourg, labelisé "Plus beau village de France".
Malheureusement pour nous, nous sommes restés à Hell-Bourg 3 jours sous la pluie et la brume, ce qui ne nous a pas vraiment permis de profiter de la beauté de l'endroit...

On peut y découvrir un petit centre ville avec de multiples cases créoles, une poste rouge et un cimetière entourré de bambous des plus fleuris.

 Maison Folio
 5€/adulte - gratuit pour les -11 ans

Dans le centre ville de Hell-Bourg se trouve une case créole qu'il est possible de visiter, la maison Folio.

La visite débute par le superbe jardin composé d'Orchidées, de plantes médicinales et aromatiques...
On a aussi droit à la découverte d'immenses araignées que l'on retouve partout à la Réunion, les Bibes (Beurkk).

La visite se poursuit par l'annexe de la maison où l'on voit une multitudes d'objets anciens (souvent en bambou) et des essences de bois différentes.

Enfin on termine la visite dans la maison elle-même composées uniquement de meubles d'époque.

Visite très sympa faite avec un local qui nous a appris deux trois choses en créole : Les métropolitains sont appelés les "Zoreilles" car ne comprenant pas toujours le créole, ils tendent l'oreille pour mieux comprendre !!
Les arbres aussi ont des noms particuliers, ce sont tous des pieds de... suivi du nom de fruit. Un pommier devient alors un pied de pomme !! Et un arbre quand à lui est un pied de bois, tout simplement !!


■ Chambre dans la maison Folio
■ Orchidée
■ Une Bibe

 Chez Alice


Pas beaucoup de restos à Hell-Bourg et étant en basse saison, on peut ajouter qu'il n'y en avait pas non plus beaucoup d'ouverts !

On se dirige alors vers cette lumière provenant de "Chez Alice", un petit resto créole tenu par une mamie sympathique.

Les tables ne payent pas de mine mais à l'arrivée de nos casseroles contenant notre rougail saussices et le cari crevette, ce fut le régal !!!!

Une bonne adresse car c'est très bon prix et surtout c'est excellent et vous ne risquez pas d'avoir encore faim en repartant car c'est servi en quantité !!


 Le cirque de Salazie

 Les sources Manouilh 9,5 kms, 3 heures 30

Grande journée aujourd'hui !!! Notre première randonnée à la Réunion, les sources Manouilh qui tient son nom du surnom du braconnier qui l'a découvert en 1916.

Au départ su stade de Hell-Bourg, on commence à gentiellement grimper dans des pestes végétales puis dans une forêt de cryptomérias (et leurs magnifiques racines glissantes) avant d'arriver à la source d'eau ferrugineuse.

Il suffit de traverser la rivière du Mât pour trouver les points chauds de la source.

Nous avons eu de la chance, juste le temps d'arriver et d'admirer la source car quelques instants après une épaisse brume s'est installée et la pluie s'est aussi invitée.

On reprend alors notre chemin vers l'Ilet à Vidot en passant par les anciennes thermes avant de revenir à Hell-Bourg.

En effet, il existait auparavant des thermes alimentées par les sources thermales mais en 1948 un cyclone tropical provoqua un éboulement qui obstrua ces sources et entraina alors l'arrêt des thermes.

■ Vue sur Hell-Bourg
■ Les racines de cryptomerias
■ Les anciennes thermes

 Le cirque de Mafate

 Col des Boeufs à la Nouvelle 14,8 kms, 4 heures 30

Première belle journée ensoleillée depuis notre arrivée, on en profite donc pour aller au village de la Nouvelle depuis le col des boeufs.

Il s'agit d'un ilet situé dans le cirque de Mafate dont l'accès n'est possible qu'à pied ou par hélicoptère. La Nouvelle est l'ilet le plus visité de Mafate.

On débute cette belle rando la tête dans les nuages et on descend progressivement. On arrive rapidement à un plateau, la plaine des Tamarins où la température commence un peu à se réchauffer. 

Au bout de 2 heures de descente, on arrive à la Nouvelle, un superbe ilet bordé de remparts. C'est magnifique mais loin d'être calme car à notre arrivée a commencé un balet de ravitaillement par hélicoptères !

On fait ensuite le tour de l'ilet afin de voir le point de vue au bout de celui-ci : Merveilleux !!!

Il est désormais midi, on commence à avoir le ventre qui gargouille donc on repart d'un bon pas en direction de la boulangerie. A la nouvelle il y a tout ce qu'on veut, boulangerie, école, épicerie, gîte !! Un micro village perdu au milieu des montagnes !!

On profite un peu des lieux puis on entame la montée. Il est aussi possible de faire un détour par Marla qui rajoute à l'itinéraire deux bonnes heures de marche.

■ La plaine des Tamarins

■ Arrivée à la Nouvelle

■ Vue depuis la Nouvelle

Bras panon

 Bassin la Mer et bassin la Paix 7,5 kms, 2 heures
Aujourd'hui on quitte Hell-Bourg pour rejoindre notre deuxième hébergement situé à Saint-Louis mais un arrêt s'impose à Bras Panon avec la découverte de magnifiques cascades, Bassin la Mer et Bassin la Paix.

Depuis le parking, empruntez le pont et prenez à droite. Continuez le chemin jusqu'à emprunter les nombreuses marches qui vous mènent au premier bassin, Bassin la Paix.
Le bassin, bordé de basalte, et la cascade sont superbes et il est possible de s'y baigner mais attention, prudence car il y a malgré tout de nombreux accident et le site n'est pas surveillé.

En repartant, on voit depuis le pont des personnes faisant du canyoning dans la rivière, avec des sauts impressionants dans l'eau !!

On rejoint le parking et cette fois on se dirige dans le chemin qui est au bout de la route afin de rejoindre l'autre bassin, bassin la mer.
Au bout d'une heure de marche, on aperçoit enfin le bassin mais impossible pour nous de trouver le chemin qui mène en bas du bassin... Face à cet échec cuisant (et la satisfaction d'avoir quand même vu l'autre bassin), on rebrousse chemin et on reprend notre route.


■ Bassin la Mer

■ Canyoning dans la rivière des roches

■ Bassin la Paix

Piton Sainte-Rose

 Notre dame des laves
On continue notre journée Road trip jusqu'à Sainte-Rose pour voir la célèbre église Notre dame des laves.

En effet on peut voir une étendue sombre juste devant, l'entrée : Il s'agit de la coulée de lave de l'éruption de 1977 (Très grosse éruption car elle dégagea dix fois plus de volume de lave que la majorité des éruptions) qui s'arrêta juste devant.
Evidemment, beaucoup y virent un miracle et une intervention divine !


 Anse des cascades
Juste un peu après Notre dame des laves, on peut découvrir l'anse des cascades.

C'est un superbe site ammenagé où il est très agréable d'y pique-niquer avec vue sur l'anse bordée de blocs de basaltes, les nombreuses cascades et les bâteaux de pêcheurs.

C'est un lieu très reposant en semaine lorsqu'il y a peu de monde.


 Pont suspendu
Ayant atteint notre point le plus au sud sur la route circulaire (Car lors de nos vacances la route fût bloquée pour travaux juste avant le grand brûlé), nous rebroussons chemin.

On s'arrête alors à ce pont suspendu que nous avions vu juste avant à l'aller.

Il s'agit d'un pont suspendu construit en 1894 qui surplombe la rivière de l'Est (Il était alors à l'époque le plus long pont suspendu du monde) avec 152 mètres de portée.

Il n'est désormais plus possible de rouler dessus, mais c'est possible de s'y promener. 

Depuis 1979, il fut classé monument historique.


Saint-Benoit

 Belvédère Takamaka
Au-dessus de Saint-Benoit, après une route sinueuse sur la fin, se situe le Belvédère de Takamaka.

Le point de vue est superbe avec des gorges avec une végétation dense et de nombreuses cascades dont la cascade arc-en-ciel qui aliment la centrale EDF hydroélectrique en contre-bas. Les ouvriers la rejoignent depuis ce point de vue via un téléphérique d'ailleurs.

Comme il est dit dans le Lonely Planet "Le paysage a des airs de Jurassic Park" !!! Impressionant !!


 Grand étang ? kms, 40 minutes
Dernier arrêt avant d'empunter la route transversales de la plaines des Cafres et de rejoindre Saint-Louis.

On s'arrête alors à Grand étang où l'on décide de simplement aller au point vue et de ne pas faire le tour complet car on manque un peu de temps et la météo n'est pas non plus très favorable.

Le lac est entouré de rempart et lorsque l'on fait le tour, il était possible  de voir les cascades d'Anettes mais depuis peu le bras qui mène à elles est fermé. 


Saint-Pierre

 Marché forain


Aujourd'hui c'est samedi, cela signifie que c'est le marché forain de Saint-Pierre.

Situé juste en face de la mer, ce marché est un vrai régal pour les yeux et à le don de vous donner envie de tout acheter !!

Des fruits et légumes à gogo, des jus de fruits frais, des fruits secs, des praprations de rhum arrangé, de la vanille, des bouchons, des bonbons piments, des samossas et j'en passe !!!

On en profite alors pour acheter un peu de tout et goûter un maximum de choses et surtout pour avoir de quoi manger le midi !! Devant notre avocat géant, nos samossas et nos bouchons, on en salive d'avance.

Il y a aussi toute une partie du marché dédié à l'artisanat mais nous bizarrement, on a plutôt été attirés par tout ce qui se mangeait !!



Bourg Murat

 La cité du volcan
9€/adulte - 6€/enfant de 4 à 12ans - gratuit pour les -4 ans

Après notre super déjeuner issu des produits du marché, on part à Bourg Murat pour visiter la cité du volcan.
C'est un musée rénové en 2012 dédié aux volcans de l'île. 

Tout est très bien expliqué et l'ensemble est extremement ludique et visuel.

Une frise rappelle tous les évènements passés avec vidéos à la clef pour les plus récentes éruptions, comme celle de l'impressionnante éruption de 2007 qui coupa la route pour rejoindre l'océan.

Il y a également un petit cinéma 4D qui vous plonge à l'intérieur d'un volcan, très sympa pour les enfants.

 Le Piton de la Fournaise

 Parking Foc-Foc vers le Piton de Bert ?kms, 3 heures AR

Au départ, il était initialement prévu d'aller au pas de Bellecombre et de randonner jusqu'au cratère Dolomieu en passant par le Formica Leo mais le jour de notre arrivée, le 24 Août 2015, le Piton de la Fournaise est entré en éruption, entrainant alors une fermeture de l'enclos aux randonneurs.
Cette éruption dura jusqu'au 31 Octobre 2015 et se découpa en trois phases éruptives. Les nouveaux cratères formés furent baptisés "Kei Aki" pour le premier, en hommage au scientifique japonais mort 10 jours avant le début de l'éruption de mai et le second "Kalla et Pélé" en référence à Kran Mèr Kalle (Légende du patrimoine réunionnais) et aux cheveux de Pélé (Lave étirée en filament tels des cheveux).

Un mal pour un bien car nous avons donc eu la chance d'aller assister à cette éruption en live, pas une fois mais deux !! En effet, nous avons tellement adoré la première fois que nous y sommes revenus une seconde fois !!

Cette fois-ci l'éruption à eu lieu au Sud-Ouest du Dolomieu. Il nous a donc suffit de se garer au parking Foc-Foc, celui juste avant le pas de Bellecombe et de suivre le balisage direction Piton de Bois Vert (Ou Piton de Bert).

Nous sommes arrivés à 17 heures au parking pour pouvoir faire le chemin avant le coucher du soleil. Au bout d'une demie-heure  de marche, on distingue déjà la bouche éruptive, la fumée qui s'en échappe et le bruit sourd des éruptions !!

On continue pendant une petite heure jusqu'au point de vue du Piton de Bert où l'on s'installe en attendant la nuit.

Lorsque le soleil se couche, le spectacle est magique, les couleurs sont flamboyantes et la coulée de lave apparait alors clairement !!
Les éruptions sont sans cesse même s'il ne s'agit plus des jets impressionnants du premier jour.

Nous avons été autant émerveillés les deux fois mais la deuxième fois, le trémor avait un peu augmenté et les éruptions nous semblaient alors encore plus impressionnantes !! Le cratère aussi été déjà un peu plus haut !!

Après en avoir pris pleins les yeux, on s'équipe de nos lampes frontales pour le retour à pied jusqu'à la voiture.

Si vous avez l'occasion de voir une éruption et comptiez y aller en soirée, prévoyez des vêtements très chauds car nous sommes à plus de 2000 mètres d'altitude et la température descend très vite au coucher du soleil; Pour notre part, il faisait 2°C.

■ Eruption Août à Octobre 2015

■ Eruption Août à Octobre 2015

■ Eruption Août à Octobre 2015

Saint-Leu

 Nage avec les cétacés  3 heures en mer
  40€/personne 

Ce matin, nous partons rejoindre un club de plongée, Réunion plongée.
Grâce à ma soeur, mon beau-frère et mes neveux qui nous ont offert ce super cadeau à l'occasion de nos 30ans, nous allons en mer afin de nager avec les cétacés !!!

Nous sommes tout excités et après avoir enfilés nos combinaisons, on part avec un petit groupe sur le zodiac de Xavier et son équipe.
Je vous les recommande d'ailleurs vivement car ils sont très sympas et très pros !!

En chemin, Xavier nous explique que cette fois il sera quasiment impossible de voir les baleines car celles-ci semblent avoir désertées les côtes de la Réunion. Nous partons donc à la recherche des dauphins.

Au bout de deux heures de recherches, nous voyons enfin deux dauphins, ce sont des dauphins à longs becs. Ayant peu de cétacés à observer, tous les bateaux se sont retrouvés au même endroit pour observer ces dauphins les faisant alors fuir.

Nous nous éloignons un peu et au bout d'un petit quart d'heure, on aperçoit tout un groupe de dauphines à longs becs, environ une cinquantaine, autour du bateau.
Nous avons ainsi pu profitez de ces superbes animaux dans leur milieu naturel, c'était fantastique à voir.

Le groupe était en déplacement, nous n'avons donc pas fait de mise à l'eau mais pour nous l'important était pouvoir de les observer à l'état sauvage.

La photo ci-dessus est de Julie Varlet, qui travaille à Réunion Plongée et qui à pu prendre de superbes clichés alors que nous nous n'étions pas assez vifs pour en prendre !!

 Baptême de plongée sous-marine  2 heures
65€/personne pour le baptême

Deux jours après la sortie en mer avec Réunion plongée, nous voici de nouveau dans leur centre pour effectuer un baptême de plongée grâce encore une fois à ma soeur, mon beau-frère et mes neveux (Eh oui, nous avons été plus que gâtés !!!).

Xavier nous emmène en bord de mer à bord son zodiac avec plusieurs autres plongeurs expérimentés. Nous étions les seuls à faire un baptême.

Je commence donc à me mettre à l'eau et Xavier m'équipe. C'est parti !!! Après quelques minutes à apprendre à bien respirer avec les bouteilles à la surface, Xavier dégonfle mon gilet gonflable et on commence à s'enfoncer dans l'eau.

Mes fonds sont magnifiques,nous ne sommes qu'à 5 mètres de profondeur et pas très loin de la plage mais on voit déjà des dizaines et des dizaines de poissons de toutes les couleurs et de toutes les tailles !!!

On passe même sous une grande arche recouverte de corail, c'était grandiose !!!

Mes oreilles sifflant souvent, je me bouche le nez et souffle mais à un moment donné, de l'eau rentre dans mon masque et donc un peu dans mon nez.
Xavier nous avait prévenu que si cela arrivait il suffisait d'appuyer sur le haut du masque et de souffler par le nez pour évacuer l'eau mais même après cela j'avais toujours l'impression de respirer de l'eau, ce qui me fit un peu paniquer.

On remonta alors à la surface malgré les signes OK de Xavier me disant que je n'avait plus rien mais il fallait quand même que je remonte pour me rassurer.
Une fois une petite bouffée d'air frais et la petite angoisse passée, on retourne sous l'eau pour admirer les fonds encore quelques instants.

Je remonte alors à la surface, le signe pour mon copain de se préparer et d'aller à son tour profiter de ce magnifique petit monde marin !!

Comme c'était un baptême et qu'on ne savait pas vraiment comment cela allait se passer, nous n'avons pas osés prendre la Gopro avec nous mais on s'est promis qu'on en referait et que cette fois on immortaliserai tout !!

N'hésitez pas à passer par ce club pour la plongée car ils sont vraiment géniaux et Xavier connait très bien tous les sites. Le point important est que le club reste à dimension humaine, ce n'est pas l'usine et on s'y sent très à l'aise.

 Parapente

 80€/personne pour le 800 mètres plus

Ce matin on file vers le parking de Kelonia pour un vol en parapente avec BlackAir Parapente.
Comme nous sommes très chanceux, il s'agit cette fois aussi du cadeau pour nos 30ans de mon oncle et ma tante.

Le point de rendez-vous est sur la plage où atterissent les parapentes. Un autre couple monte avec nous dans la camionnette et on roule jusqu'à la plateforme de départ des parapentes.

Mon copain et moi nous équipons et on attend le moment adéquat pour se lancer. 

Mon "pilote" Vassily me dit "vas-y-cours à fond", ce que j'essaye de faire mais la voile commence à se gonfler et nous tire vers l'arrière!!! On tente de courir comme on peut (en regardant bien à l'horizon pour éviter de tomber) et là, zou!!! Je monte comme une fusée dans les airs !!!
On se retrouve alors super haut, bien plus que tous les autres parapentes et Vassily me dit "Les autres vont être trop dégoutés qu'on soit si haut!!".

La vue est à couper le souffle et l'impression d'avoir un champ de vue incroyablement large !!

On se ballade alors au gré des courants d'airs chauds et au tempo des "bips bips" de son détecteur de colonnes chaudes. On passe alors au-dessus de la grande ravine, superbe vue d'en bas mais d'en haut c'est encore mieux !!

Le vol que l'on avait pris dure à peu près 40 minutes mais c'est tellement top qu'on a la sensation de n'être restés que 15 minutes !! On est aussi très bien installés, comme dans un siège !!

On commence à redescendre progressivement et au-dessus de la mer les pilotes vous font tenir un peu les cordes du parapente pour se guider.

Juste avant l'atterissage, ils vous proposent de faires des petites acrobaties comme le 360°C qui consiste à tirer fort la voile d'un côté pour descendre rapidement en faisant des ronds. Ca fait un drôle d'effet, on a l'impression de peser deux fois plus lourd, d'avoir le corps qui s'écrase sur lui-même !!

Pas de problème pour l'atterissage, ca se fait tout en douceur, il faut juste anticiper un peu le fait de marcher à l'arrivée.

C'était une super expérience dans les airs et les pilotes ont été tops avec nous et nous ont fait découvrir l'île vue de haut et nous on appris énormément sur leur discipline.

 Observatoire des tortues Kelonia

  7€/adulte - 5€/enfant (4-12 ans) - gratuit pour les -4 ans

Petite visite à l'observatoire des tortues Kelonia à Saint-Leu.
Il s'agit d'un centre de sensibilisation à l'environnement et en particulier aux tortues.

Kelonia récupère aussi les tortues bléssées pour les soigner et les relâcher en mer. Cela permet aussi d'installer des balises sur celles-ci afin d'étudier leurs déplacements.
Certaines des tortues sont trop bléssées pour être reinsérées donc le centre les garde pour assurer leur survie (Comme cette tortue amputée d'une nageoire).

La visite se fait assez rapidement car c'est petit mais c'est très sympa à faire et on y apprend beaucoup de choses.

 La pointe au sel

Beau site à la sortie de Saint-Leu, la pointe au sel.

On y découvre de grandes salines avec de petits monticules de sel à secher à côté du musée du sel.
On peut s'y ballader librement, les salines sont gratuites.

Juste à côté on découvre l'océan qui recouvre la roche basaltique au gré des vagues. 
Le site est superbe et y est réputé pour ses couchers de soleil.

 Conservatoire botanique national de Mascarin

  7€/adulte - 5€/enfant (5-12 ans) - gratuit pour les -5 ans

Notre dernière visite à Saint-Leu, plus exactement sur la route des colimaçons, fut le conservatoire botanique national de Mascarin, un jardin sur 7 hectares qui regroupe plusieurs collections: Palmiers, orchidées, fougères, cactus et surtout les collections propres à la Réunion avec certaines espèces endémiques et la collection Lontan qui permet de retracer l'introduction à la Réunion du coton, du tabac, du café et surtout la canne à sucre.

La visite est très sympa car le jardin est parfaitement entretenu. Au mois de septembre, nous n'avons pas pu voir beaucoup de fleurs puisque ce n'est pas encore la saison.

La visite se fait libre mais il y à également 3 visites guidées, chacune sur une collection différente.
■ Bec de perroquet

■ Maison du jardin

■ Famille des cactus

Le Sud sauvage

 Cascade Langevin

Après Saint-Joseph, en direction de Grand galet, suivre la rivière Langevin sur plusieurs kilomètres pour accéder à une magnifique cascade, la cascade langevin.

Pas très bien indiquée, continuer la route patiemment jusqu'à ce que celle-ci devienne abrupte. En effet, il y a une montée assez impressionnante à faire en voiture alors ne pas hésitez à repasser en première sinon elle risque d'être infranchissable.

Juste après cette montée se trouve un petit parking d'où on peut descendre pour apercevoir un premier bassin avec une cascade.

L'imposante cascade Langevin se situe quand à elle plus haut, il suffit de monter quelques mètres à pied par la route pour arriver à un point de vue.

Elle est grandiose, la plus belle que l'on ai vu jusque là. L'eau semble sortir de partout c'est vraiment très beau.

 La coulée de 2007 au grand brûlé

N'ayant pas pu faire le tour de l'île par la route circulaire à cause de travaux, nous rejoignons le grand brûlé par le Sud avec un arrêt au belvédère de la célèbre coulée de 2007, qualifiée d' "éruption du siècle".

Cette éruption dura plusieurs mois et fut d'une rare intensité. La coulée à ainsi rejoint l'Océan, détruisant au passage la route RN2 (Route des laves) et entraina aussi un effondrement important du cratère Dolomieu.

Depuis le belvedère, on peut ainsi observer la largeur et l'épaisseur du champ de lave. Assez impressionant !!



 Puits Arabe

Après avoir vu le grand brûlé, nous revenons sur nos pas avec un arrêt à puits Arabe.

Son nom tient du fait qu'il y abrite un puit construit par l'homme, en particulier par les navigateurs Arabes lors de leurs arrivées à la Réunion.

On y découvre également une immense côte de basaltes noirs tranchant avec le bleu de l'Océan.

 Cap méchant

Encore sur le retour vers notre hotel à Saint-Louis, on s'arrête à Cap Méchant, un lieu un peu similaire à Puits Arabe, avec des falaises noires formées par les coulées du Piton de la Fournaise.

 Grande anse

En fin d'après-midi, petite pause farniente à Grande Anse, une superbe plage aménagée avec des tables de pique-nique et une buvette.

Il y a également la possibilité de se baigner en toute sécurité car une portion de la mer a été délimitée avec de gros blocs de basaltes afin de créer "une piscine".

Attention à certains endroits et surtout attention aux pieds car les oursins ont élus domicile dans cette piscine !!

 Piton Maïdo

 Point de vue du Maïdo 

Ce matin, on a un peu la poisse... On décide d'aller au Maïdo pour faire la rando du Grand Bénare et on se laisse guider par notre GPS bêtement, nous faisant prendre une petite route au travers des fermes.
Le Maïdo est indiqué donc on ne s'angoisse pas mais à une intersection, une pancarte travaux barre la route d'accès. Obligés de tout redescendre pour prendre la route classique plus loin et tout remonter. Ce petit détour nous aura ainsi valu 1h30 !! Pas gênant en soi mais il faut savoir qu'à la Réunion, il faut partir tôt en rando pour avoir un maximum de visibilité car les nuages arrivent souvent vers 11h.

Après ce petit changement de direction, on arrive au Maïdo vers 10h mais heureusement, on peut profiter de ce superbe point de vue à 2190 mètres d'altitude sans nuages !!

 Le Grand Bénare 18 kms, 6 heures AR

On débute donc la rando du grand Bénare aux alentours de 10h30.
C'est une rando assez exigeante car il y a quand même pas mal de dénivelé positif, que c'est très caillouteux et il ne faut pas oublier que l'on va monter jusqu'à 2896 mètres d'altitude.

Le début de la rando à été superbe pour nous car les nuages n'étaient pas encore là et on pouvait voir les ilets de Mafate en contre-bas depuis notre sentier qui longe le bord du rempart (Sentier Grand bord).

Rapidemment, le temps s'est couvert, apportant de gros nuages blancs opaques et nous bouchant toute visibilité du cirque. Commença alors une looooooongue ascension pour moi car j'avais l'impression que cette rando n'en finissait pas et nous n'avions pu le loisir de profiter de la vue.

Après quelques heures, on distingue le sommet, mais là coup de massue, un traileur nous passe devant en sautant de pierre en pierre d'une légèreté incroyable !! Ces gars m'ont rendue folle tout le voyage !! T'as juste l'impression d'être au bout de ta vie et eux sont tout frais !!! 
Mais bon, le pire n'a pas été qu'il nous dépasse, nooooon !!! Le pire, c'est qu'il a eu le temps de monter ET de redescendre alors que nous n'avions toujours pas atteint le sommet GGGRRRRR !!

A l'arrivée au sommet on a eu la satisfaction d'être arrivés à bout de rando fatiguante mais malheureusement la vue est complètement bouchée. 
Après tous ces efforts, on pique-nique en haut avant d'entamer la descente.

A notre retour nous avons fait un détour par la glacière, une grotte très froide où les esclaves stockaient la glace qu'ils redescendaient depuis le sommet pour les glaçons des riches.
Sur le coup, on a été un peu déçu par cet arrêt qui ne présente pas un grand intérêt à nos yeux (Mais ce n'est que notre avis).

■ Vue de la Nouvelle depuis le Grand Bénare

■ Le départ du Grand Bénare

■ La glacière

 Descente du Maïdo en VTT 37 kms, 3 heures
55€/personne pour le "Coco Découverte"

Grosse matinée sportive avec pour but la descente du Maïdo en VTT !!! Pour ca, nous sommes passés par Cocobike, situé à Saint-Gilles-Les-Bains.

Super bien accueillis, on essaye les casques et les mitaines et on embarque dans la camionnette en direction du sommet du Maïdo.
Il y a trois formules différentes pour la descente et on choisi l'option découverte, la formule la plus facile moins difficile !!

A notre arrivée au bout d'une petite heure de route, on retourne au point de vue du Maïdo pendant que le guide, Fred,  prépare les VTT.

Les choses sérieuses commencent!!! On teste un peu nos vélos avant le départ et surtout le freinage, car les freins ne font pas semblant, un petit temps d'adaptation est nécessaire.

Et c'est parti, on commence la descente au milieu de la forêt, des cailloux et au cours du temps on passe au milieu de plaines et de champs de canne à sucre.

Après n'être pas passée loin de la chute à plusieurs reprises, on prend confiance d'autant que le paysage est super sympa.

N'étant pas très habituée au vélo et encore mois à la descente, j'ai trouvé ça très physique et impressionnant !! A la fin on a encore l'impression d'avoir les bras qui tremblent et les mains sont toutes crispées !! Mais c'était une super expérience et Fred est très sympa et laisse tout le monde aller à son ryhtme.

37kms plus tard, nous voici de retour à Saint-Gilles-Les-Bains directement sur nos VTT, prêts pour un bon petit punch maison offert par Fred !!

 Le cirque de Cilaos

 Cilaos

Pour venir à Cilaos, il faut le vouloir !! Et surtout passer par une route surnommée "la route aux 400 virages" !!
Bon vous l'aurez compris, il y a BEAUCOUP de virages mais pour pimenter le tout il y a des endroits où seule une voiture passe alors que la route est à double sens, des tunnels avec virage à 90° à l'entrée et à la sortie, des virages qui font passer la route sur elle-même à l'image des circuits automobiles des jouets d'enfants...
Bref un bonheur !!!

Par contre, il faut bien l'avouer, la vue est à couper le souffle tout au long et on arrive enfin au village de Cilaos, tout fleuri et coloré !!

Nous avons regrettés de ne pas avoir passé une nuit ici car ce village est magnifique.

 Canoyning de fleur jaune 
65€/personne

Pour notre première venue à Cilaos, nous allons faire du canyoning et on rejoint notre guide Guillaume de Cilaos aventure devant l'office de tourisme.
Une fois tous les participants arrivés, on part se regroupant dans un minimum de voitures vers le début du canyon à à peu près 15 minutes de route. On embarque alors Pierre, un ingénieur en mission à la Réunion, dans notre voiture.

A l'arrivée, on range nos affaires dans le coffre, on récupère les sandwichs et on ferme le coffre pour aller mettre notre combinaison. Jusque là tout allait bien... Sauf lorsqu'on s'est rendu compte qu'on avait laissé les clefs de la voiture dans le coffre avec nos portables, passeports, cartes bleues...

Et là, ce fut le drame !!! Comment allons-nous faire ? 

Guillaume super sympa, nous a alors chercher le numéro de l'agence de location et prêté son portable pour qu'on fasse venir un double des clefs par taxi. L'agence super sympa a fait en sorte d'envoyer les clefs par une navette qui rapprocherait les clefs afin de payer moins cher le taxi (Car rappelons-le, nous sommes en haut de la route des 400 virages!!!). Guillaume demanda alors à l'un de ses amis de nous récupérer les clefs et de nous avancer le taxi pour qu'on puisse profiter tranquillement de journée canyoning plutôt que d'attendre désespéremment nos clefs.

Une fois les choses presques réglées, on souffle un bon coup et on enfile nos tenues de combats : t-shirt d'eau, combinaison, sur-combinaison et baudrier. On place les vêtements de rechange et les sandwichs dans des sacs étanche et c'est parti !!

On commence tranquillement par un toboggan naturel pour se mettre en jambe et surtout pour effectuer le premier contact avec l'eau bien froide !

Ensuite on enchaine les descente en rappel, soit en rappel classique, les pieds sur la parois, soit en rappel toboggan, face au vide. 
Pas de problème pour la descente, à condition de ne pas avoir un vertige qui vous paralyse, et cela ne fait pas mal aux mains car les cordes passent dans un double anneau, un "huit" et chaque tour dans le huit permet de diviser le poids par deux, ce qui fait que l'on avait que quelques kilos à maintenir.

Deux rappels m'ont marqués:
Le premier était un rappel à faire à deux et guillaume creait un barrage avec un sac au niveau de la retenue et le retirait pendant la descente, entrainant une mega cacsade d'eau sur nous !!
Le deuxième est évidemment le plus haut rappel : 55 mètres de hauteur face au vide, ça impresionne !!!

L'avantage de ce parcours était qu'il était possible de faire des sauts mais c'était toujours optionnel.

A la fin de la descente de toutes les cascades, on s'accorda une bonne petite pause pique-nique et séchage de combinaison avant d'entamer la remontée.
Pour moi, c'est là qu'ont commencées les difficultés. Je m'attendais à une petite marche dans la forêt d'une heure mais Guillaume nous annonce que le chemin de retour se fait par un chemin de cabris et que l'on doit garder nos baudriers car il faudra s'assurer à certains endroits.

Retour sportif donc car chacun avait un sac avec le reste de bouteilles d'eau et les combinaisons et tout ca dans un chemin sur un crête assez raide avec des passages très escarpés et abrupts. Des fois c'était limite de l'escalade !!

Lorsque l'on a rejoint la route, le bonheur !! Et surtout la fierté d'avoir fait une activité très physique globalement.

Au parking, un père et son fils ayant fait le canyoning avec nous nous ramènent à Cilaos pour que l'on récupère les clefs (qui venaient tout juste d'arrivées, avec 5 heures de retard sur l'heure annoncée). Pierre nous avait très gentiellement proposé de nous ramené à notre voiture car lui logeait ici.

Une fois la voiture récupérée (Merci Pierre!!!), on retourne voir notre petit groupe parti prendre une bière autour du lac de Cilaos.

On rembourse alors l'ami de Guillaume qui avait receptionné nos clefs (140€ la course de taxi quand même, Gloups) et on prend une petite bière Dodo en rigolant de notre péripétie (d'ailleurs un couple nous a avoué que cela leur était arrivé au Canada par -40°C) et en débrieffant le canyoning.

■ Le premier rappel

■ Le dernier rappel 

■ Le retour par le sentier de cabris

 Le piton des neiges

 Le Piton des neiges 1700 mètres de dénivelé +, 6 heures de montée et 4 heures de descente EN 2 JOURS

On monte à nouveau la route des 400 virages et on laisse la voiture au parking du bloc, à 2,5kms de Cilaos.

Débute alors une belle montée vers le Piton des Neiges depuis le Bloc. Pour cela, deux options s'offrent à vous : Monter les 1700 mètres de dénivelé positif en une journée en partant très tôt, soit le faire en deux fois en passant la nuit au refuge.

Nous avons choisi cette deuxième option mais attention, il n'y a qu'un seul et unique et refuge et le Piton des Neiges attire beaucoup de randonneurs alors il est impératif de réserver à l'avance (Et ce plusieurs mois avant) car le refuge est pris d'assaut. Il faut aussi réserver son dîner 48 heures à l'avance et penser à prendre des lingettes car pas de douche fonctionnelle au refuge !!
  • 1er jour: 1100 mètres de dénivelé + , 2 heures 50

On entame la montée à 14 heures car il faut arriver au refuge impérativement avant 18 heures.

Commence alors une longue rando constituée presque exclusivement de marches, et encore des marches !!! Un super exercice pour les fessiers cela dit !

Au fur et à mesure du temps, on voit Cilaos devenir de plus en plus petit.
On a une chance folle d'avoir une super météo, la vue est super dégagée !! C'est l'inconvénient de devoir réserver le refuge des mois à l'avance, c'est un peu la loterie avec le temps.

Comme à l'accoutumée à la Réunion, on se fait doubler par les traileurs !! Encore plus impressionant ici vu le dénivellé et la fatigue qu'entraine ces nombreuses marches.

Au bout de quasiment 3 heures d'ascension, on arrive sur un plateau où est situé le refuge ! Yesss !!

Le refuge a très mauvaise réputation, j'ai souvent lu qu'ils étaient très désagréables. C'est sûr que ce ne fut pas la méga teuf à l'arrivée mais je les aient trouvés très corrects durant notre court séjour.

On repère alors notre super chambre à 16 personnes avec les lits superposés à deux étages et on file se faire une rapide toilette puis prendre un petit rafraichissement.

A 18h30 pétante, dîner !! Avec au menu cari poulet et cari crevette. Le repas était plutôt bon et en quantité et surtout bien chaud !!! Car à cette altitude et à cette heure-ci, il caille un max.

A 20h30, au lit !!! Et oui, au refuge on se couche tôt car le réveil va être très matinal : Debout à 4h du matin pour finir le reste de l'ascension de nuit et ainsi assister au lever du soleil depuis le sommet.

■ Les marches du sentier du bloc au refuge

■ Vue de Cilaos

■ Au refuge de la caverne Dufour

  • 2ème jour : 600 mètres de dénivelé + , 2 heures puis 1700 mètres de dénivelé - , 3 heures 30

La nuit s'est plutôt bien passée, pas trop de ronflement et pas froid du tout grâce aux deux grosses couvertures que le refuge nous fournit.

On plit bagage, on installe la lampe frontale et c'est parti pour deux heures de montée dans les cailloux et dans le noir.

On sent au fur et à mesure l'effet de l'altitude, chaque pas demande de plus en plus d'effort et la fin est très difficile et exigeante. On s'accroche et on tente de ne pas trop s'arrêter car on aperçoit déjà le ciel s'éclaircir.

A notre arrivée au sommet, nous n'aurons que quelques minutes à attendre pour voir le soleil se lever, timing parfait !!!
C'est vraiment magnifique, les couleurs, le calme...

On distingue les trois cirques depuis le sommet et on voit les rayons du soleil éclairant progrssivement chacuns d'eux.

Vers 7h30, on décide de repartir et d'aller prendre notre petit déjeuner au refuge avant de finir la descente.

On retrouve alors nos copines les marches et on croise pas mal de personnes grimpant déjà pour passer la nuit au refuge.

Quelques heures et arrêts plus tard, on voit enfin notre voiture !! Toute contente d'être arrivée, je relâche un peu mon attention et me prend une belle gamelle au milieu des racines. Plus de peur que de mal, juste le genou un peu écorché qui m'aura valu un beau bleu par la suite.

Au final, c'est possible de le faire en une journée mais ca doit vraiment être éreintant. Je conseille vraiment de le faire sur deux jours car même comme cela, nous avons eu de belles courbatures alors que les autres rando ne nous avaient rien fait.

■ Début de lever de soleil durant la montée au Piton des Neiges

■ Deuxième pic du Piton des Neiges

■ Vue sur le refuge depuis le Piton des Neiges

L'Entre-Deux

 Le Dimitile par la Chapelle ? kms, 3 heures 30 AR

Notre dernière randonnée à la Réunion fut celle du Dimitile.

Ayant prévu de retourner passer une soirée au Piton de la Fournaise voir l'éruption, on décide de faire le chemin le plus facile et le plus court, le Dimitile par la chapelle aller et retour sur le même sentier.

Au Dimitile, ça grimpe bien d'autant que l'on a encore quelques courbatures du Piton des Neiges.

Après 1h30, on arrive à une petite chapelle et 30 minutes après nous sommes au sommet du Dimitile à la table d'observation à 1800 mètres d'altitude.

On a une magnifique vue sur le cirque de Cilaos avec au fond, le Piton des Neiges.

Le temps est encore une fois magnifique, pas un nuage à l'horizon.

Une fois redescendus, on se rend compte que le sentier était désert, nous n'avons pas croisé une seule personne en 3 heures 30, pas même un traileur, c'est dire !!

■ Un Tec Tec

■ La chapelle du Dimitile

■ Arrival at the top of the frills

Saint-Gilles-les-Bains

 Trois bassins
Sur la route du théâtre à Saint-Gilles, il faut se garer au bord de la route près d'une buvette-snack, "Les Cormorans".

De là, on accède au sentier qui mène à trois bassins : Bassin Cormoran, bassin des Aigrettes et bassin malheur.

Dès l'entrée, on voit une pancarte sentier interdit mais vu la quantité de voiture, on ose malgré tout s'y aventurer. Nous ne nous sommes pas trompés, malgré l'interdiction, nous n'avons jamais vu autant de monde!!! Une vraie autoroute !!

On se dirige alors vers le deuxième bassin qui est magnifique !! Un superbe bassin avec une grande cascade où l'on peut s'y baigner.

Plus haut, on trouve Bassin Malheur. Pour y aller vous verrez pleins de petits chemins différents.

Par contre, impossible de trouver le chemin pour accéder au premier bassin. Nous n'avons vu que des débuts de sentier quji s'arrêtent au bout de quelques mètres. Nous n'avons d'ailleurs pas été les seuls à revenir bredouille. 

 Le marché de Saint-Gilles-Les-Bains
Bonne surprise ce matin en allant chercher un petit déjeuner, on tombe sur le marché de Saint-Gilles-Les-Bains !!!

Cool, nous on adore ça et comme à Saint-Pierre, on achète tout un tas de choses pour le repas du midi.
Au menu, sarcives de poulet coco carottes et crevettes thaï avec en entrée des samossas et des bouchons bien entendu !

 Aquarium de la Réunion
9€/adulte - 6€/enfant (4-12 ans) - gratuit pour les -4 ans
Au retour du piton des neiges, on décide de faire une courte sortie et surtout une sortie cool et pas loin. 
Notre choix se porte alors sur l'aquarium de Saint-Gilles-Les-Bains dont le Lonely planet en disait beaucoup de bien.

Certes, il est très mignon et ludique mais nous avons clairement été déçus. Notre visite n'a duré qu'une vingtaine de minute et il y avait très peu à voir.
Grosse déception donc d'autant que cet aquarium pourrait être génial vu le nombre de spécimens dont regorge l'océan Indien.

 Chez Loulou


A Saint-Gilles-Les-Bains, impossible de passer à côté de la célèbre boulangerie "Chez Loulou" à la façade turquoise.

On décide d'y acheter nos petits déjeuners que l'on mangera en face de la mer.

Cette boulangerie est très connue surtout pour sa devanture très photogénique mais aussi pour ses samossas qui sont à priopri excellents. 

A priori car nous concernant, nous n'en avons pas pris suite à des avis sur tripadvisor assez décevants. Et à première vue, ils ne nous ont pas plus emballés que ça non plus.

Boucan-Canot

 La plage surveillée
Lorsque nous avons fait le canyoning, un couple nous avait dit qu'il fallait absolument faire du snorkelling à la plage de Boucan-Canot car les poissons y fusent et qu'en plus la plage est surveillée.

En effet, une zone est délimitée par des filets lestés, des jet-skis scrutent les alentours et un maitre-nageur surveille la baignade.

Assez rassurant mais on se pose quand même des questions lorsque l'on voit la taille des vagues. 
On ne se laisse pas impressionnés et on enfile nos masques et tubas.

Juste à côté se trouve une petite rue piétonne très agréable avec des bars et des restos, l'idéal pour un repas le midi et un petit verre.

La Saline-les-Bains

 Plage du trou d'eau
A Saline-les-bains se trouve un lagon, la plage de trou d'eau.

Nous sommes venus ici à plusieurs reprises dans le but de faire du kayak transparent mais nous ne les avons jamais vu !!! Apparement ils viennent à la plage à partir de 10h à condition qu'il n'y ai pas de vent. C'est vrai qu'il y avait toujours un peu de vent, c'est surement pour cela qu'on ne les a jamais vus.

Cela ne nous empêcha pas par contre de mettre notre masque et tuba pour faire du snorkelling.

C'est super joli et si près du bord on arrive déjà à voir plusieurs poissons colorés.
Bon parfois on voit des sortes de longs trucs faisant penser à un serpent, on pense que c'est une sorte de concombre de mer, mais sans grande conviction. Au retour, après quelques recherches, il s'agit d'une Holothurie serpent géante, beurkk.

■ sea cucumber giant snake and sea cucumber

■ Oursin

■ Poisson-Coffre

Saint-Denis

 Le Barachois

Le Barachois est situé sur le front et on ne peut pas le louper avec ses nombreux canons tournés vers l'océan.

C'est une belle petite promenade le long de la mer avec des petits jardins.
On y trouve aussi un monument en l'honneur de l'aviateur Rolland Garros, né à Saint-Denis.

 La cathédrale

Dans le centre ville, on y découvre une superbe cathédrale immaculée de blanc.

C'est une cathédrale catholique romaine de 1832 qui fut classée monument  historique en 1975.

 Les jardins de l'Etat

Un peu plus loin du centre ville, on découvre les jardins de l'Etat, un endroit super agréable qui nous permet d'être à nouveau au contact de la nature dans cette grande ville.

Pendant longtemps ce jardin servi de dépôt à Pierre Poivre, un passionné de botanique qui entreposait ici les plants qu'il ramenait de ses voyages au travers le monde. Il y avait ainsi une quantité de plantes et d'arbres fruitiers différents et les fruits étaient alors vendus sur toute l'île.

 Hébergements

 Hébergements

HELL-BOURG Le relais des Gouverneurs 70€/nuit+petit-dej

PLUS
Gîte très sympa à Hell-Bourg qui posssède son propre parking. Les chambre sont basiques mais nos trois nuits se sont bien passées.
N'hésitez pas à dîner au moins une fois avec les autres clients car pour notre part nous avons passés une soirée vraiment sympa autour de rhums arrangés maison et spécialités réunionnaises !

MOINS
Les nuits sont un peu frisquettes à Hell-Bourg à cette période et les propriétaires devraient directement mettre du chauffage plutôt que d'attendre que les clients viennent réclamer après une première nuit glaciale !

SAINT-LOUIS La villa Paille en Queue 50€/nuit+petit-dej

PLUS
Super endroit où nous avons eu la chance de passer une semaine. La propriétaire des lieux est charmante et vous met tout de suite à l'aise.
Nous avons eu une belle petite chambre avec terrasse et à la fin du séjour nous avons même été surclassés dans la suite avec jaccuzzi suite à un désistement, le top !!
La salle de bain est commune ainsi qu'une grande cuisine. Chacun possède son frigo donc pas de problème pour faire sa propre cuisine.
Il y a aussi à disposition une grande piscine.
Les petits-déjeuners sont supers et la propriétaire s'arrange toujours pour vous les préparer en fonction de vos heures de départs.
La villa se situe sur les hauteurs de Saint-Louis dans un quartier résidentiel très au calme.
Nous avons adoré et on recommande chaudement cet endroit (Et pas cher qui plus est!!)

MOINS
Rien

PITON DES NEIGES Refuge de la caverne Dufour 19€90/nuit ( +19€/pers le dîner +6€/pers le petit-dej)

PLUS
Malgré tous les avis négatifs sur internet sur le refuge nous avons été très satisfaits. Le prix est très correct et le dîner (à réserver à l'avance!) était très bon et en quantité.
Les couvertures mises à disposition vous permettent de passer une bonne nuit au chaud sans problème

MOINS
Pas de douche au refuge donc prévoyez des lingettes ou une toilette au lavabo à l'eau froide !

SAINT-GILLES-LES-BAINS Résidence Tropic Appart Hôtel 75€/nuit

PLUS
Super hôtel tout confort et moderne avec kitchenette et piscine. Très bien situé également, il est à deux pas de la mer !
Parking privé sécurisé la nuit.

MOINS
Surtout bien veiller à faire l'inventaire lors de votre entrée dans la chambre car il manque beaucoup de choses et cela serait dommage de vous faire prélèver le chèque de caution de 200€

SAINT-DENIS Hôtel Ocean Indien 59€/nuit

PLUS
Le gros plus de cet hôtel en centre ville est le parking privé. Sinon l'hôtel en lui-même est très propre et la chambre cosy et il y a même une piscine balnéo chauffée

MOINS
Le quartier ne semble pas vraiment sécurisant et vous êtes obligés de reprendre la voiture pour trouver un endroit où manger