Afrique du Sud (et Swaziland)

Bienvenida

Vous trouverez ici un ensemble de carnets de voyages et récits de nos aventures de vacances !!

Vous y trouverez peut être quelques renseignements qui pourront vous aider dans l'organisation des vôtres !

 Itinéraire





































Día 1 : Johannesburgo - Aeropuerto de Johannesburgo
J2 : Apartheid de Johannesburgo Johannesburgo - Soweto - - Museo
J3 : Johannesburgo - Sabie - Graskop
J4 : Graskop - cañón del río Blyde - Sabie - Graskop
J5 : Graskop - descanso del peregrino - Kruger National Park, campamento Letaba resto
J6 : Parque Nacional Kruger, Letaba resto campamento - Parque Nacional de Kruger, resto de Pretoriuskop Camp
J7 : Parque Nacional Kruger, resto de Pretoriuskop Camp - reserva natural de Malolotja - Ezulwini
J8 : Ezulwini - Santuario de vida Silvestre Mlilwane - Santa Lucía
J9 : Santa Lucia - Parque del humedal de iSimangaliso - Santa Lucía
J10 : Santa Lucía - Hluhluwe iMfolozi Park - Ladysmith
J11 : Ladysmith - Royal Natal National Park - Clarens
J12 : Clarens - Golden Gates Highlands National Park - Catedral de pico - Bergview
J13 : Bergview - Royal Natal National Park - Bergview
J14 : Bergview - Howick - Durban
J15 : Durban - vuelo interno - Cape Town - Bo Kaap - V & A Waterfront - Robben Island - Cape Town
J16 : ciudad del cabo - montaña de la mesa - Kirstenbosch National Garden - Signal Hill - Cape Town
J17 : ciudad del cabo - Gansbaai - Somerset West - ciudad del cabo
18 : ciudad del cabo - cabo de buena esperanza - cantos rodados - Druiker Island - Cape Town
J19 : ciudad del cabo - cabeza de Hermanus - Stellenbosch - León - Cape Town
J20 : ciudad del cabo - ciudad del cabo Aeropuerto

Distancia: 4273 kms (3318 km con una búsqueda del Corolla de Toyota) y 955 kilómetros con un Hyundai I10


Notre voyage en video 

%VIDEOSOUTHAFRICA%

A savoir...

Les vaccins

  Lire la suite

Le paludisme

  Lire la suite

Les agressions

  Lire la suite

La conduite

  Lire la suite
  • Les vaccins

Bien penser à être à jour des vaccinations universelles (Diphtérie, tétanos, polio, coqueluche et hépatite B).

Prévoir aussi de se vacciner contre l'hépatite A et la typhoïde (Le Tyavax regroupe les deux en un vaccin) et également contre la rage, l'Afrique du Sud regorgeant d'animaux.
Par voie de conséquence, prévoyez aussi le budget vaccin dans le budget total, car ce n'est pas donné !

Si jamais vous faites un séjour ou une escale dans un pays infesté, le vaccin contre la fièvre jaune s'averera obligatoire pour l'entrée en Afrique du Sud.

Soweto

 Visite Soweto en vélo
430R/adulte

Première journée en Afrique du Sud après notre arrivée à Johannesburg avec la visite de Soweto grâce à Lebo's Backpackers.

Nous avions réservé notre sortie de 2 heures à vélo dans Soweto à l'avance via internet.
Ayant un peu d'appréhension à venir dans un township avec notre voiture de location, nous avons demandés à ce que Lebo's Backpackers nous envoie un chauffeur.

Chico est ainsi venu nous chercher et nous a ainsi parlé du soulevement de Soweto, des choses à voir, des quartiers à éviter et de sa vie. En effet, il nous explique qu'il a fait plusieurs séjours en prison, pas pour des crimes mais parce que plus jeune il avait participé aux émeutes et luttait contre la répression de la police.

On choisit alors nos vélos au backparckers et on débute la visite avec un deuxième Chico, Chico-guide !
Il nous explique alors tous les évènements qui se sont produits à Soweto à partir du 16 Juin 1976, date à laquelle les élèves noirs de l'enseignement public secondaire ont débutés les émeutes pour lutter contre l'introduction de l'Afrikaans dans les écoles.

Cette journée fut marquée par l'intervention musclée de la Police qui causa au moins 23 morts dont le jeune Hector Piertson, âgé de 13 ans, tué par balle et qui devint le symbole du soulevement. S'en suivi alors des soulèvements successifs dans d'autres townships et un long combat entre la population et la répression policière causant ainsi une instabilité du pays tout entier.

On découvre alors les dédales du township, les Orlando's towers, le mémorial Hector Piertson et la fameuse rue Vilakazi, seule rue du monde où vécurent deux prix Nobel de la Paix, à savoir Nelson Mandela et Desmond Tutu (D'ailleurs ce dernier y séjourne encore lorsqu'il vient à Johannesburg).

Le petit tour en vélo est vraiment une chose à faire à Soweto car il permet une immersion totale dans tous ces tragiques événements d'il n'y a pas si longtemps que cela est narré par des habitants de Soweto ayant eux-mêmes vécus et participés au soulevement.

A retour à l'auberge de jeunesse, on nous fait découvrir des tenues typiques des princesses et princes Africains, de la bière locale et une initiation au djembé.
Le tour comprend aussi le repas du midi, typiquement africain.

Après notre super bon déjeuner, on retrouve Chico-Chauffeur pour nous ramener à notre Hôtel et nous demande si maintenant que l'on avait visité Soweto, nous nous serions sentis de venir seuls. On lui répond alors qu'on pense qu'il est préférable pour nous d'être venu avec lui, ce à quoi il nous répond, "Oui, c'est encore un peu trop tôt pour venir visiter seul le township, vous vous seriez sûrement faits dévalisés".

Sur la route du retour, on se fait arrêter par la Police et Chico n'étant pas un chauffeur de taxi officiel, leur explique que nous sommes des amis à qui il a fait visiter Soweto. Avec un petit billet et des chewing-gums, nous voici à nouveau sur la route. Chico nous dit alors qu'il y a encore pas mal de policiers corrompus en Afrique du Sud et que c'est monnaie courante de devoir donner des bonbons au autre pour ne pas trop se faire embêter.

Je vous conseille grandement de faire une visite de ce type à Soweto car c'est vraiment un haut lieu culturel et riche en émotions.

■ Maison de Nelson Mandela

■ Maison de Nelson Mandela

■ StreetArt Nelson Mandela & Orlando's Towers

Johannesburg (Jo'burg)

 Musée de l'Apartheid
80R/adulte - 60R/enfant

Juste après la visite de Soweto, nous partons visiter l'Apartheid museum

Le ton est tout de suite donné dès l'entrée du Musée : Une entrée pour les Blancs et une autre pour les Non-Blancs.

On découvre alors toute la violence et les idioties du regime de l'Apartheid, photos, objets et videos à l'appuis... On découvre des pancartes d'hôpitaux pour blancs uniquements, un char militaire criblé de balle durant le soulevement de Soweto et le combat entre autres de Nelson Mandela pour la lutte contre l'Apartheid et l'égalité des peuples.

On avance alors dans une salle qui glace le sang, une salle composée de noeuds coulants pour représenter les opposants au régime de l'Apartheid, morts pour la plupart dans d'étranges circonstances après leurs arrestations par la Police.

On ne peut s'empêcher d'être choqués et un peu démunis face à tous ces évènements passés. On a alors une grosse prise de conscience de cette lutte, pas si vieille que cela (Abolition de l'Apartheid le 30 Juin 1991) ...

Un musée dur à gérer au niveau des émotions, mais qui me parait à mes yeux indispensable pour ne pas oublier et ne plus jamais reproduire ceci.

 Nelson Mandela Square
Dans le giganteste centre commercial Standton City se trouve le Nelson Mandela Square, une grande place où se trouve une statue de Bronze de Nelson Mandela de 6 mètres, érigée en 2004.

C'est un endroit sympa et sûr de Johannesburg où l'on peut faire du shopping et manger un bon dîner dans l'un des nombreux restaurants qui bordent la place.

Sabie

 Lone Creek Falls
?R/adulte

Départ très matinal pour Sabie car près de 4 heures de route nous attendent pour rejoindre les chutes d'eau aux abords de Sabie.
A notre réveil, panne d'éléctricité à l'hôtel ! On a eu un peu peur de s'être levés aux aurores pour rien car notre voiture est garée dans un parking avec un portail électrique. Heureusement, le portail est encore sous tension, ouf !! On peut donc prendre le départ !

Après de longues heures de route dans une épaisse brume tout du long, nous arrivons enfin à nos premières chutes, les Lone Creek Falls.

Située à 200 mètres du parking, quelques pas suffisent pour admirer ces belles chutes de 68 mètres de hauteur.

Un petit chemin qui forme une boucle permet de voir les chutes sous tous les angles.

 Horseshoe Falls
?R/adulte

On repart en voiture pour aller retrouver non loin de là les prochaines chutes, les Horseshoe Falls.

C'est une piste qui permet d'accéder aux chutes mais pas besoin d'avoir un 4x4, une berline suffit amplement, à condition de rouler doucement.

Pour arriver jusqu'aux chutes, il y a une petite marche d'une dizaine de minutes depuis le parking mais à notre arrivée, nous avons été un peu déçus par ces chutes qui sont mignonnes mais loin d'être exceptionnelles.

Elles sont petites et l'endroit n,'est pas hyper joli. 

A faire donc uniquement si vous avez le temps mais vous pouvez faire complètement l'impasse dessus.

 Bridal Veil Falls 1,5 km, 25 minutes AR
5R/adulte

Troisième arrêt de la matinée, cette fois aux Bridal Veil Falls.

On laisse la voiture au parking, et on débute la courte marche pour arriver jusqu'aux chutes. 
La marche est très rapide, il y a moins d'un kilomètre pour y arriver.

Là encore, un petit peu déçus car la chute n'a pas un gros débit mais l'endroit est joli malgré tout.

Cette fois, c'est tout pour la matinée, on reprend la route direction Sabie pour notre activité "tubing" de l'après-midi.

 Tubing
350R/adulte

A Sabie, on s'arrête manger une pizza/poulet-frite au restaurant The Fig Tree, qui est très bon d'ailleurs.
Juste à côté se trouve l'organisme avec qui nous allons faire notre activité, Kestell Adventures (Nous avions réservés à l'avance via Internet).

Notre fameuse activité s'appelle le Tubing ! C'est une sorte de rafting individuel-grosse bouée dans laquelle on s'asseoie et avec laquelle on descend les rapides de la rivière.

A l'heure du rendez-vous nous serons donc 7 à faire l'activité, une famille et nous (Plus le guide et son chien!).

On se met en maillot et on monte à l'arrière de sa petite Jeep pour rejoindre la rivière de Sabie, bouées sur le toit de la voiture.

Après une vingtaine de minutes de route, on emprunte une piste qui s'enfonce de plus en plus dans la forêt et qui nous envoie pas mal de poussières à l'intérieur.

Après nous avoir secoués comme des bouteilles d'Orangina, on descend de la voiture pour décharger les bouées et s'équiper : Combinaison, casque et gilet de sauvetage.

Le guide nous fait un petit topo sur la position sur la bouée, la sécurité et nous laisse prendre nos marques sur une petite portion de la rivière le temps qu'il aille déposer la voiture à l'arrivée et qu'il revienne.

On s'amuse alors à sauter dans l'eau avec la bouée, à descendre le petit rapide, à remonter sur les cailloux..., enfin surtout nous car la famille n'avait pas l'air de réellement s'amuser. Il n'y a avait que le père et l'une de ses filles qui faisaient des descentes, les autres attendaient sur le bord.

Dès que le guide est revenu, on a commencé la descente de la rivière.
C'est une super activité, qui à l'air pépère comme ça mais qui est assez sportive. Les rapides nous secouent bien et il y a des endroits assez techniques dans lesquelles il faut bien faire attention si l'on ne veut pas se retrouver assomer par un énorme rocher ou un arbre qui se trouve en travers. On peut aussi se retrouver vite à l'eau et alors remonter sur la bouée demande parfois beaucoup d'énergie !

Par endroits, les rapides étant trop importants, on les passaient sur le bords à pieds et on reprennait la descente. Ce fût le cas à un certain moment sauf que le guide se place sur le bord d'une mini-falaise de 7 mètres et me dit "Tu vois, là tu jettes la bouée dans l'eau et après tu sautes"!! Ouaisssss, mais c'est haut là quand même !!
J'étais tentée de le faire mais c'était aussi mélangé avec un peu de peur! Mon copain me disait que lui ne ferait pas mais j'hésitais encore. Ayant vu que j'allais peut être le faire, il revient vers moi et me dit "Bon, vas-y je vais le faire mais le fais pas", genre "Au moins un seul de nous deviendra tétraplégique" ! Et là, monsieur saute direct !!
Evidemment, comme il venait de le faire, je voulais pas passer pour la nulle alors moi aussi, je me suis jetée des 7 mètres, mais ca m'aura valu une bonne tasse !

Lors des passages un peu trop périlleux (Rapides ou saut dans l'eau), la petite famille, hyper impressionnée, n'avancait presque plus et nous avons du les attendre très très souvent. A tel point que nous avons fini avec deux heures de retard et à la tombée de la nuit !!! Le pauvre guide devait en avoir trop marre même s'il n'en a rien laissé paraitre (même son chien avait l'air d'avoir marre de les attendre!!).
Il a donc fallu se déshabiller dans un noir complet (car il fait nuit à 18h en hiver), refixer les bouées sur le toit et retourner à Sabie.

Au final, on a passé une super après-midi et le guide était vraiment hyper sympa. Nous lui avons donc dit à demain puisque nous avions réservés une autre sortie avec lui le lendemain.

Après cela, nous sommes allés à notre hôtel à Graskop où nous attendait la propriètaire depuis maintenant quelques heures à cause du retard de notre activité.
Nous sommes donc arrivés chez elle, tout mouillés, fatigués et dans le noir total. 
La propriétaire nous parait très très froide et nous explique que notre chambre se situe dans une autre maison, plus loin. Elle s'embrouille dans ces explications, nous donnent dix directions à suivre, bref on prend la voiture et on fait le tour du paté de maison, sans trouver l'endroit.
On décide de tout reprendre à zéro pour finalement se rendre compte qu'il suffisait qu'elle nous dise que c'était la maison de l'autre côté de la route !!!
On rentre alors dans son petit parking étroit et nous fait alors pleins de signes pour qu'on se gare différement. On perd un peu patience et là paf !!! On recule dans un arbre... Résultat, pare choc arrière enfoncé et ça, c'est notre sinistre auto N°1 du voyage !!!
Je vous rassure, l'hôtel était très sympa, mais nous avons un peu pris en grippe la propriétaire après cela !!

 Caving with a Candle
220R/adulte

Le lendemain, ayant dormis à Graskop, nous avons parcourus le Blyde River Canyon et le soir, nous somems retournés à Sabie pour notre deuxième activité avec Kestell Adventures, de la spéléologie à la bougie.

Rendez-vous la nuit tombée, à 19h à l'office de Kestell pour retrouver notre guide de la veille.

Cette fois nous ne serons que nous deux, le guide et son chien! On se tasse à l'avant de sa Jeep et on discute du tubing de la veille.
On lui dit qu'on l'a trouvé d'une patience à toute épreuve et il nous avouera par la suite qu'il était au bout du rouleau avec la famille et qu'il n'a jamais mis autant de temps à faire cette activité!!

On s'arrête sur le bord d'une route dans un coin un peu paumé et on enfile nos "bleus de travail", nos casques et on allume les bougies !

C'est parti pour une succession de cognements, de rampements, de coincements entre deux parois...

Pour faciliter la vision, le guide nous explique qu'il est préférable de passer sa deuxième main devant la flamme. En effet, sa fonctionne plutôt bien mais ce n'est quand même pas évident d'avancer sans trébucher.

On arrive dans une grande salle où l'on éteins nos bougies afin de se rendre compte de l'intensité d'une obscurité totale et d'un silence total.
Ensuite, le guide nous demande si nous sommes capables de savoir quel chemin mène à la sortie. A ce moment, on se dit qu'il ne vaut mieux pas le perdre car on se sent totalement perdus dans ces méandres.

S'en suit alors quelques passages plus périlleux dont un extremement étroit où la seule possibilité de passer est de mettre tout son corps de profil. Malgré cela, on a la sensation que l'on va rester coincer et une légère sensation de claustrophobie vient alors.

Le guide nous fait aussi passer dans des sortes de tunnels dans lesquels il faut ramper sauf qu'il faut bien prendre le bon... Ne sachant plus trop mon chemin, je suis rentrée dans le mauvais "trou" et je n'arrivais plus à ressortir. Commencant un peu à paniquer, mon copain me tira par les jambes pour me dégager !

Ce fût une très bonne expérience de spéléologie, le guide était vraiment hyper sympa avec nous et on a pu voir des petites chauves-souris à l'intérieur.

Au retour, on a pu s'apercevoir qu'il y avait des fils au sol. En effet,  des gens viennents parfois dans ces caves et comme le Petit Poucet, tendent des fils afin de retrouver la sortie. 

 Mac Mac Pools

20R/adulte
Dernière matinée à Sabie avant de reprendre la route et on décide de s'arrêter aux Mac Mac Pools.

Il s'agit d'un très bel endroit pour pique-niquer et se détendre.
Il y a de belles petites cascades et il est possible de se baigner dans les différents bassins.



 Mac Mac falls
10R/voiture

Pas très loin des Mac Mac pools, on retrouve les Mac Mac Falls.

Après une toute petite marche, on arrive à une plateforme protégée par des barreaux qui nous permet d'observer les chutes.

Ce sont des chutes de 70 mètres de haut qui se jettent dans une sorte de grande cavité.

Elles sont assez spectaculaires et vous croiserez alors beaucoup de touristes, de locaux et même de groupes scolaires pour venir les admirer.

Cette fois, Sabie, c'est fini, maintenant on file sur la route direction le Parc Kruger !!!!! Yeahhhh !!!

Blyde River Canyon

 Lisbon Falls

Aujourd'hui on décide de s'attaquer au troisième plus grand canyon du monde, le Blyde River canyon, réputé pour sa verdure.
Il fait 26 km pour 800 mètres de profondeur.

La journée sera essentiellement composée de points de vue mais ca débute mal car un épais brouillard empêche toute visibilité du côté de God's Window.

On décide d'aller directement aux Lisbon Falls en se disant que la brume ne nous gênerait pas à cet endroit et en effet, de ce côté-ci, aucune brume !

Comme pour les autres chutes, l'accès est très simple, on se gare à quelques mètres et un a directement un point de vue sur les chutes.

Les Lisbon falls font 92 mètres et méritent le coup d'oeil.
 Berlin Falls

On continue un peu plus loin sur la route jusqu'aux Berlin Falls, des chutes de 80 mètres de haut, un peu plus petites que les précédentes.

Elles sont aussi très jolies mais à cet époque-ci, le débit n'est pas très important et donc moins impressionantes.

 Bourke's Luck Potholes
 40R/adulte

Sur la route allant vers le Nord, nous faisons un arrêt aux Bourke's Luck Potholes, un site composé de gorges, de deux rivières qui se rejoignent (La Treur et la Blyde), de cascades et de formations géologiques appelées "potholes".

L'endroit est hyper fréquenté par les touristes arrivant par bus entiers !

C'est assez sympa à voir et on prend notre temps pour se balader à gauche à droite et photographier sous tous les angles les potholes.

■ Vue sur le pont

■ La rivière avant les potholes
■ Les potholes depuis le pont

 The Three Rondavels

Nous voici arrivés à un superbe point de vue, celui des The Three Rondavels.

Il faut savoir que les Rondavels sont des huttes Africaines : Elles sont rondes et ont un toit pointu, tout comme les trois formations de gauche de ce point de vue.

Ce point de vue est le plus prisé du canyon alors forcément vous serez très entourés et vous pourrez trouver tout un tas de marchands de souvenirs sur le parking.

Heureusement, à notre arrivée le brouillard s'était dissipé et on a ainsi pu profiter pleinement de cette superbe vue.

Les Three Rondavels, un incontournable de l'Afrique du Sud !!

 Lowveld Viewpoint
 20R/adulte

Après quelques achats souvenirs aux Three Rondavels, on s'arrête à un nouveau point de vue qui s'avère être un super arrêt pour pique-niquer, Lowveld Viewpoint.

Cette vue offre une fantastique vue sur le canyon et la rivière et qui plus est, l'endroit n'est pas surpeuplé.
 God's Window
 10R/adulte

On reprend la route du panorama pour s'arrêter cette fois à God's Window.

Il s'agit d'une petite ballade sur un chemin bien balisé jusqu'à une petite plateforme offrant une première vue.
En continuant le chemin à pied après God's window, une longue série de marches débouche sur une courte section dans la forêt avant d'offrir une très belle vue.

 Wonderview
 10R/adulte

A deux kilomètres à peine se trouve Wonderview.

C'est un très beau point de vue sur les réserves et plaines voisines.

 The Pinnacle
 10R/adulte

La fin de la journée approche, on se rend alors à notre dernier point de vue de la Panorama Road, The Pinnacle.

C'est une colonne de quartz sur lequel pousse quelques arbres.
Rigolo à voir mais pas non plus indispensable.

Après cette bonne petite journée tranquillou, on retourne se poser un peu à l'hôtel car le soir nous avons fait notre sortie "Caving with a candle".

Pilgrim's rest

 Visite de Pilgrim's Rest

A une vingtaine de minutes de Graskop se trouve Pilgrim's Rest, un ancien village occupée par des chercheurs d'or.

L'activité minière dura de 1873 à 1971 puis le village sera vendu au gouvernement qui decidera de conserver le village tel quel en tant que musée National.

Même si depuis, l'exploitation à repris, le village n'a pas bougé d'un poil et est devenu un haut lieu touristique.

Bien que très petit et surtout concentré autour de la rue principale, le village est charmant.

On y découvre une belle chapelle, des magasins de souvenirs, des hôtels, des petits bistrots, et des musées.
L'ancienne poste est aussi très jolie et on y retrouve pleins d'objets d'époque.

Après une bonne heure de visite, retour à notre voiture toute propre !! Et oui, à Pilgrim's Rest on vous lavera intégralement votre voiture et bien entendu, on vous demandera de payer un bon prix pour le lavage, mais à vous de voir combien vous donnez.

Quelques heures de route nous attendent désormais mais pas de problèmes, on a tellement hâte d'arriver à notre prochaine étape : Le Parc Kruger !!!!! Youpppiiii!!!

Kruger National Park

132R/adulte/jour (Conservation Fees)
 Self Drive - Arrivée au Parc Kruger

Ca y est nous y sommes enfin !! On entre dans le Parc Kruger par la porte de Phalaborwa, soit l'entrée Ouest au milieu du parc.

A partir de là, les limitations de vitesses sont de 50km/h sur la route et 40km/h sur les pistes.
Ceci est vraiment à respecter car des animaux peuvent surgir de partout, qu'il y a pas mal de contrôles de vitesse et que si vous allez trop vite, vous raterez beaucoup d'animaux.

Prenez garde aux horaires car les portes du parc et les accès aux différents camps n'ouvrent que quand il fait jour. Ainsi en hiver, il faut impérativement être arrivé au camp ou ressorti du Kruger avant 18h car c'est très dangeureux de conduire la nuit et vous serez pénalisé par une amende.

Pour cette raison,étant entrés à 14h30, nous nous dirigeons directement vers notre camp, Letaba Rest camp en suivant la route principale et en empruntant quelques pistes à proximité.

Dernier point important, il est strictement interdit de sortir de la voiture en dehors des camps ou des rares zones de pique-nique, il y a des animaux sauvages quand même !!

On est surexcités d'être dans le parc et on ouvre grand les yeux jusqu'à ce qu'on tombe sur notre premier animal, un gigantesque éléphant juste à côté de la route !!!
C'est époustouflant d'avoir un tel animal juste à côté de soi et de se dire qu'en plus, il est dans son milieu naturel.
C'est vraiment difficile de décrire les sensations que l'on ressent à chacunes de nos rencontres avec les animaux, on devient de vrais gamins, on est emmerveillés et on pourrait passer des heures à les regarder sans bouger!

En cette fin de journée, on aura pu voir de nombreux éléphants, un buffle, pleins d'impalas et des pintades de Numidie que l'on aimait appeler "les grosses dindes".
On aura déjà 2 animaux du Big Five (Elephant - Buffle - Lion - Rhinocéros - Léopard) à notre actif !!!

Après 3 rapides heures à rouler au sein du parc, nous voici arrivés à Letaba, le camp que j'avais réservé à l'avance sur Internet.
Pour pouvoir dormir dans le parc Kruger, il est impératif de réserver (longtemps) à l'avance sur SanParks. Tout est bien indiqué, et vous pouvez ainsi réserver les hébergements, les activités proposées par les camps et payer à l'avance les taxes journalières du parc (Conservation fees).
Vous trouverez ainsi tous les budget, mais sachez que dormir dans le parc ne revient pas forcément à casser la tirelire donc n'hésitez pas et ne dormez surtout pas à l'extérieur du parc, ca serait trop dommage.

On s'installe dans une superbe Rondavel toute équipée et file à la superette acheter notre pique-nique et une carte détaillée du parc pour demain.
On trouve tout dans la plupart des camps, une superette, un restaurant et une station-essence.
Au retour des courses, on visite le petit musée de l'Elephant, avec pleins d'infos et des défenses exposées des éléphants morts avec leur carte d'identité.

Le soir, on dîne au restaurant qui est très bon mais il y avait aussi la possibilité de se faire une bonne grillade car toutes les rondavels sont équipées de barbecue.

■ Eléphant

■ Buffle

■ Impalas

■ Pintades de Numidie

■ Elephant

■ Musée de l'Elephant Letaba Rest Camp

 Morning Walk (Letaba Rest Camp)
960R/adulte

Ce matin, départ du camp à 5h45 pour notre sortie marche dans le Kruger.
Pensez bien à réserver à l'avance car c'est vraiement à faire!

On part donc avec 3 autres couples à bord d'une jeep accompagnés de deux rangers armés.

Au bout de seulement quelques minutes, on se gare en plein milieu de la savane et de là commencent les explications de nos rangers : On ne se parle pas, on siffle ou on claque des doigts pour signaler un danger ou des animaux, on reste en ligne sans s'arrêter, on ne fume pas, on n'ouvre pas notre sac à dos sinon le bruit pourrait faire fuir les animaux et surtout on ne court pas car tous les animaux courrent plus vite que nous, sauf si vraiment les rangers nous disent de courir !! Au moins, on est prévenus et on débute donc notre marche.

Notre première rencontre fut avec une Hyène. Celle-ci ne nous lâcha pas des yeux, mais on s'aperçevra vite que contrairement à un zoo où les animaux ne nous calculent pas et semblent passifs, les animaux du Kruger nous fixent intensément et se déplacent à toute vitesse.

Peu après, on entend des bruits de branches et d'arbes remués : Nous sommes sur les traces d'un éléphant.
Les rangers nous montrent alors l'endroit où cet éléphant a passé la nuit car on distingue très nettement la forme de son corps dans la terre.

Les rangers sont vraiment très sympas et nous apprennent beaucoup de choses sur les oiseaux, la botanique,les ossements d'éléphants, les différentes traces et selles que les animaux laissent derrière eux.
Elles arrivent même à trouver un trou d'araignée fermé par la toile de celle-ci : Elle introduise une petite branche à l'intérieur afin que celle-ci sorte après s'être agrippée à la branche. L'araignée corriace tirait la branche mais on ne verra pas le bout de son nez, ce qui n'est pas plus mal !!! Beurrkkk

La marche est à un rythme tranquille, parfois on s'arrête pour écouter le son émis par les animaux et on croise alors des antilopes, des zèbres, des girafes...

On se fait une pause petit-déjeuner près d'un point d'eau, les rangers se détendent, posent leurs fusils et c'est alors qu'un énorme hippopotame se dirige vers nous. On les préviens de cette arrivée mais les rangers n'arrivent pas à le voir car l'hippo était derrière des arbustres. Ni une ni deux, elles se ruent sur leur fusil et notre petit remus ménage fit que l'hippo pris peur et fit demi-tour à toute allure !!

Après une bonne balade dans le parc, on retourne à la Jeep avec des images pleins les yeux. L'activité est vraiment exceptionnelle à faire !!

■ Hyène

■ Point d'eau

■ Crâne d'éléphant
Unidad de uno mismo - montar Letaba resto campamento Pretoriuskop resto campo

A Letaba justo después de la caminata alrededor 9:30 de la mañana. Vamos a poner nuestras maletas en el coche y tomar el camino hacia el siguiente campamento, Prestoriuskop inmediatamente.

Estamos a sólo 2 noches en el Parque Kruger y el próximo campamento se encuentra en casi de 250kms. Sabiendo que la velocidad máxima en el Kruger es 50 km/h, que vamos a hacer un montón de paradas para ver los animales y que uno tiene que estar en el campamento antes de 16:00 ya de salida, no hay tiempo que perder!

Los dos campos están realmente alejados pero lamentablemente no tuvo más remedio porque en el momento de la reserva en internet, todos los campamentos estaban llenos.
Luego, nos reserva un poco antes, quedarse un día más para el Kruger y pasar la noche en un campamento ubicado a mitad.

Así que nos quedamos en la carretera principal, pero tuvimos suerte de ver una gran cantidad de animales y sobre todo muy de cerca! También podría pasar cerca de varios puntos de agua, puntos estratégicos para ver los animales.

La gran señal, es dejar de otros coches! Sin duda, hay algo muy interesante para observar. Este ha sido el caso de un León tumbado a la sombra de un árbol, las leonas al acecho antílope observación brouttent, una manada de elefantes que juegan en el río...

Nosotros podríamos permanecer durante horas mirando y fotografiando, pero es importante mantener un ojo en el reloj porque el tiempo pasa demasiado rápido aquí!
Tan rápido que te encuentras un poco tarde por lo que en las cercanías de Prestoriuskop, nos vimos obligados a acelerar el ritmo un poco, mientras que hiper vigilante al volante...

En el camino, mientras nos guettions animales, algo cae del árbol bajo el cual fuimos y PAF, impacto en el parabrisas y es nuestra auto N ° 2 del viaje!

■ Bébé Antilope
■ Babouin
■ Choucador à oreillons bleus
■ Lion
■ Phacochères
■ Elephants
■ Girafe
■ Hippopotames
■ Lionne
■ Bucorves du Sud

■ Gnous
■ Elephants, Koudou et Vautours
 Sunset Drive (Pretoriuskop Rest Camp)
520R/adulte

Nous arrivons pile à l'heure au camp, juste le temps de s'installer dans notre minuscule case sans salle de bain (Réservation trop tardive!!!) et d'aller au point de rendez-vous pour notre sortie en Jeep au coucher du soleil.

Un peu déçus par la Jeep qui s'avère être un Bus Jeep. On se dit alors que l'on ne fera pas de petites pistes. L'autre déception tient du fait que notre groupe n'est pas top... On se retrouve avec un  groupe d'amis complètement ivres qui passent leur temps à hurler.

Le guide nous demande alors d'être calme et de ne pas trop parler car cela éloignerait les animaux mais le reste du groupe s'en fiche et continue de crier à tout va.

Effectivement, cela semble fair fuir les animaux car nous aurons beaucoup de difficultés à voir. De plus, Presoriuskop se trouve dans une partie du parc composé d'herbes hautes qui rendent difficile l'observation des animaux.
A un moment, on sent l'odeur de cigarette à bord. Le guide stoppe le bus et demande à ce que la personne qui fume éteignent immédiatement sa cigarette car les animaux vont eux aussi sentir l'odeur. Et la bizarrement, le petit groupe de vedettes dit que personne ne fume, que le guide n'a qu'à venir vérifier !!! C'est tellement rageant de voir des personnes comme ceci, qui se fichent totalement de l'endroit où ils se trouvent, qui ne profitent pas et qui prennent les gens pour des idiots de surcroit.

Nous ne verrons alors que de rares éléphants, des babouins de loin, quelques antilopes et à la nuit tombée, surprise !!! Deux gros énormes rhinocéros déboulent devant nous sur la route !!! Après les lions de cet après-midi, nous sommes à quatre animaux sur le Big Five !!!
Cette rencontre nous aura alors rendu le sourire malgré le groupe qui nous accompagne.

Au retour, il fait désormais nuit noire, nous croisons deux voitures de touristes.
Notre guide leur demande de s'arrêter et leur explique que c'est strictement interdit de rouler de nuit et qu'ils doivent sortir à la porte la plus proche ou le suivre au camp pour passer la nuit. Les gens ne semblent pas plus gênés que ça et surtout ne se rendent pas compte du danger de rouler ainsi ce qui énerve un peu notre guide.

Après cette longue fabuleuse journée, on file manger un bout au Wimpy du camp et après dodo !!

 Self Drive - Sortie du Parc Kruger

Dernières heures au parc Kruger !! Une longue route nous attend car aujourd'hui nous nous dirigeons vers le Swaziland.

On décide d'aller rapidement au plan d'eau Shitlhave près du camp mais nous ne verrons aucun animal, seulement quelques voitures sur la piste. D'ailleurs, la piste est très étroite à un endroit donc je me serre bien à gauche pour laisser de la place à l'autre voiture mais un crissement me fait comprendre que je viens de frotter la voiture contre un buisson à épines... Résultats, au moins 20 rayures superficielles tout le long de la voiture plus une très profonde, et ça, c'est notre sinistre auto N°3 (et le dernier!) du voyage !!! 

On repart penauds vers la Numbi Gate pour sortir du parc Kruger et on croise alors quelques éléphants et girafes.
A la porte, inspection du coffre par les rangers afin qu'ils s'assurent que nous n'avons pas braconnés.

Cette fois, c'est terminé !! Au revoir Par Kruger... On aurait vraiment aimé rester au moins deux jours de plus...

SWAZILAND

 Entrée au Swaziland

Heureusement que nous étions partis suffisament tôt car une petite erreur de GPS nous aura valu un bon détour d'une heure pour arriver au Swaziland !!!

Nous voici maintenant au poste frontière. On passe dans un premier batîment pour signaler que l'on sort d'Afrique du Sud, ils nous tamponnent les passeports et un tas de papiers. On remonte en voiture, donnons nos papiers et on s'arrête à un autre batîment pour cette fois faire les formalités d'entrée au Swaziland !! 
Rebelote, tamponnages de passeports et divers papiers et que l'on redonnera 3 mètres plus loin au douanier à la sortie !!

Pensez également à demander lors du retrait de votre voiture de location, une autorisation de passage dans le pays avec la voiture louée. Pour notre part, personne ne nous a demandé ce formulaire mais en cas de contrôle policier, je pense qu'il vaut mieux l'avoir.

Nous voici maintenant au Swaziland, pays très pauvre enclavé dans l'Afrique du Sud (Comme le Lesotho d'ailleurs), dirigé par un roi, le roi Mswati III, polygame.
Ce royaume est le pays à l'espérance de vie la plus faible (Environ 49 ans) et où près de 26% de la population est contaminé par le virus du SIDA, soit le pays du monde le plus élevé.

Malolotja Nature Reserve - SWAZILAND

 Malolotja Valley ? kms, 3 heures
30R/adulte

Quelques kilomètres sont encore à parcourir après le poste frontière et nous arrivons enfin à Malolotja Nature Reserve.

On se rend au visitor center/restaurant pour obtenir une carte des rando mais la personne de l'accueil nous précise qu'avec une voiture basse, l'accès est très limité. Elle nous garer au bout de route pavée, à l'aire de pique-nique, située à à peine 1km de là.

Sur le coup on était un peu déçu car on voulait aller jusqu'au Nkomati Viewpoint qui avait l'air superbe mais sans 4x4, c'est strictement impossible.

On gare la voiture et on commence notre petite rando de l'après-midi : Une boucle de 3 heures passant par Silotfwane viewpoint et le mont Logwaja de 468 mètres.

Il fait super chaud aujourd'hui et la balade est très sympa !! On a une superbe vue sur les collines à Silotfwane Viewpoint.

Nous sommes les seuls randonneurs mais nous croisons deux Jeep de touristes Japonais allant faire de la tyrolienne aux abords des Malolotja Falls avec Malolotja Canopy Tour (Ca avait l'air super sympa à faire).
Nous comptions d'ailleurs aller voir ses chutes-ci mais le chemin etait interdit d'accès.
On continue alors la rando en montant sur le mont Logwaja qui offre une superbe vue sur la réserve.

Au retour on croise tout un troupeau d'Antilope qui nous fixent du regard !

Très jolie petite réserve mais très restreinte d'accès si on n'a pas de 4x4.

On repart vers notre hôtel du soir, le Mogi Boutique Hotel dans la vallée d'Ezulwini. Je vous le conseille, l'endroit est superbe !!!
Par contre nous y avons croisé un français à qui nous posons la sempiternelle question: C'est votre premier voyage en Afrique du Sud ? Elle là il nous réponds "Oui... enfin oui et non". Il nous explique alors qu'il est venu avec sa femme il y a trois ans et qu'au bout de deux jours, après avoir oublié de se remettre à gauche à la fin d'une zone de travaux et dans un virage, ils ont fait un face à face avec un autre automobiliste... S'en suivi une hospitalisation en Afrique, un rappatriement sanitaire avec 12 sièges réservés dans l'avion pour les brancards, trois mois d'hospitalisation en France et un an de rééducation... GLOUPS...
Ils ont donc décidés de refaire leur voyage cette année en retournant sur les lieux de l'accident pour comprendre comment cela avait pu se produire et s'il aurait pu l'éviter.

Bon, je dois avouer que cette histoire m'a horrifiée et que je n'ai cessé d'y penser à chaque fois que nous roulions !! Merci M'sieur !!! 

■ Brûlis

■ Silotfwane Viewpoint

■ Vue sur Logwaja

Mlilwane Wildlife Sanctuary - SWAZILAND

 Waterkloof  Restaurant


O

Mlilwane Wildlife Sanctuary - SWAZILAND

 Hippo Trail 6,8 kms, 2 heures 30 + Shallows Trail 1 km, 15 minutes 
40R/adulte

Ce matin nous arrivons très tôt à Mlilwane Wildlife Sanctuary dans l'idée de faire une ballade dans la réserve en VTT.

On paye l'entrée puis on rejoins le Rest Camp qui loue les VTT. 
A notre arrivée, tous les VTT étaient déjà réservés par les gens qui dormaient au camp donc on décide d'aller marcher à la place.
Je vous conseille de passer une nuit au camp, c'est vraiment un bel endroit et il y a beaucoup d'activités qui y sont proposées.

On opte pour une rando de 2h30, l'hippo trail, qui fait une boucle autour des lacs, passe par la forêt et contourne la plaine centrale.

Lorsque l'on arrive au niveau du pont entre les deux lacs, on prend une petite photo en s'approchant du bord et là un ranger en Jeep nous interpelle, nous disant de nous éloigner car il y a des crocodiles qui pourraient sauter hors de l'eau pour nous attraper...
Ah oui, c'est vrai, il y a des crocodiles !!!!! Bon on va s'éloigner alors et vite !!

La ballade est très agréable et on arrive a entendre les mugissements des hippopotames mais sans réussir à les voir pour autant.

Une fois le trail terminé, on s'arrête devant deux phacochères faisant bronzette et on retourne à pied vers les lacs en empruntant la Shallows trail.

Sur le chemin du retour, on croise des quelques zèbres dont un bébé qui broutent près d'une rivière. On s'approche tout doucement d'eux jusqu'à se retrouver à seulement quelques petits mètres. C'est génial de pouvoir les avoir juste à côté sans qu'ils soient effrayés !

A midi nous sommes dans l'obligation de repartir de ce magnifique endroit où il y avait encore pleins d'autres trails à faire car nous avons beaucoup de route pour rejoindre Saint Lucia, sans oublié que ,nous devons repasser par la douane, retraversant la frontière dans le sens Swaziland-Afrique du Sud.

■ Rest Camp

■ Hippo Pool
■ Shallows Trail

 iSimangaliso Wetland Park

?R/adulte
 Self Drive

Journée plus cool aujourd'hui car nous restons aux portes de Saint Lucia où nous avons passés la nuit et on se dirige alors au ISimangaliso Wetland Park, parc humide classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1999.

Le parc est très étendu et on se contentera seulement de la partie Sud, celle le plus proche de Saint Lucia.

Il a beaucoup plus cette nuit et je ne sais pas si cette pour cette raison ou tout simplement pour cause de travaux mais presque toutes les pistes sont fermées. Nous ne pourrons donc pas nous approcher des points d'eau et du lac Banghazi plus au Nord.

On croise quelques animaux mais largement moins qu'au Kruger. Néanmoins cette réserve est très riche ornithologiquement.

On s'arrête à tous les points de vue dès que l'on en croise et on profite de cette cadence un peu plus légère.

■ Mission Rocks

■ Babouin et son bébé

■ kuMziki

■ Buffles

■ Vlei Loop

■ Zèbres

 Cape Vidal

Tout au Nord de cette partie du parc se trouve Cape Vidal, une superbe plage de sable hyper étendue.

Le soleil pointe tout doucement le bout de son nez et nous réchauffe après cette matinée pluvieuse.

Des gens se baignent mais il ne fait tout de même pas si chaud que ça et les immenses vagues nous confirment qu'on est bien mieux à simplement pique-niquer sur la plage !!!

Après notre pause déjeuner, on reprend tranquillement la route vers Saint Lucia.

St Lucia

 Estuary boardwalk ?kms, 20 minutes AR

A l'Ouest de Saint Lucia il y a une passerelle de quelques mètres qui longe l'Océan Indien vers le début de l'Estuaire.

Surtout restez bien sur la passerelle car le coin regorge de crocodiles.
Nous n'en avons pas vu à proximité mais deux énormes de l'autre côté de la rive qui bronzaient tranquillement.

Il y avait aussi pas mal de petits singes mais aucun hippo en vue.

Cette petite ballade est très sympa et on peut aussi profiter de la belle plage juste au bout de la passerelle. 

■ Estuary Beach

■ Crocodiles

■ Vervet Bleu

 Igwalagwala Trail 1,5 kms, 30 minutes

Nous avons encore une petite heure de disponible avant notre rendez-vous d'après donc on décide d'aller faire un petit trail signalé par la carte que nous avions acheté au parc iSimangaliso, le Igwalagwala trail, juste au sud de la ville.

Cette petite ballade commence dans la forêt pour vous emmener au bord de l'estuaire.

Attention aussi également aux hippos et crocos car il y a déjà eu des accidents. D'ailleurs une plaque commémorative est là pour vous le rappeler lors du chemin.

A faire seulement si vous avez un peu de temps car la ballade n'est pas très passionnante: La vue de l'estuaire est bien plus jolie ailleurs et la forêt pas top.

 Heritage Tours and Safaris
220R/adulte

C'est l'heure maintenant de rejoindre notre petit bateau au départ de Siaybonga Tourism Center car j'ai réservé une sortie sur l'estuaire au milieu des hippopotames avec Heritage Tours and Safaris.

Le bateau est petits et nous ne sommes que 12 à bord donc c'est vraiment agréable.

C'est parti pour deux heures de croisière sur l'estuaire !!
Dès le départ, on croise énormément d'hippos, il y en a partout, c'est l'endroit assuré pour les voir !

Notre guide nous explique alors que les hippos se mettent à l'eau pour se protéger de la chaleur et qu'ils ne flottent pas mais sont debout car les eaux sont peu profondes (Lorsque c'est plus profond, ils ferment leurs naseaux et s'immergent pouvant rester jusqu'à 15 minutes sous l'eau). La partie de leur peau un peu plus rose secrète de la "sueur de sang",de l'acide hipposudorique, qui est une sorte d'écran solaire.

On s'aperçoit aussi que beaucoup d'hippos ouvrent la gueule en grand jusqu'à 150°, comme un baiellement. C'est en fait un signe d'agressivité et une volonté de combattre en montrant leurs immenses incisives (Qui ne leur servent pas à manger mais à se défendre et combattre).
C'est un des animaux les plus agressifs, on en a d'ailleurs vu un chasser un crocodile sur la berge en deux temps trois mouvements.

Sur une berge, on aperçoit tout un groupe d'hippo. C'est un harem de femelles avec le mâle dominant qui surveille le groupe. 
Les mâles sont facilement reconnaissables car ils portent générelament les cicatrices de leurs combats passés sur tout le corps, contrairement aux femelles.

Si un hippo mâle bat le mâle dominant et que celui-ci survit, il est alors banni et se retouve seul, ne pouvant combattre un autre mâle dominant souvent plus jeune que lui.

Cette sortie en bateau est vraiment génial à faire, on voit les hippos à simplement quelques mètres et on à le loisir d'observer pleins de comportements différents.

■ Crocodile

■ Hippopotame
■ Combat hippopotames
■ Hippopotames mâle
■ Le "Harem"
■ Estuaire

Hluhluwe iMfolozi Park

 Self Drive
145R/adulte

On quitte Saint Lucia pour faire notre dernier self drive à Hluhluwe iMfolozi Park, une réserve réputée pour sa concentration de rhinocéros.

Nous ne ferons que la partie Sud du parc, juste iMfolozi car nous entrons par la Nyazali Gate ou nous souhaitons ressortir par la Cengeni Gate, voulant ensuite nous diriger vers les montagnes du Drakensberg.

A notre arrivée, on s'assure quand même que toutes les routes sont ouvertes et praticables avec une voiture basse. On nous répond qu'il n'y a aucun problème alors on part plutôt rassurés !

Dès le début de notre petit safari, on aperçoit un rhinocéros dans la plaine. Même s'il est super loin, on est déjà tout excités d'en avoir vu un en plein jour car ceux du Kruger nous avaient fait juste une rapide apparition de nuit.

On continue la route et très vite celle-ci laisse place à une piste après Mpila Camp. Tout le reste du parc sera de la piste jusqu'à la sortie. Au début ca allait mais rapidement la piste nous pose un peu problème !! De gros trous et d'énormes cailloux sont à éviter tous les mètres !!
Alors je vous rassure, on a quand même réussi à tout faire mais il a fallu rouler très doucement et zig-zaguer sur certaines portions assez endomagées.

Il y avait pas mal de points de vue sur le chemin et on a pu découvrir un paysage totalement différent du Kruger, plus montagneux, plus vert à certains endroits et plus rouge à d'autres !

On a pu voir quelques animaux comme des gnous, des éléphants, des impalas, des phacochères mais pas d'autres rhinocéros.

Nous ne sommes plus qu'à quelques kilomètres de la sortie quand on aperçoit juste à côté deux gros rhinocéros faisant trempette dans un bain de boue !
Ils sont énormes et de la voiture on arrive à entendre les bruits de ventouse que la boue produit lorsqu'ils se roulent dedans.
On les voit alors s'enduire entièrement de boue pour se protéger des insectes et du soleil, mais toujours un gardant un oeil sur nous !!

On ressort enchantés de ce parc qui est très beau. Maintenant que nous sommes sortis, on est heureux de retrouver une route goudronnée et de pouvoir rouler à plus de 30km/h sans avoir peur de crever un pneu !

■ Sontuli
■ Phacochère
■ Ubhejane Hide
■ Gnou
■ Vers Sokwezele
■ Impala

Golden Gates Highlands

 Mushroom Rock Trail 1,5 kms, 40 minutes AR

Après avoir passé la nuit dans un camp du Golden Gates Highlands, on se rend au Glen Reneen Rest Camp pour une courte rando.

On commence par la mushroom rock trail pour voir les roches rouges-orangées en forme de champignon.

Avec l'érosion, les falaises ont comme des petits chapeaux.

Le sentier continuant, nous avons aussi continués avant de nous rendre compte qu'on suivait le Wodehouse peak trail, une rando de 4 heures alors que nous ne restions pas longtemps ici.
On fait alors demi-tour mais ce contre-temps nous a empêcher de faire l'echo ravine trail que nous voulions le faire.

Tant pis pour cette fois, on the road again car on souhaite rejoindre Cathedral peak pour y faire une rando l'après-midi.

Cathedral Peak

 Rainbow gorge trail 3,5 kms, 2 heures 20 AR
?R/adulte

On arrive à Cathedral Peak aux alentours de 12h30. On se gare au Didima camp d'où part la rando Rainbow Gorge trail".
Elle part aussi de Cathedral Peak hotel mais c'est un peu plus loin.

La rando est très agréable, la vallée est superbe et on débouche ensuite dans une forêt qui mène à de petites cascades.

C'est très sympa à faire et le must aurait été de dormir au Didima Camp pour pouvoir profiter de la vue dès le réveil.

■ Didima camp
■ Cascade
■ Minis cascades

Royal Natal Park

 Sentinel Peak Trail 11 kms, 6 heures AR
90R/adulte

On s'attaque aujourd'hui au must de la rando en Afrique du Sud, le Sentinel Peak Trail, appelé également "chains ladders hike", en référence aux deux échelles verticales de 20 et 40 mètres !! Le départ commence au dos du célèbre amphithéâtre du Royal Natal et se termine à son sommet.

Ayant dormi à Ladysmith, 2h30 de route nous attendent donc départ matinal car nous voulons commencer la rando à 10h afin de terminer vers 16h et de rentrer à l'hôtel avant la nuit.

Le parking est le sentinel car pak et se situe juste à côté du Witsieshoek Mountain Lodge. Au départ la route est pavée mais dès que nous arrivons à la fourche emmenant au parking du trail, bizarrement, plus de pavés mais une piste bien caillouteuse et parfois pentue sur plusieurs kilomètres. Une fois encore, c'est tout à fait possible avec une voiture basse mais il faut rouler tout doucement. Sur la fin, miracle !! La voie est en cours de pavage et les quelques mètres restants sont beaucoup plus agréables.

Nous voici au parking, à 2407 mètres d'altitude !! 
On entre dans le cabanon pour payer le parking et signer le registre de la rando. Je lui demande si la rando prend bien 5 heures aller-retour mais au lieu de dire "hours", m'a langue fourcha et j'ai dit "years". Le gardien explose de rire en nous disant que c'est bien moins long!!!! Mais qu'il faut compter 5 heures sans s'arrêter alors un peu plus avec la pause déjeuner.

On se met en route pour notre ascension, avec un peu d'appréhension de ma part sachant qu'il y aurait les deux échelles à grimper.

Sur le chemin, on voit un couple de loin, que l'on savait Français grâce au registre.

La route commence en suivant un petit chemin bien balisé qui laisse rapidement place à une série de zig-zag et au détour de l'un d'eux, disparition de nos Français ! On regarde les alentours en se demandant si on ne s'est pas trompés de chemin mais il semble que non donc nous continuons notre route.

Certains passages étaient un peu périlleux comme des plans inclinés rocheux, des sections de chemin légèrement éboullés mais en faisant attention, nous n'avons eu aucun soucis, juste un peu de stress !

On monte, on monte et là, les voici !! Les fameuses échelles !!! En effet, c'est bien à pic quand même et surtout vachement haut !!

On décide de se faire une petite pause avant la montée, histoire d'immortaliser ces échelles, quand on voit arriver notre petit couple !!
Ils nous expliquent alors qu'ils ont pris un mauvais chemin et qu'ils nous ont vus de loin, leur permettant ainsi de retrouver leur route car à priori ils ne savaient plus trop où aller.

Maintenant qu'ils étaient là, pas question de passer pour les trouillards de service alors on se lance à l'assaut des échelles !

Ayant un peu le vertige, je suis montée tout doucement en décomposant mes mouvements: D'abord la main, ensuite un pied, puis l'autre etc... Avec la même phrase dans la tête " Regarde la paroi, regarde la paroi" !! Je dois avouer que ca a plutôt bien fonctionné et la montée s'est faite assez vite.
L'avantage est que l'échelle ne bouge quasiment pas, c'est bien stable.

Les deux échelles s'enchainent et une dernière petite montée au mileu des rochers permet d'arriver sur le plateau du haut de l'amphithéâtre du Royal Natal.
C'est très bizarre de voir cette étendue toute plate après les heures de montées.

En haut, on se retrouve à 3115 mètres et on peut encore y voir des petits amas de neiges.
Da là part une petite rivière, la Tugela qui prend sa source dans le massif du Mont-aux-Sources et qui serpente jusqu'à se jeter dans le vide à l'autre bout du plateau : Ce sont les Tugela Falls, les deuxième plus hautes chutes du monde avec leur 948 mètres de hauteur !

Lorsqu'on arrive juste au départ de la chute c'est magique !! La vue est à couper le souffle et c'est un vrai bonheur de déjeuner avec un tel spectacle !!!

Au bout d'une petite heure, il est temps de rebrousser chemin même si on aimerait rester un peu plus.
Le chemin du retour se fait un peu plus rapidement mais avec toujours une petite difficulté avec les échelles car cette fois lorsque l'on commence à descendre, on a juste l'impression de se jeter dans le vide !! C'est pas hyper agréable comme sensation !!

En tout cas, n'hésitez pas à faire cette randonnée car c'est vraiment un incontournable !! Elle vous donne des petites montées d'adrénaline mais en étant vigilant, rien à craindre et puis dès que verrez la vue qu'elle offre, vous n'aurez aucun regret de vous y être lancés !!

■ Route d'accès au trail

■ Vue sur le départ du trail

■ Les premières échelles
■ Sur le plateau en haut de l'amphithéâtre

■ Tugela Falls
■ Retour au parking

 Tugela gorge trail 16 kms, 6 heures 30 AR
0R/adulte

Dernière rando au Drakensberg avec le Tugela Gorge Trail, une rando qui mène au pied de l'amphithéâtre et d'où on peut voir les Tugela Falls (Et d'en bas cette fois!!).

Le trail est assez long, près de 7 heures donc il est impératif de commencer très tôt !

On se gare au Gorge car park, un parking entre le visitor center et le célèbre Thendele camp (Que je vous conseille de réserver si vous vous y prenez assez tôt car il paraît que c'est fantastique de se lever face à l'Amphithéâtre).
Comme pour les autres rando, on doit signer le registre mais celui-ci va plus loin, jusqu'à demander la couleur des vêtements que l'on porte et l'heure estimée de retour !! C'est rassurant !! Mais après le Sentinel Peak trail, on se dit que ca devrait être du gâteau !

Contrairement aus autres randos, on aura croisé beaucoup de gens, des randonneurs plus ou moins confirmés mais surtout des promeneurs qui allaient jusqu'à la rivière pour faire trempette.

Le chemin commence par quelques kilomètres à flanc de collines pour arriver dans la forêt où coule la rivière Tugela.

Il est possible de remonter la rivière par la forêt ou directement par les rochers bordant celle-ci.

Au bout de la randonnée, on a le choix entre un tunnel par lequel passe le lit de la rivière ou de monter à une échelle pour passer par au-dessus.
Il s'agit en fait de la fin de la rando mais il est possible de continuer par l'échelle pour avoir vue sur la chute : On opte pour cette solution !

L'échelle n'est pas très haute et inclinée donc pas de problèmes mais par contre une autre section posa réellement souci ! C'est simple, le chemin était à la verticale et il a fallu littéralement escalader en s'agrippant aux racines des arbres qui dépassaient et à quelques supports métalliques plantés dans la roche.

Là grosse panique et en plein milieu, je me suis tétanisée et les larmes sont montées !! Après m'être fait enguelée par mon chéri, j'ai pris sur moi et suis quand même montée...

Au final, alors que nous étions depuis plusieurs kilomètres dans la forêt, la vue se dégagea complètement pour laisser apparaître la rivière, l'amphithéâtre et les Tugela Falls qui paraissaient toutes petites de là !! Dire que nous étions tout en haut quelques jours auparavant !!

Le retour se fit super vite et la descente à la verticale que je redoutais est passée comme une lettre à la poste en redscendant. Bizarrement, c'était moins impressionant à descendre !

Les montagnes du Drakensberg sont maintenant finies pour nous !! Pour les randonneurs, c'est le paradis et surtout, ca regorge de différentes randos !
Sur la route du retour, on s'arrêtait sans cesse pour photographier les Rondavels des villages alentours car c'était superbe avec les couleurs et les montagnes derrière.

■ Départ du trail

■ Echelle

■ "Escalade"

■ Vue sur les Tugela Falls

■ Terrain de foot

■ Rondavels

Howick

 Mandela Day Marathon - Capture site

Ce soir nous reprenons l'avion depuis Durban pour rejoindre Cape Town.
Sur la route vers Durban, on décide de faire un arrêt au Capture Site, l'endroit où Nelson Mandela fut arrêté avant son emprisonnement.

On y trouve un petit musée qui retrace la vie de Nelson Mandela et une sculpture faite de piliers d'aciers, dessinant le visage de Madiba.

Aux abords du site, la route est bloquée car il y a un marathon. On demande alors à l'agent de police quelle route on doit emprunter pour rejoindre le capture site et celui-ci nous dit qu'il faut faire un détour et venir de la route opposée.

On arrive donc par la route opposée mais ce que le Policier ne nous avait pas c'est que le capture site est le finish du marathon car il s'agit du Mandela Day Marathon.

La circulation est donc tout autant difficile et l'accès au site impossible car tout le marathon l'occupe. 

La sculpture se trouve sur la dernière ligne droite donc pas de photo pour cette fois mais on s'arrête quand même quelques minutes pour encourager les arrivants !!

Avec un peu d'avance, on se rend à Durban où on profite de la piscine de l'hôtel et de se reposer avant de devoir rejoindre l'aéroport en fin de soirée (et surtout rendre notre voiture un peu abîmée au loueur !!)

Cape Town

 Bo Kaap

Nous voici au Cap pour notre dernière petite semaine en Afrique du Sud et on commence par la visite du quartier Malais haut en couleurs,  Bo Kaap.

On croise évidemment pleins de touristes face à la photogénie de ces rues.

Les couleurs des maisons sont éclatantes et lorsque l'on a droit en prime à un beau ciel bleu, le rendu est magnifique !

■ 120 & 122 Bo Kaap

■ Entrée d'un patio

■ 428 Bo Kaap

 Victoria & Alfred Waterfront

Juste après Bo Kaap, on se rend dans le centre historique de Cape Town, à Victoria & Alfred Waterfront.

C'est sur le front de mer et l'endroit est superbe. On flâne au milieu des restaurants et du grand centre commercial qui regorge de boutiques.

On y découvre de très beaux bâtiments, une grande roue, la clock Tower qui date de 1883 et il y a aussi un aquarium, les deux océans, mais nous ne l'avons pas visité.

Juste à côté de la Clock Tower se trouve le Robben Island Museum, le lieu de départ du ferry pour rejoindre l'île, notre prochaine étape.

■ Waterfront

■ Victoria Wharf

■ African Trading Port

 Robben Island
320R/adulte

A l'arrivée au musée, on aura bien dû attendre 1 heure pour embarquer à bord du ferry après l'heure du rendez-vous, contrôle des tickets et fouille oblige.

La traversée dure près de 30 minutes pour rejoindre Robben Island où Nelson Mandela fut emprisonné durant 27 ans et à l'arrivée, on se sépare en trois groupes.
On monte directement dans un bus pour un tour de l'île guidé de 45 minutes.

Notre guide nous explique que Robben Island connu différentes fonctions comme la plus connue, la prison mais aussi de station militaire, d'hôpital psychatrique et de Léproserie.
On passe devant un cimitière, un phare, une église et une carrière où les prisonniers venaient travailler.
C'est dans cette carrière que Nelson Mandela s'abîma fortement les yeux: La lumière reflechissait sur la carrière et n'ayant pas de lunettes de soleil, la plupart des prisonniers eurent des brûlures.
Nelson Mandela ne supportait plus la lumière forte et lors de sa présidence, il était alors onterdit aux photographes d'utiliser des flashs.

Dans cette carrière, on a pu voir la présence d'une grotte où les prisonniers instruits donnaient des cours à ceux qui ne savaient ni lire ni écrire.

On arrive maintenant à la deuxième partie de la visite, celle de la prison, guidée par un ancien détenu.
Celui-ci nous explique alors les différents sections de cette prison de sécurité maximale pour les prisonniers de longues peines et surtout les membres de l'ANC (Afrivan National Congress) et les gens ayant participés aux mouvements de lutte contre l'Apartheid.

Au coeur de la prison, l'Apartheid y était toujours présent comme on a pu le voir avec les tenues : Les Métis pouvaient porter un panatalon mais les Noirs devaient être en short. Mandela lutta contre cette inégalité même si l'environnement carcéla faisait tout popur détruire psychologiquement leur prisonniers afin qu'ils abandonnent la lutte.

Le guide nous présenta les cellules dans lesquelles on retrouve un petit résumé de la personne qui occupa cette cellule, durant combien d'années et avec un effet personnel sous verre.

Il nous explique que lui fût emprisonné peandant 7 ans et qu'à la fin de sa peine, il eu le droit de travailler en cuisine, haut lieu de la rébellion car c'étati le seul lieu commun entre tous les différents secteurs sécurisés. Sa misson était de faire passer les messages entre les leaders de la lutte.

On arrive enfin dans un cour, où Nelson Mandela avait l'habitude d'y jardinner puis nous découvrons sa cellule de 2,5 mètres sur 2,7 mètres avec une petite table, un seau et des couvertures sans matelas directement sur le sol...

Cette visite fut extremement interressante et le fait que le guide soit lui-même un ex détenu rajoute de cet interêt: Il nous parle de sa vie, de ce qu'il s'est réellement passé, d'anecdotes... Par contre dès qu'il demandait si quelqu'un avait une question, bizaremment, personne n'osait, par peur sans doute de le gêner et par respect.

La visite est maintenant terminée et on reprend le ferry vers Cape Town. Cette visite prend toute une demi-journée.

■ Le phare de Robben Island

■ Le couloir des cellules
■ Cour de la prison

 Waterkloof  Restaurant


O

 Ascension de la Table Mountain
125R/adulte pour la montée uniquement

Ce matin, le premier reflexe est d'ouvrir les rideaux pour voir le temps qu'il fait: Génial !!! Grand ciel dégagé tout bleu sans aucune brume !!!
C'est certain, ce matin on part s'attaquer à la Table Mountain!!!

Notre hôtel n'est qu'à 5 minutes du parking donc après un petit déjeuner de champion, on se gare près du Cableway comme on peut le long de la route car il y a déjà pas mal de monde.

Au départ, on voulait monter et redescendre à pied mais on voulait tester le Cableway alors tant qu'à faire, on va le prendre à la montée, ca sera plus facile !!

Pas du temps d'attente au départ, on prend nos billets et on monte de suite dans la cabine.
En 5 minutes, on arrive tout en haut de la Table mountain en profitant d'une vue à 360° pendant la montée car l'intérieur de la cabine tourne sur elle-même.

On en prend plein les yeux, la vue sur Cape Town, Signal Hill et Lion's Head est à couper le souffle !!! On a beaucoup de chance qu'il fasse si beau car on s'est rendu compte à la fin de la semaine que ce fût la seule journée réellement dégagée sur la Table Mountain.

On fait un peu le tour, on prend quelques photos, on rencontre pleins de gros rongeurs venus quémander de la nourriture (Daman du Cap) et on se met en route pour une petite rando sur la Table Mountain.

■ Lower Cableway Station
■ Vue de Cape Town
■ Daman du Cap

 Randonnée sur la Table Mountain ?kms, 1h AR

On commence à suivre le Klipsrpinger Walk puis on quitte le chemin en direction de Maclear's Beacon, le point le plus haut de la Table Mountain, à 1087 mètres d'altitude.

Le chemin n'est pas trop balisé, il faut rester bien à droite de la Table Mountain jusqu'à passer de l'autre côté d'une sorte de petite gorge.
On arrive au croisement de la Platteklip gorge qui est bien indiquée et désormais le balisage commence pour la direction de Maclear's Beacon.

On a ensuite vue rapidemment sur l'autre côté sur Hout Bay et sur un grand réservoir d'eau.
La vue est vraiment superbe tout là-haut et le chemin est très agréable.

Tout du long on entendra des bruits d'animaux, on n'aura jamais su s'il s'agissait de grenouilles ou de grillons !!

On arrive désormais au petit monticule construit par Sir Thomas Maclear en 1865 non pas pour indiquer le point le pus haut de la montagne mais en tant qu'outil pemettant de mesurer la courbure de la Terre.
Il faut à peu près 45 minutes pour arriver à ce point depuis l'Upper Station, soit près de 3 kilomètres.

On profite encore de ce que la vue nous offre puis on repart en sens inverse.

■ Vers Platteklip Gorge

■ Vue sur Hout Bay

■ Maclear's Beacon

 Descente de la Table Mountain ? kms, 2 heures 30

On entame la descente par le haut de la Platteklip gorge. Une série de hautes marches de pierre nous attend pour quelques heures mais on se dit que c'est rien en comparaison de toutes les personnes qui montent, rouge écarlates, en sueur, essouflés et nous demandant presque tous "C'est encore loin l'arrivée???"!!!
De manière générale, on n'osait pas trop leur dire que "oui c'est encore loin", on se contentait d'un "Be Strong" !!!

C'est vrai que c'est gorge est rude à descendre pour les cuisses alors je n'ose pas imaginer ce que ca aurait été de la monter.

Notre descente aura mis près de deux heures trente quand même, la dernière demi-heure étant un chemin assez plat à flanc de montagne assez plat pour rejoindre la Lower Station où nous étions garés.

En tout cas le lendemain, nous avons pu constater que la descente était bien raide vu les courbatures que nous avons eu !!

■ Carte des trails Table Mountain

■ Platteklip Gorge

■ Retour à la Lower Station Cableway

 Kirtenbosch Gardens
55R/adulte

Après notre matinée à la Table Mountain, on part visiter les Kirstenbosch Gardens.

C'est un super grand jardin botanique situé au dos de la Table Mountain. Il est même possible de rejoindre celle-ci depuis les jardins mais la rando est assez longue et je crois pas évidente car il y aurait quelques petits passages périlleux.

Le jardin fut crée en 1913 afin de préserver et promouvoir la flore indigène d'Afrique Australe.

On y trouve différentes zones à thèmes comme le jardin des Pelargoniums, le jardin des parfums, les plantes utiles et même un sentier en braille pour les mal-voyants.

La grande nouveauté du parc est le Boomslang (Tree Canopy Walkway) qui est une passerelle surélevée à travers et sur les arbres de l'Arboretum offrant une vue panoramique sur les jardins et la Table Mountain.

■ Le parc

■ Une famille de canards

■ Fleur de Protée ou Leucospermum

 Signal Hill

Comme le temps est bien dégagé aujourd'hui, on finit notre journée à Signal Hill, le lieu de rendez-vous par excellence pour assister au coucher du soleil.

Il faut arriver assez tôt pour s'assurer d'une petite place de parking car les places sont limitées et après il vous faudra vous garer le long de la route, parfois assez loin.

On se promène un peu dans les environs, faisant quelques photos de la Table Mountain, puis de Clifton, le quartier côtier ouest de Cape Town.

Ensuite, on s'installe tout au début de la piste d'élan des parapentes et on attend patiemment le début du spectacle!
On a un petit peu d'animation car on a le loisir de voir déambuler des pintades de Numibie au milieu de nous.

Le soleil se couche peu à peu, laissant apparaître une longue trainée orange sur l'Océan.

Très beau coucher de soleil à ne surtout pas louper ! Lorsqu'on se relève pour retourner à la voiture, nous qui étions tout devant et se croyant un peu seuls au monde, on se rend compte que nous n'étions pas vraiment seuls, toute la piste était noire de monde !!!

■ Vue de la Table Mountain et Lion's Head depuis Signal Hill

■ Clifton

■ Coucher de soleil depuis Signal Hill

 Waterkloof  Restaurant


O

 Lion's head, ? kms, 1 heure 30

Pour notre dernière journée entière au Cap, on se lance à l'assaut de Lion's Head en fin de journée malgré un très fort vent, histoire de ne pas avoir le regret de ne pas l'avoir fait.

Le parking est indiqué et se situe sur la route vers Signal Hill.

On prend notre sac et on débute l'ascension. Par chance, seule la Table Mountain se trouve sous de gros nuages blancs et pas Lion's Head ni Signal Hill. Par contre, il y a un vent à décorner les boeufs, obligés de mettre nos capuches car cela nous fait trop mal aux oreilles.

La rando est super sympa et on croise pas mal de locaux venus faire leur sport.

Le chemin tourne tout autour de la "tête", nous permettant d'avoir une vue panoramique sur tout Cape Town, c'est magnifique.

On arrive alors à la section supérieure, les chemins se rétrécissent, parfois il faut un peu grimper et une fourche nous indique qu'il y a deux chemins possible. Vu le vent qu'il y a et qui s'intensifie au fur et à mesure de la montée, on décide de prendre le chemin recommandé, un peu plus long mais sans montée d'échelle.

Le vent est vraiement de plus en plus fort, nous obligeant à nous accroupir pour diminuer la prise au vent et au sommet, c'était terrible !! Impossible de rester debout!!! On ne restera que quelques minutes et on reprendra assez vite le chemin du retour.

La luminosité commence à changer, le soleil se couche et nous offre un superbe coucher de soleil pour le retour, peut être encore plus joli qu'à Signal Hill !!

Une chose est sûre, au retour on était vraiment content d'avoir eu le temps de faire cette ascension : Encore un incontournable de Cape Town !

■ Les 12 apôtres dans les nuages

■ Le haut de Lion's Head

■ Coucher de soleil depuis Lion's Head

 Neighbour Goods Market - Old Biscuit Mill

Ce rendez-vous à Cape Town sera le tout dernier de notre voyage. Il s'agit du Neighbour Goods Market, un marché gourmand qui a lieu tous les samedi matin dans l'ancienne Biscuiterie de Cape Town.
En effet, nous devons nous rendre à l'aéroport à 11h30, juste le temps d'aller se ballader au marché et surtout d'y prendre un solide et gourmand petit déjeuner !!

Dès l'entrée, on ressent déjà l'ambiance très conviviale des lieux : Les bonnes odeurs, des stands colorés, les sourires des commercants et les grands tables communes sont plus qu'une invitation à tout dévorer !!

On essaie d'être stratégiques ! Il ya deux grandes pièces : L'une avec le sucré puis l'autre avec le salé. On fait d'abord le tour des deux pour reperer ce qui nous fait le plus envie. Oui "le plus", car comme tout nous fait envie, il va falloir faire des choix !!!

On jette notre dévolu sur une portion salé (oeuf-patate et poulet-patate) puis sur une portion sucrée (Brownie et tarte au pomme), accompagné d'un petit jus de Cramberry !! Et bien évidemment, on se régale !!!!

Il s'agit d'un rendez-vous à ne manquer sous aucun pretexte si comme nous vous êtes de vrais accros à la bonne bouffe !! Par contre venez dès l'ouverture, à 8 heures car nous n'avons pas du tout attendus aux stands contrairement à ceux qui sont arrivés vers 9h30-10h.

Il est maintenant l'heure de partir même si nous n'en avons pas du tout l'envie...
Ces la première fois que nous partions si longtemps mais ces trois semaines ont défilées à une vitesse surréaliste, un signe révélateur de vacances extraordinaires !!!

■ Petit déjeuner version salé

■ Petit déjeuner version sucré

■ The Old Biscuit Mill

Hout Bay

 Waterkloof  Restaurant


O

 Waterkloof  Restaurant


O

Hout Bay

 Duiker Island
80R/adulte

Aujourd'hui on part à la dévouvert de la péninsule du Cap et notre premier arrêt se fait à Hout Bay pour aller faire une rapide croisière de 40 minutes pour aller voir la colonie de phoques avec Drumbeat Charters Hout Bay.

Malheureusement aujourd'hui il fait mauvais temps mais surtout il y a beaucoup de vents et donc beaucoup de vagues.

Dès notre arrivée, l'organisme nous informe qu'ils font des croisières pour voir la baie mais qu'il sera impossible d'aller jusqu'à l'île aux phoques.

Etant sur place, on part quand même faire la sortie.
Au début, près du port on profite bien du paysage et de la vue mais rapidemment on ressent les premières grosses vagues !!

Les vagues commencent à être vraiment impressionantes surtout les "creux" qui viennent juste après ! Après quelques minutes un peu secoués, le bateau fit demi-tour vers le port.

Afin qu'on profite un peu des phoques, le bateau nous ammène près de phoques qui se sont ammassées sur des sortes de longues bouées. Moins sauvage mais quand même contents d'avoir pu en voir un peu.

Simon's Town

 Waterkloof  Restaurant


O

Simon's Town

 Boulders National Park
65R/adulte

Notre prochaine arrêt avant d'entrer dans la Péninsule du Cap est le Boulders National Park, où réside la dernière colonie de pingouin d'Afrique.

Situé sur une plage à Simon's Town, on peut y découvrir le long d'un chemin des petites criques pleines de Cormorans et de pingouins.

Bon l'odeur est aussi au rendez-vous, on ne peut pas dire que les pingouins sentent la rose !! Mais ils sont tellements mignons qu'on oublie vite ce détail et on passe de longues minutes à les observer : Les voir marcher, se chamailler, aller dans l'eau, sortir de l'eau en surfant sur le ventre sur une petite vague...

■ Le chemin

■ Les "Adolescents"

■ Pingouins

La péninsule du Cap

125R/adulte
 Cap de Bonne Esperance

A notre arrivée dans le parc de la Péninsule, nous avons fait un rapide arrêt à la Croix de Gama puis nous nous sommes dirigés vers Le Cap de Bonne espérance.

Contrairement à ce que l'on croît, le Cap de Bonne Espérance n'est pas le point le plus au Sud de l'Afrique mais le Cap des Aiguilles, à 149 kms à l'Est-Sud-Est.
Mais cela vient surtout du fait que les marchands Portugais de lépoque allant vers l'extrême Orient commencaient à naviguer plus vers l'Est que le Sud.

A l'arrivée, bien évidemment on fait la photo incontournable du célèbre panneau "Cape of Good Hope" puis on entame une ballade sur une petite portion du chemin reliant le Cap de Bonne Espérance à Cape Point pour profiter d'une plus belle vue sur l'Océan depuis les falaises.

Après cette rapide marche, on repart en voiture pour aller à Cape Point à quelques minutes de là. 
Sur la route, on croisa deux grosses autruches, un animal que nous n'avions pas encore eu l'occasion de voir jusque là !

■ Croix de Gama

■ Chemin reliant Cape Point avec Cape of Good Hope

■ Autruche

 Cape Point

Nous voici arrivés à la dernière étape de la journée, plus précisémment à Cape Point.

Il s'agit du promontoire Oriental de la Péninsule du Cap.

Deux possibilités pour y accéder soit par le funiculaire (Flying Dutchman Funiculaire), soit à pied par le chemin.
On choisi de monter à pied pour profiter un peu de la vue et ce n'est franchement pas bien loin.

On y trouve de superbes points de vue et deux phares.

Le plus ancien est situé à 249 mètres au dessus du nieau de la mer et fut remplacer en 1919 car n'étant pas très efficace en cas de mauvais temps, un navire Portuguais s'échoua en 1911, entrainant la décision d'en construire un nouveau.

Ce nouveau phare est donc situé un peu plus loin mais il n'est pas possible d'y aller, juste de s'en rapprocher un peu par un court sentier.

On regarde notre montre voyant que la luminosité baisse un peu : Et bien oui, il faut se dépêcher un peu car il est 18h10 et il faut être ressorti avant que le parc ferme, à 18h30!!

■ L'ancien phare

■ Vue sur l'ancien phare depuis le sentier menant à Cape Point

■ Vue sur le Cap de Bonne Espérance

Gansbaai

 Shark Cage Diving
1600R/adulte (Remboursés)

Réveil qui pique très très fort ce matin : 4h!!!! Nous avons rendez-vous à Gansbaai pour une sortie à laquelle nous sommes touts excités : Plongée en cage au milieu des requins blancs avec White Shark Diving Company!!

Etant à Cape Town, il nous faut près de 2h30 pour rejoindre Gansbaai et être à 7h pour le renez-vous.

Heureusement c'est Monsieur qui conduit, je peux en profiter pour finir un peu ma nuit pendant que lui galère avec la nuit et le brouillard.

A l'arrivée, nous sommes une vingtaine de personnes et on commence par un bon petit déjeuner offert par la compagnie.

Dès que tout le monde fut arrivés, on se place sur les tables à l'extérieur pour un petit briefing sur la manière dont va se dérouler la sortie, la façon de se placer dans la cage (Sans sortir les mains sous peine de se les faire croquer!), le fait que l'on restera une vingtaine de minutes à huit dans la cage...

On en profite pour trouver sa taille de ciret et choisir nos lasagnes au boeuf ou végétariennes pour notre retour de mer.

Cette fois c'est le grand départ !!! On grimpe sur le bateau et un petit tracteur nous pousse à l'eau.

J'oubliais un détail important : Il était précisé sur les mails de réservation que si vous aviez tendance à avoir le mal de mer, il fallait absolument prendre des cachets pour l'atténuer.
Et oui, nous étions une vingtaine à bord et bien la moitié des personnes ont vomis leurs tripes pendant la sortie !!!
Heureusement pour nous, nous n'avons rien eu mais un petit passage en cabine pour récuperer la Gopro restée dans le sac à dos nous aura donné une très forte nausée pour tout le reste du temps à bord.

Pas de chance pour nous (et surtout pour les malades), la mer était déchaînée, il y avait énormémenet de vent et le bateau n'arrêtait pas de faire les montagnes russes.

Les marins jettèrent l'ancre et commencèrent à appater les requins à l'aide de grosses têtes de poissons au bout d'une corde et d'une sorte de "Jus de poissons" qu'ils balancaient au pied du bateau.

Ca tanguait, ca tanguait mais aucun requin à l'horizon et au bout d'une heure, la compagnie décida de rentrer au port car les vagues rendaient impossible une éventuelle mise à l'eau de la cage. Cela aurait été trop dangereux pour nous d'être secoués dans un si petit espace.

On rentre donc plus tôt que prévu, super déçus de n'avoir vu aucun requin même depuis le bâteau mais on se dit qu'on trouvera bien un jour une occasion de refaire ceci ailleurs, dans un futur voyage !

A 9h donc, on reviens au port avec des lasagnes toutes chauds qui nous attendaient et qui sont très bien passées malgré l'heure matinale.
Par contre, une jeune femme qui avait été malade depuis le départ avait pris l'air quelques minutes avant, histoire de se remettre un peu, mais manque de chance pour elle, quelqu'un avait oublié d'inscrire son choix pour le repas et il n'y en avait donc plus pour elle étant rentrée la dernière.
La pauvre avait été malade comme jamais, n'arrivait plus à tenir sur ses jambes sur le bateau, avait l'estomac plus que vite et n'avait rien à manger !! Je revois encore son visage désespéré !! C'est sûr que sa journée, elle s'en souviendrait longtemps !!!

L'organisme nous offra alors un avoir valable deux ans pour retenter l'expérience mais pour nous il s'agissait de la fin du voyage et la tempête durait jusa'à notre départ. C'était alors impossible que l'on revienne. En leur expliquant ceci et bien qu'ayant signée un document disant qu'il n'y aurait pas de remboursement si nous ne voyant pas de requins, ils nous ont indiqués une adresse mail où demander le remboursement et cela n'a posé aucun problème et le remboursement eu lieu immédiatement.
 
Notre expérience a donc été un peu décevante mais ce fut vraiment un manque de chance de tomber sur ce temps car sinon c'est quasi assuré d'en voir et plusieurs même.

Hermanus

 Whale Coast Road

Aujourd'hui on a un autre rendez-vous de prévu en mer avec Southern Right Charters afin d'aller osberver les baleines en mer.

La sortie se fait à partir d'Hermanus, soit à près d'1h30 de route de Cape Town.

Le rendez-vous à lieu à 8h15 donc on a un peu plus le temps de dormir que pour la sortie requins blancs.

Par contre, aujourd'hui il pleut à Hermanus et même beaucoup... N'ayant pas reçu de mail d'annulation, on décide d'y aller quand même mais pile au moment où l'on se gare, on s'aperçoit que l'organisme a tenté de nous joindre.
On entre dans la petite cahute et là on a bien la confirmation que la sortie est annulée et ce pour plusieurs jours car la mer est déchaînée.

Nouvelle déception aquatique !! Sniff !! D'autant que l'endroit est réputé pour voir des baleines en quantité et de très près...

Après un bon petit déjeuner à Hermanus qui nous requinque, on décide s'arrêter à quelques points de vue de la Whale Coast Road, d'où parfois l'on peut voir les baleines depuis la côte.

Nous avons vu alors de très belles criques, d'autant que la pluie avait cessée mais aucune baleine.

 Waterkloof  Restaurant


O

Stellenbosch

 Domaine de Waterford Estate
80R/adulte

Après notre matinée infructeuse à Hermanus, on se rend au Waterford Estate à Stellenbosch, ville connue (Voir même région) pour ses nombreux vignobles.

J'avais choisi ce domaine car ils faisaient des dégustations de vins (dont mon conjoint raffole) en association avec des chocolats (dont MOI je raffole!!).

On aurait aimé faire la sortie wine drive safari avec une visite commentée dans les vignes mais nous sommes arrivés juste après le départ de la matinée. 

On a donc opté pour l'option 3 : Dégustation de trois vins standard puis 3 autres qui seront accompagnés de chocolats.

Le domaine est hyper joli et cosy. On nous installe dans le jardin sur une petite table et une personne vient nous faire goûter les vins et nous expliquant leur fabrication.

Rappelons quand même qu'il est 10 heures du matin et que l'on doit goûter 6 vins !! Rassurez-vous une petite carafe se trouve à la table pour y vider le reste de vin que l'on ne peut plus boire (Parce que l'on reprend la route aussi après!).

On se laisse forcément tenter par l'achat de quelques bouteilles de vin, surtout ce petit blanc sucré au goût de litchi, huummm !!!

Avant de partir, on demande si c'est possible d'aller voir les caves et en fait un petit groupe de personnes allait justement partir en courte visite avec quelqu'un du domaine.
On se greffe au groupe et on dévouvre alors les centaines de fût des caves et les cuves de fermentation et quelques explications de notre guide.

Il est maintenant l'heure de quitter le domaine car nous avions réservé un restaurant gastronomique à 40 minutes de là.
Lorsque je tourne la clef du contact de la voiture, c'est le drame: Nous avions laissé les phares allumés et résultat, plus de batteries !!!

Un peu verts, on ne se décourage et on se dit que s'il y a la possibilité qu'on puisse nous dépanner, c'est bien ici car il y a tout un tas d'engins agricoles.
On explique notre petit souci de "Lights on, no car battery" à la dame de l'accueil et celle-ci nous explique qu'ils on encore eu le cas ce matin pour d'autres touristes et qu'elle appele de suite la personne qui a des pinces et qui va venir nous dépanner.

On pousse un peu la voiture, on fixe les pinces et vrouuuummm !! En 5 minutes nous avons pu reprendre la route, soulagés qu'un telle boulette nous soit arrivé ici et pas dans un coin paumé comme on a pu en voir !!


■ L'entrée du domaine

■ Dégustation "Vins & Chocolats"

■ Cave

Somerset West

 Waterkloof  Restaurant


O

 Cheetah outreach
150R/adulte

Sur la route du retour de Gansbaii, après notre sortie "mal de mer sans requins blancs", nous nous arrêtons à Cheetah Outreach, un minuscule centre de conservation à Somerset West.

On ne s'est pas sentis très à l'aise dans ce lieu. Il y a quelques animaux parqués dans des enclos et les guepards sont dans de très petites surfaces.

C'était assez sympa de pouvoir les approcher et de leur faire une caresse mais malgré tout, après avoir vu les animaux en liberté au Kruger, on ne peut qu'avoir un gros pincement au coeur en les voyants enfermés ici.

 Hébergements

 Hébergements

JOHANNESBURG Westmoreland Lodge 28€50/nuit

PLUS
Il s'agit de notre premier hotel en Afrique du Sud et nous en avons été très contents !!
L'hôtel est situé dans un quartier résidentiel et à 15 minutes du centre-ville en voiture.
Le propriétaire est hyper gentil et accueillant et se tient à disponibilité tout le temps.
Notre chambre se situait dans une petite dépendance, sur les hauteurs du jardin et était tout équipé.
On avait accès au Wifi depuis la chambre grâce à un amplificateur que le propriétaire nous avait installé

MOINS
Petit parking, qui nous a néanmoins permis de nous garer sans difficultés puisqu'aucun autre client n'avait de voiture

GRASKOP Automn Breeze Manor and lodge B&B 43€50/nuit+petit-dej

PLUS
C'est un petit hôtel très mignon à Graskop réparti en deux maisons différentes de chaque côté de la route.
La chambre est vraiment très belle et chaleureuse, tout comme la salle de petit-déjeuner

MOINS
L'accueil un peu froid par la proprietaire et l'absence de Wifi dans la chambre de la deuxième maison

KRUGER NATIONAL PARK Letaba Rest Camp 66€50/nuit

PLUS
Malgré notre réservation tardive, nous avons réussi à avoir une belle rondavel propre, toute équipée, avec salle de bain et kitchenette.
Le camp dispose d'un restaurant assez bon mais il y a aussi la possibilité de s'acheter de la viande pour se faire un bon barbecue devant la rondavel.
Le camp est hyper bien situé, en plein milieu du Kruger

MOINS
Rien

KRUGER NATIONAL PARK Prestoriuskop Rest Camp 32€50/nuit

PLUS
La localisation du camp, près d'une sortie du Kruger, pour rejoindre plus facilement le Swaziland.
Il y a une chaine de restaurant à l'intérieur, Wimpy, qui est bien mais sans plus

MOINS
Ce camp ne nous a pas franchement emballés. Lors de notre réservation, il n'y avait plus que des rondavels avec juste des lits, mais sans WC et douche. C'était donc très petit et le confort était minimaliste.
On sent bien que c'est un des plus vieux camps du Kruger qui mériterait un ptit coup de neuf

EZULWINI (Swaziland) Mogi boutique Hotel 65€/nuit+petit-dej

PLUS
Incontestablement notre meilleur hôtel !!!
L'endroit est superbe, avec un très grand jardin privé, une terasse couverte et des chambres hypers cosy, confortables, modernes et décorées avec goût !! Le lit est giganstesque par ailleurs !!!
On peut s'y garer sans soucis, on a accès au Wifi et le petit-déjeuner est une véritable tuerie !!
Le personnel de l'hôtel est super gentil et aux petits soins

MOINS
Rien !!

ST LUCIA Monzi Safaris Tented Lodge 50€/nuit

PLUS
Camps-Hôtel très original et surtout très très sympa. Les tentes sont vraiment tout confort, avec des salles de bains privatives à l'intérieur et un très grand lit hyper confortable.
A l'exterieur, il y a deux piscines, des espaces salons d'extérieurs et une grande cuisine commune.
C'est à proximité de tout, l'hôtel étant situé dans la rue principale de la petite ville de Saint Lucia.
Pas de problème pour garer sa voiture, c'est sécurisé et il y a du Wifi dans les parties communes

MOINS
Un peu frisquet la nuit avec le vent qui s'insinue mais c'est un minuscule bémol car avec les couettes, nous n'avons pas eu froid dans le lit, juste lorsque l'on devait aller aux toilettes !

LADYSMITH Buller's Rest Lodge 46€/nuit+petit-dej

PLUS
Très bel hôtel qui se compose de plusieurs petites maisons (Il semble que ce soit d'anciennes écuries réhabilitées).
Le personnel est hyper gentil, parking sûr et fermé et Wifi dans la chambre.
Il y a une grande terasse à côté de la piscine qui surplomble tout LadySmith, c'est magnifique le soir.
La salle de bain est juste un peu vieillotte mais sinon la chambre est très jolie.
Dernier plus, un petit-déjeuner copieux et délicieux!
Le soir, si vous n'avez pas envie de reprendre la voiture pour aller manger au resto, l'hôtel vous propose d'aller manger dans restaurant qui vous enverra un chauffeur. Nous avons choisi cette option, ca nous a permis de discuter avec un Sud Africain et le resto était très sympa.

MOINS
Rien

CLARENS Kiara Lodge 43€/nuit

PLUS
Superbe endroit qui a office de camps de vacances en plein coeur du golden gates highlands. On y trouve donc tout ce que l'on souhaite, restaurant (Délicieux!), superette, Salle de jeu, activités diverses, spa...
Nous avions une petite maison à dispostion, avec kitchnette et immense baignoire !
Un très bel endroit où l'on peut facilement rester plusieurs jours.

MOINS
Le Wifi est payant et ultra limité

BERGVIEW Ardmore Guest Farm 60€/nuit+petit-dej

PLUS
Le gros point positif de cet hôtel est incontestablement les repas. On y mange très bien (et heureusement car le soir, vous y mangerez, vu comme c'est isolé) et le prix est très bon marché.
Les chambres sont sympas mais sans plus, cela necessiterait un bon coup de neuf.
On a la possibilité de se garer juste à côté de la chambre et le Wifi fonctionne très bien

MOINS
Première surprise, nous devons faire 3 kms de piste pour arriver à l'hôtel.
Ensuite, nous étions hyper content de profiter de notre baignoire Spa comme nous l'avions réservé sur booking, mais au lieu de cela, nous avons eu une salle de bain défraichie avec un contrôle de la température de l'eau très approximatif : Soit on s'ébouillantait, soit l'eau était gelée.
L'hôtel nous a juste proposé de changer une nuit mais pas l'autre car la chambre était louée le jour d'après et nous aurions dû redéplacer nos affaires.
Le coin est vraiement isolé, donc ne compter pas sortir ou manger au restaurant le soir.
Dans l'ensemble, on a été plutôt déçus

DURBAN The Whitehouse Bed and Breakfast 41€/nuit+petit-dej

PLUS
Notre passage le plus bref à l'hôtel puisque nous devions être à l'aeroport à 22 h !! Nous avons donc juste profités de la superbe piscine et fait une sieste mais l'hôtel est sublime et on y serais bien restés un peu plus.
Le parking est sécurisé, le wifi fonctionne bien et le petit-déjeuner promettait d'être top même si on n'a pas pu y gouter

MOINS
Pas de nom affiché sur l'hôtel, on se demande si nous sommes au bon endroit en arrivant

CAPE TOWN Cape Paradise Lodge and Luxury Apartments 37€/nuit

PLUS
Les propriétaires possèdent deux maisons et nous étions à celle en bas de la rue, à disance de la villa au parking sécurisé.
Nous avions aussi un parking privé, mais non sécurisé mais malgré ceci, nous n'avons rencontré aucun problème de ce côté.
Nous avions un petit appartement dans la maison, joliement décorée et une piscine. Le Wifi fonctionnait super bien !
La situation de l'appart était top, dans un quartier résidentiel, proche du centre ville et à 5 minutes de la Table Mountain et de Signal Hill.
A côté, il y a même une superette, deux restos et un café qui fait des petits-déjeuners exceptionnels !

Bref un super endroit où l'on a séjourné 5 nuits, que l'on vous recommande

MOINS
Le ménage ne semble pas avoir été fait avant notre arrivée, avec des poubelles pleines, des aliments dans le frigo et aucunes serviettes de bain.
Nous sommes alors allés réclamer des serviettes à notre arrivée et le lendemain, nous avions eu la sursprise d'avoir une bouteille de vin et un petit mot en guise d'excuses, donc rien de bien méchant