ISLANDE

















Itinéraire

Itinéraire Islande
J1 : Aéroport Reykjavík - Reykjavík

J2 : Reykjavík - Kerið - Gulfoss - Geysir - Þingvellir - Faille de Silfra
J3 : Þingvellir - Landmannalaugar
J4 : Landmannalaugar - Vestmannaeyjar
J5 : Vestmannaeyjar - Seljalandsfoss 
J6 : Seljalandsfoss - Skógafoss - Epave DC3 - Péninsule de Dyrhólaey - Reynisfjara - Fjaðrárgljúfur - Skaftafell
J7 : Skaftafell - Svartifoss - Jökulsárlón - Höfn
J8 : Höfn - HeinabergslónSeyðisfjörður
J9 : Seyðisfjörður - Askja - Húsavík
J10 : Húsavík - Jökulsárgljúfur - Dettifoss - Selfoss - Mývatn
J11 : Mývatn - Hverir - Krafla - Dimmuborgir - Hofdi Skútustaðagígar- Mývatn
J12 : Mývatn - Goðafoss- Akureyri - Siglufjörður - Tröllaskagi - Hofsós - Víðimýrarkirkja - Hvítserkur - Hvammstangi
J13 : Hvammstangi - Fjalfoss - Bíldudalur - Árnafjørður - Búðardalur
J14 : Búðardalur - Stykkishólmur - Péninsule de Snæfellsnes - Ólafsvík
J15 : Ólafsvík - Reykjavík - Blue Lagoon - Sandgerði
J16 : Sandgerði - Aéroport de Reykjavík

Distance parcourue: 3943 kms avec un 4x4 Suzuki Jimny avec Roof tent



Notre voyage en video 

A savoir...

Le budget

  Lire la suite

Internet

  Lire la suite

Les conditions de route

  Lire la suite

Les hot pools

  Lire la suite

IceRental 4x4

Suzuki Jimny 4x4 Roof Tent Islande Iceland
 Location d'un Suzuki Jimny 4x4 avec RoofTent

Si vous comptez louer une voiture en Islande, vous devrez faire un choix crucial : Souhaitez-vous rouler uniquement sur la route circulaire ou souhaitez-vous vous aventurer à l'intérieur des terres Islandaises ?
Pour nous le choix fut vite fait car nous rêvions d'aller au Landmannalaugar et à Askja, lieux uniquement accessible en 4x4 car c'est de la piste et qu'il y a des gués à traverser (Après il est aussi possible d'opter pour une excursion avec un tour opérateur mais les prix sont excessivement élevés).

Après il a fallu qu'on choisisse notre mode d'hébergement. On a un peu regardé les prix et la disponibilité des hébergements et là, le choix du camping s'est avéré être la meilleure solution.

Mais là, encore un dilemme : Camping en tente ou dormir dans la voiture ? Cette fois c'est l'avion qui nous a permis de faire notre choix : Il fallait rajouter des bagages supplémentaires, le matelas aurait pesé une tonne... Il est aussi possible de louer le matériel sur place mais ça revient hyper cher.

C'est pourquoi nous avons enfin fini par trouver notre solution idéale (mais pas forcément la moins chère), louer un petit 4x4 avec une tente sur le toit !! 
Pour cela nous avons fait plusieurs devis et le budget le plus intéressant était celui de IceRental 4x4 que j'ai trouvé via le site Guide To Iceland. Bon quand on loue une voiture, on a juste l'impression d'acheter un véhicule d'occasion mais c'est le jeu, les prix sont élevés !
On avait donc la tente avec matelas et oreiller compris, pas besoin de s'encombrer dans l'avion. Par contre nous avons emmenés nos propres sacs de couchage (Highlander Serenity 350) pour être sûrs d'avoir assez chaud la nuit et ça a été nickel de ce côté-là.

Arrivés sur la place, une navette est venue nous chercher à l'aéroport. La voiture était nickel et toute neuve car elle n'avait que 2000 kms au compteur.
Nous n'avons pris aucune assurance complémentaire car nous sommes assurés via notre carte bancaire mais le truc à savoir, c'est que même si vous prenez un 4x4, vous n'êtes pas assurés sur les F-Roads et qu'il n'a pas d'assistance !!! On ne peut pas s'empêcher d'avoir un petit peu les jetons quand le loueur nous dis que si on crashe la voiture, on paye la voiture en totalité (Gloupssss) !

A part ceci, tout s'est (presque) bien passé avec la voiture et niveau confort nous avons été agréablement surpris : On a hyper bien dormi et c'était très confortable. On mettait 30 secondes à ouvrir ou plier la tente et on n'avait pas de problème de froid comme en tente vu qu'on était isolés du sol.

Seul hic, c'était le retour de la voiture à l'agence. Après avoir nettoyé à fond la voiture, vérifié qu'il n'y avait rien sur la carrosserie, le loueur nous trouva une trace de peinture bleue au-dessus de la roue arrière. Nous sommes assez surpris que cette trace soit arrivée entre le nettoyage fait à 18h et le check-out à 5h le lendemain matin alors que nous avons seulement été au camping... D'autant que nous avons attendu 30 minutes dans l'agence sans voir ce qu'il se passait sur le parking. Arnaque ou pas, je ne sais pas et je m'imagine peut-être des choses mais j'ai comme un doute.... 
La franchise à 650€ m'est un peu restée en travers de la gorge.

Reykjavík

Church Hallgrimskirkja Reykjavik Islande Iceland
 L'Eglise Hallgrímskirkja 1000 ISK/adulte/visite de la tour

Nous voici enfin arrivés en Islande !!! Après avoir récupéré notre 4x4 et fait quelques courses au Bonus près de l'aéroport, on commence notre visite de Reykjavík par la célèbre église Hallgrímskirkja. En plus, la pluie vient de s'arrêter, ouf !!!

C'est une église de 73 mètres de haut, assez récente car elle fut terminée en 1986. 
Il est possible de la visiter pour y découvrir un superbe orgue de 15 mètres de haut mais il est aussi possible de monter dans la tour (moyennant quelques couronnes) pour avoir une superbe vue sur Reykjavík.


Harpa Reykvavik Islande Iceland
 Harpa

Le prochain arrêt se situe près du port afin d'aller visiter la magnifique salle de concert Harpa.

L'architecture de ce bâtiment est magnifique tant depuis l'intérieur que l'extérieur. 
Grâce notamment à ces panneaux de verre de différents coloris, l'Harpa remporta le prix d'architecture contemporaine en 2013, le prix Mies Van Der Rohe.

Pour ceux qui connaissent la série Sense8, on retrouve l'Harpa au générique de la série.

Solfar Reykjavik Islande Iceland
 Sólfar

Un peu plus loin que l'Harpa en longeant la mer, on trouve une sculpture qui représente un bateau viking voguant vers le soleil. D'ailleurs Sólfar signifie "Voyageur du soleil" en Islandais.

Ici tout est récent, cette sculpture date seulement de 1990 mais est déjà considérée comme un emblème pour Reykjavík.


Lake Tjornin Reykjavik Islande Iceland
 Tjörnin

Au beau milieu de Reykjavík se trouve un petit lac nommé Tjörnin.

Super mignon d'autant plus lorsque les maisons colorées sur l'autre rive viennent s'y refléter.


Kiki Reykjavik Islande Iceland
 Le vieux Reykjavík

Visite maintenant en fin de journée de la rue principale de Reykjavík, la Laugavegur.

Cette ville est superbe, tout ce que l'on aime !!! Une ville vivante mais à taille humaine avec des petites boutiques hyper sympas, des restos avec une décoration hyper moderne, des maisons de toutes les couleurs...
On a véritablement été conquis par Reykjavík, nous qui d'habitude n'aimons pas trop les villes mais là c'est différent, cette ville est hyper chaleureuse et on s'y sent extrêmement bien.

L'endroit idéal pour passer prendre un verre et pour commencer à jauger l'atmosphère de l'Islande !!

Reykjavík est la ville la plus peuplée du pays : Il faut savoir que près des deux tiers de la population vit dans l'agglomération de Reykjavík !!! Autant dire que pour la suite du voyage, vous n'allez pas être dérangés par le monde !!

Après ces premières belles découvertes, direction le camping où l'on passera notre première nuit dans la tente de la voiture !!

Rok café Reykjavik Islande Iceland
■ Café Rok

Rue de Reykjavik Islande Iceland
■ Rue de Reykjavík

Laugavegur Reykjavik Islande Iceland
■ La Laugavegur

Le cercle d'Or

Cratère Kerid Islande Iceland
 Cratère Kerið 350 ISK/adulte

Départ matinal du camping de Reykjavik pour rejoindre le très célèbre "Cercle d'Or" mais avant, arrêt au cratère Kerið.

Depuis le parking au pied du cratère, on monte sur les crêtes afin de faire le tour de celui-ci. 
J'ai été très surprise par les magnifiques couleurs : Le rouge de la terre, l'herbe bien verte et le lac bleu contrastaient de la plus belle façon qu'il soit. 
A ce moment-là, on est déjà totalement conquis par la beauté de l'Islande et on a tant hâte de voir la suite !

Le lac à l'intérieur est profond de 55 mètres mais le niveau peut varier de 5 à 14 mètres.
Un petit chemin vous mène d'ailleurs au bord du lac. Pour nous le niveau semblait être un peu monté car un banc était complètement immergé !

En remontant, on se dépêche un peu car les gouttes commencent à arriver. Et oui, c'est ça aussi l'Islande !!! La météo est hyper changeante mais on semble se diriger vers une éclaircie.

Gulfoss Islande Iceland
 Gullfoss 

Hâte d'arriver à notre prochain point de vue du Cercle d'Or : Celui donnant sur nos premières chutes d'eau en Islande, Gullfoss.

Quelle chance, en arrivant sur le parking, le soleil pointe le bout de son nez alors on se précipite sur le chemin pour pouvoir les admirer sous cette belle luminosité.

La chute, ou plutôt les deux chutes qui s'enchaînent sont magnifiques et semblent tellement puissantes !!
On s'approche jusqu'à une plateforme naturelle jusqu'à sentir la bruine sur notre visage.

On s'aperçoit que ce site est très apprécié des touristes, il y a quand même pas mal de monde.

Strokkur Geysir Islande Iceland
 Champ géothermique de Geysir 

Profitant du beau temps, on repart dans le Jimny jusqu'à Geysir.
C'est grâce à ce geyser en particulier qui a permis de donner ce nom à tous les autres. L'origine du mot Geysir vient du verbe Islandais "gjósa" qui signifie "Jaillir".

Le geyser le plus connu de ce champ géothermique est le geyser Strokkur car c'est le plus actif : Toutes les 5 à 10 minutes, celui-ci se réveille en projetant de l'eau chaude à plusieurs mètres de haut.
On attend donc tous patiemment le spectacle, appareil photo à la main, prêts à dégainer !!

Là on commence à voir des remous, des petites bulles, puis vient enfin le moment où une grosse bulle se forme sous la pression de l'eau chaude avant d'exploser en un haut geyser !!! Impressionnant !!!

Le Geyser Geysir quant à lui est beaucoup moins actif et reste même parfois dormant.

Sur le site, il est possible de se balader un peu aux alentours et on peut y découvrir de magnifique sources d'eau chaudes d'un bleu intense.

Bulle Bubble Strokkur Geysir Islande Iceland
■ La bulle avant le geyser

Le champ géothermique de Geysir Islande Iceland
■ Le champ géothermique de Geysir

Le champ géothermique de Geysir Islande Iceland 1
■ Le champ géothermique de Geysir

Snorkeling faille de Silfra Thingvellir Islande Iceland
 Snorkeling faille de Silfra 10900 ISK/adulte

On mange un rapide petit en-cas car nous avons rendez-vous en début d'après-midi avec Troll Expeditions dans le Parc national de Þingvellir pour faire du snorkeling.
Oui du snorkeling ! En Islande !! Là où il fait froid, oui oui !!!

Ce snorkeling est un peu particulier à ce que l'on attend de voir en général. Pour le coup, pas de poisson car l'eau à 2°C ne les attire pas vraiment mais une promenade entre deux plaques tectoniques qui s'écartent chaque année : Celle Eurasienne et celle Américaine. 

Je suis sûre que vous êtes restés sur le "2°C" de l'eau, non ??? Eh bien rassurez-vous, nous ne sommes pas morts frigorifiés comme Jack dans Titanic  !!! Pour éviter cette fâcheuse situation, notre guide Dimitris nous a fourni une première combinaison thermique puis une seconde dite combinaison sèche. En effet, pas de maillot de bain, on garde nos vêtements directement sous les combinaisons et l'épaisseur de la "dry suit" et la taille adaptée permet de rester au sec.

Dimitris nous fait signer une décharge médicale puis nous fait un petit topo sur le site et un briefing sur le snorkeling pendant que la pluie commence à arriver.

Rien de plus simple, il suffit de se laisser flotter et de donner quelques coups de palme pour avancer. Il faudra juste gérer le froid sur le visage et le fait qu'on ne nage pas avec ces combinaisons encombrantes.

A notre étonnement, nous ne sommes pas les seuls fous à faire cette activité, il faut même attendre après les autres groupes pour rentrer dans l'eau.
Allez zou, maintenant c'est à nous de se mettre à l'eau : On avance comme des pingouins et on descend dans la rivière. La combinaison est vraiment efficace, on ne ressent vraiment pas le froid.

C'est très impressionnant de nager dans ce couloir de pierre car on a constamment en tête que nous nous trouvons entre deux plaques continentales !!
L'eau est limpide, on nage dans une eau si pure.

C'est une activité vraiment unique en son genre je trouve et si vous avez le budget, n'hésitez pas. 
Je vous recommande aussi Troll Expedition, Dimitris (Un grec qui aimerait avoir au moins une seule journée en Islande sans pluie !!) a été vraiment extra. 
Les groupes se limitent à 6 personnes et c'est plus agréable d'être en petit comité.
Vous aurez droit à une boisson chaude et un petit cookie qu'il faudra partager avec un canard qui en raffole et qui vient réclamer sa part !!

Parc national de Thingvellir Islande Iceland
  Parc National de Þingvellir

Þingvellir est le site en plein air de l'Althing, assemblée plénière représentant l'ensemble de l'Islande, entre 930 et 1798.

Le parc de Þingvellir est une plaine qui est en fait un rift, et on y découvre de nombreuses failles, dont celle de Silfra et la plus longue d'entre-elles, la faille d'Almannagjá.

On se rend au visitor center qui surplomble la faille pour connaitre les différents chemins et on part se promener le long du lac pour y voir la belle chute Öxarárfoss.

Après cette grosse journée, on part passer la nuit au camping juste à côté, à Nyrðri Leirar.

Landmannalaugar

La route du Landmannalaugar Iceland Islande
 La route du Landmannalaugar

On se lève aux aurores pour faire route vers le célèbre Landmannalaugar, un lieu un peu reculé où il n'est possible de venir qu'en 4x4 à cause d'une route parfois caillouteuse, parfois sableuse et parfois... humide à cause de gués que l'on doit traverser en voiture. Pensez à jeter un oeil sur le site road.is pour vérifier la praticabilité des routes, c'est essentiel.

A l'aller, nous avons pris la F208 en venant du Nord et cette route ne comporte pas de passage de gués. Le seul gué que nous avons vu est à l'arrivée au camping mais nous avons préféré stationner au parking juste avant. Il y a un petit pont en bois (enfin deux planches !!) pour les piétons.
La route s'est hyper bien passée, le Jimny roule bien et passe partout. Le seul endroit où c'était un peu plus stressant était une portion très sableuse et parfois on s'enfonçait pas mal mais nous sommes passés sans encombre.

Au retour, nous avons emprunter la F225 et c'est là que nous avons fait notre baptême de gué !!! 
De manière générale, les recommandations sont de prendre les gués de préférence le matin car ils sont moins hauts, de repérer quel trajet prendre (on ne va pas tout droit, on essaie de trouver les endroits moins profonds, là où il y a des remous) et de rouler de manière continue à bas régime.
On a vu aussi qu'il fallait éteindre les phares et la ventilation, ouvrir les fenêtres (en cas de pépin) et de ne surtout pas redémarrer le moteur si l'on cale pour ne pas le noyer (Si vous calez, la seule solution est de vous faire tracter).

On fait face à notre premier gué, ça y est, il faut se lancer pas le choix !! On met le Jimny en mode 4x4 rapports courts et on plonge !!! C'est hyper impressionnant d'autant que juste avant de ressortir, il devait y avoir une sorte de trou car le nez de la voiture a plongé mais on a continué de rouler malgré la vapeur d'eau qui s'échappait du capot !!! Ouf, nous sommes ressortis avec le Jimny dans son intégralité !!!!

Il y a eu de mémoire deux autres gués mais plus petits que le premier et ceux-là n'ont pas posés de craintes.

Ljotipollur Landmannalaugar Iceland Islande
 Ljótipollur 13,3 kms, 4 heures

A notre arrivée, on se balade un peu sur le campement pour repérer les installations et rapidement on part pour notre première rando au Landmannalaugar.

Le départ de la rando se situe en rebroussant chemin sur la route sur laquelle l'on vient. Tout est bien balisé, vous n'aurez pas de problèmes pour vous repérer.

Après quelques minutes de marche, le temps commence à changer, les nuages arrivent avec bien sûr la pluie qui les accompagnent. Mais pas la petite pluie fine qui va et vient, là c'est la grosse pluie d'averse qui s'installera en fait pour les deux prochains jours, soit nos seuls jours au Landmannalaugar.

On est un peu déçus de devoir subir cette pluie car même si malgré cela les paysages sont époustouflants, nous en aurions plein la vue s'il y avait eu du soleil. 
On gardait en tête un proverbe Islandais que l'on avait lu auparavant : "Quand tu n'aimes pas le temps qu'il fait, attends 5 minutes" !! Pour le coup, on a attendu et nous le temps était toujours pourri !!! Leur notion du temps ne doit pas être le même visiblement !!!

Une fois trempés jusqu'aux os malgré nos K-way et surpantalon imperméable, on a continué notre rando tranquillement en essayant de profiter au maximum des lieux.
La rando est superbe, on passe à côté d'un immense lac puis plus en hauteur au milieu des montagnes, le fameux lac Ljotipollur. Avec la pluie, les couleurs étaient sombres mais on imaginait à quel point le soleil pourrait faire ressortir les parois rouges du volcan contrastant avec la couleur du lac.

On ne croisa aucun autre randonneur ce jour-là, justes des cyclistes tout autant trempés que nous.

Arrivés au camping, on file vite prendre une douche bien chaude. Les sanitaires n'étaient pas très propres à cause de la pluie et s'étaient surtout transformés en étente à linge géante. Vous pouvez aussi aller faire trempette dans les sources d'eau chaude mais il y avait tellement de monde que nous n'avons pas eu franchement envie de nous coller aux autres gens dedans.

Pour le soir, on s'est réfugiés dans notre tente de toit pour manger tellement il pleuvait.

  • Landmannalaugar Trail map Islande Iceland
Le lac Frostastadavatn Landamannalaugar Islande Iceland
■ Le lac Frostastadavatn

Le lac Ljotipollur Landamannalaugar Islande Iceland
■ Le lac Ljótipollur

Le retour au camping du Landamannalaugar Islande Iceland
■ Le retour au camping du Landmannalaugar

Brennisteinsalda Landmannalaugar Islande Iceland
 Brennisteinsalda et Graenagil 4,3 kms, 1 heure 30


La pluie n'a pas arrêté de la nuit et continue encore beaucoup. On a eu tellement froid hier que l'on hésite à repartir ce matin sans faire d'autre randonnée...
On regarde sur internet les randos courtes du Landmannalaugar et puis on se dit zut, on ne sera là peut-être une seule fois dans notre vie alors on se motive, on enfile nos affaires mouillées et puis on part faire la petite rando de Brennisteinsalda.
Le départ se situe derrière les sources d'eau chaude du camping.

Au bout de seulement 5 minutes, la pluie s'est infiltrée partout, on est mouillés au max, ça ne pourra plus être pire !! Le problème n'était pas nous mais notre pauvre petit Nikon qui a bien souffert de l'humidité. L'un de nos objectifs ne répondait plus du tout et le tactile de l'appareil ne fonctionnait plus.

On décide de ne le sortir que de rares fois histoire de ne pas complètement l'abîmer pour le reste du voyage, enfin si jamais il tient...

Après un petit peu de marche, on ne regrette absolument pas d'avoir bravé la pluie : On voit enfin le Breinnisteinsalda, un mont avec plusieurs teintes différentes et juste à côté une bouche fumante de souffre.
Les lieux sont extraordinaires, c'est vraiment unique à voir.
On continue par un champ de lave vers le Graenagil et là on voit d'autres monts ocre chapeautés de neige.

Le Landmannalaugar restera un super souvenir pour nous malgré la pluie tellement les paysage sont merveilleux et sans pareils.

Cette fois, il faut repartir car nous avons un impératif d'horaire. Nous devons prendre un ferry vers les Iles Vestamann le soir et ne voulant pas rouler comme des fous sur la piste, on part assez tôt afin d'être large et de pouvoir faire quelques pauses drône sur la route vu que la pluie commence à se calmer.

Le retour par Graenagil 1 Landmannalaugar Islande Iceland
■ Le retour par Graenagil

Le retour par Graenagil 2 Landmannalaugar Islande Iceland
■ Le retour par Graenagil

Le retour par Graenagil 3 Landmannalaugar Islande Iceland
■ Le retour par Graenagil

Vestmannaeyjar (Iles Vestmann)

Ferry Vestmannaeujar Iles vestmann Islande Iceland
 Ferry 9960 ISK/2 adultes + 1 voiture AR, 40 minutes

Ayant prévu un temps de trajet large, nous voici arrivés au ferry avec pas mal d'avance. 
J'avais réservé les billets sur Visit Westman Islands à l'avance pour l'horaire de 19h45: Il est 16h45 et on demande donc au guichet s'il est possible d'échanger notre billet avec celui de 17h10. Le guichetier se renseigne donc auprès du capitaine et génial, il reste de la place dans le ferry et on va pouvoir embarquer. Bonne nouvelle comme ça on pourra mieux profiter de notre soirée sur Heimaey.
A l'arrivée, on se dirige de suite vers le camping et là un monde fou !!! En effet on arrive le jour juste avant l'ouverture du Thjodhatid, le plus gros festival d'Islande. Et forcément, il se situe pile au camping !!! Par chance le camping est ouvert cette nuit mais fermera le temps du festival.
Ce festival s'est créé en 1874 lorsque les habitants des îles Vestmann furent bloqués chez eux à cause du mauvais temps, les empêchant de rejoindre l'Islande qui fêtaient les 1000 ans de la colonisation. Depuis, c'est ici qu'à lieu le festival !!

Autrement le camping est super, c'est surement le mieux que l'on ait eu. Le cadre est incroyable, on est nichés au creux de falaises abruptes !! 

Tanginn Vestmannaeujar Iles vestmann Islande Iceland
 Tanginn



Après les deux jours passés dans le froid au Landmannalaugar et sans beaucoup manger, on a une faim de loup !!!! 

On repère ce petit resto près du port sur un prospectus du camping : Bonne pioche !! 

La déco est sympa, la vue tout autant et surtout, les plats sont très bons. Forcément, c'est burger frites, d'une parce qu'on adore ça et de deux, parce que c'est le plat le moins cher. L'addition est très vite salée en Islande, alors il faut faire attention lorsque l'on choisit.

Il y a pleins de resto sur Heimaey mais je vous conseille celui-ci rien que pour ces frites toutes entortillées !!


Eldfell Vestmannaeujar Iles vestmann Islande Iceland
 Eldfell 1,2 kms, 1 heure 15 AR

Quand on ouvre la fermeture de la tente, on est hyper heureux : Grand ciel bleu à l'horizon. On se prépare, on prend un rapide petit-déjeuner et on file vers le volcan Eldfell.

On se gare au niveau du musée du volcan mais il y a un petit parking vraiment au départ du chemin pour gravir les 275 mètres de l'Eldfell.
C'est plus une balade qu'une rando car on arrive très rapidement au sommet.

De là-haut, on en prend encore pleins les yeux. On a une superbe vue sur la ville d'Heimaey, le volcan Helgafell à côté, les autres îles alentours (dont certaines abritent une maison isolée) et puis la vue sur l'Islande mais en particulier sur le célèbre glacier Eyjafjallajökull dont le volcan avait perturbé le trafic aérien en 2010.

On peut aussi apercevoir la coulée de lave de 1973 qui a détruit une partie de la ville. On voit d'ailleurs très bien cette démarcation.

Comme on est tout seuls sur notre volcan, on profite de sortir le drone pour faire de belles prises de vue de cette magnifique île.

Vue sur Helgafell Eldfell Vestmannaeujar Iles vestmann Islande Iceland
■ Vue sur le volcan Helgafell

Vue sur Bjarnarey et Eyjafjallajokull Eldfell Vestmannaeujar Iles vestmann Islande Iceland
■ Vue sur l'île Bjarnarey et l'Eyjafjallajökull

Au sommet d'Eldfell Vestmannaeujar Iles vestmann Islande Iceland
■ Au sommet du volcan Eldfell

Macareux Storhofdi Vestmannaeujar Iles vestmann Islande Iceland
 Puffins à Stórhöfði 

Juste après être descendus de l'Edfell, on se dirige au sud de l'île, plus exactement à Stórhöfði pour espérer voir la mascotte de l'Islande, le macareux moine (ou puffin en Anglais).

Sur le bord de la route, il y a un petit espace pour se garer et on monte deux-trois marches pour passer la barrière.
On se retrouve au milieu des moutons qui n'ont pas l'air ravis de nous voir.

Après quelques mètres, on arrive à un petit observatoire perché en haut des falaises.
Il suffit d'ouvrir les trappes en bois et d'observer les petits puffins qui virevoltent à droite à gauche.

Il y a pleins de macareux ici et on est en admiration devant eux, ils sont tellement mignons avec leur petit bec orange et leur "smoking" !!!

Gott Vestmannaeujar Iles vestmann Islande Iceland
 Gott



Parce que nous on adore manger et qu'il est déjà midi, on file au Gott, un super resto un peu branché style nordique.

Le menu fait saliver et il y aussi des plats végétariens.

Les plats étaient délicieux, bien parfumés et présentés et servis avec un quart de patate douce rôtie au four. Très original et surtout excellent. 


Fort Skansinn et eglise Heimaey stage church Vestmannaeujar Iles vestmann Islande Iceland
 Fort Skansinn et Eglise Heimaey Stage Church 

Il nous reste encore un peu de temps avant de reprendre le ferry vers l'Islande.
On en profite pour faire quelques courses, pour laver la voiture et nous promener pas loin du port pour voir l'ancien fort Skansinn.

Il s'agit des vestiges du seul fort qui ai existé en Islande.
On voit aussi les fondations d'une piscine qui fut détruite par la lave à cause de l'éruption de 1973.
Enfin, il reste une petite chapelle reconvertie en musée qui elle fût épargnée, la lave s'arrêtant juste derrière (Comme l'église Notre Dame des Laves à La Réunion).

Eyjafjallajökull

Seljalandsfoss Islande Iceland
 Seljalandsfoss

On quitte les cales du ferry pour rejoindre notre camping à seulement 10 minutes d'ici, au pied des Seljalandsfoss.

Depuis le camping, un petit chemin vous amènera à la fameuse chute de 65 mètres et ça vous évitera de payer le parking où se massent les touristes.

La cascade est superbe et la particularité de celle-ci est qu'il est possible de passer derrière grâce à un petit chemin. 
Au passage, douche assurée mais c'est vraiment original de se retrouver derrière.

On est surpris de voir que le site est bondé de touristes, il en arrive des bus entiers alors les chutes sont belles mais ça gâche un peu la magie de l'endroit malheureusement.

On passera la nuit à côté d'une autre petite chute caché derrière une paroi rocheuse. Un bonheur de se réveiller dans un endroit pareil !!
On profitera de se réveiller tôt pour retourner voir les Seljanlandsfoss avec beaucoup moins de monde. D'ailleurs, nous étions les premiers à venir, on a pu avoir les chutes juste pour nous !!

Skogafoss Islande Iceland
 Skógafoss

On enchaîne sur une autre chute située à Skógar, Skógafoss. C'est fou de voir autant de chutes d'eau sans jamais s'en lasser tellement elles sont toutes différentes !!

Elle fait quasiment la même hauteur que Seljalandsfoss mais elle est plus large, 25 mètres.

Skógafoss possède sa propre légende : Un coffre aurait été caché par les vikings derrière la chute et qu'il fut découvert par un enfant malgré la puissance de la chute. Mais à cause du poids du coffre, l'enfant ne récupèrera que la poignée et celle-ci est désormais exposée au musée de Skógar.

Sur le côté des marches permettent de surplomber la chute et ainsi d'éviter les embruns depuis le sol.
Le petit chemin continue car c'est une randonnée qui permet de rejoindre le Landmannalaugar en trek.

Nous continuons alors un peu le long du chemin pour y découvrir d'autres belles petites chutes et des rapides.

Maison en tourbe Skogar Islande Iceland
 Maison en tourbe Skógar

J'avais lu avant de venir qu'il y avait des maisons en tourbe à Skógar, ces fameuses maisons dont le toit est recouvert d'herbe.

On a un peu cherché pour les retrouver mais à vrai dire, on n'a pas été hyper emballés par cet arrêt sympathique mais pas indispensable.

Sólheimasandur

Epave Avion DC3 Islande Iceland
 Epave de l'avion DC3 8 kms, 2 heures AR

Le long de la route 1 se trouve un parking avec pleins de voiture et pourtant rien à l'horizon. C'est le point de départ d'une marche de 4 kms sur la plage de Sólheimasandur pour atteindre la carcasse d'un avion.

Il s'agit d'un avion de l'US Navy qui dû se poser ici par manque de carburant durant la guerre froide en Novembre 1973. Depuis il est resté sur la plage, attirant les touristes en quête d'insolite.

Le chemin est bien balisé mais semble interminable. Au bout d'une heure on aperçoit enfin notre avion !!!
Il y avait beaucoup de monde sur le trajet mais sur place ça allait encore.

Chacun fait sa photo près, sur ou dans l'avion mettant quelques instants ou monopolisant la vue de tout le monde. On y voit aussi la bêtise des gens qui cassent des parties d'avion ou se mettent en danger en montant sur des endroits fragile de la carcasse...

Sympa à voir mais ce n'est clairement pas ce que l'on a préféré de l'Islande.

Vík     

Péninsule de Dyrholaey Islande Iceland
 Péninsule de Dyrhólaey

Quelques kilomètres après Sólheimasandur, on fait un arrêt à la péninsule de Dyrhólaey, le point le plus au Sud de l'Islande.
Pour aller en haut de la péninsule, un 4x4 est obligatoire car la montée est rude. Sinon prenez l'autre route qui mène en bas, et il faudra monter jusqu'en haut à pied par un petit chemin.

Ce promontoire de 120 mètres de haut offre une superbe vue sur les falaises mais surtout sur des arches volcaniques qui se jettent dans la mer.

On y retrouve un mignon petit phare, installé là depuis 1910.

Quand on regarde à l'Est, on observe un haut stack, l'Arnardrangur et plus loin, les Reynisdrangar, situés sur la plage de Reynisfjara.

Phare Péninsule de Dirholaey Islande Iceland
■ Phare de Dyrhólaey

Arches Péninsule de Dirholaey Islande Iceland
■ Arches de Dyrhólaey

Vue sur les Reynisdrangar et l'Arnardrangur Péninsule de Dirholaey Islande Iceland
■ Vue sur les Reynisdrangar et l'Arnardrangur

Macareux Péninsule de Dirholaey Islande Iceland
 Macareux

Au-delà de la superbe vue depuis le promontoire, ce qui nous a émerveillés c'est la présence de nombreux macareux qui sont venus nicher ici entre Mai et Juin. Pendant cette période, le site est donc fermé mais ouvre à nouveau en Juillet.

On en voit virevolter partout mais surtout on arrive à trouver pleins de petits groupes qui attendent tranquillement dans l'herbe de la falaise.
On repère facilement les "groupes de puffins" grâce aux "groupes de touristes" d'ailleurs !!

Ils sont si mignons et aujourd'hui on a beaucoup de chance, il fait beau et on a une belle lumière pour pouvoir les immortaliser dans les meilleures conditions !!

Ce site est encore mieux que celui des Iles Vestamnn pour les observer car les pans de falaises où ils se posent sont plus proches.

Groupe de macareux Péninsule de Dyrholaey Islande Iceland
■ Groupe de macareux

Un macareux Péninsule de Dyrholaey Islande Iceland
■ Un Puffin

Bisou de macareux Péninsule de Dyrholaey Islande Iceland
■ Un bisou de macareux

Reynisfjara Islande Iceland
 Reynisfjara

De l'autre côté de la péninsule se trouve Reynisfjara.
C'est là qu'on pourra y découvrir les piliers (Stack) Reynisdrangar qui sortent hors de la mer.

En arrivant sur le site, on est très surpris de voir à quel point l'endroit est bondé. On n'arrive même pas à accéder au parking et on doit se garer le long de la route.

On peut découvrir de magnifiques orgues basaltiques sur cette plage ainsi qu'une cave juste à côté.
Les formations géologiques sont impressionnantes mais on ne profite pas trop de l'endroit à cause de la masse de touristes qui ne pense qu'à escalader les orgues (en prenant même le risque d'envoyer leurs enfants super haut...).

Il suffit de continuer le long de la plage pour voir les fameux stacks.

Fjaðrárgljúfur

Canyon Fjadrardljufur Islande Iceland
 Canyon Fjaðrárgljúfur 

En fin d'après-midi, on se dirige vers le canyon Fjaðrárgljúfur.
Celui-ci est long de 2 kms et c'est la rivière Fjaðrá qui le traverse.

Avant il était possible de le parcourir soit par le bas du canyon soit au-dessus mais désormais il n'y a plus que le haut qui est autorisé.

Le chemin est hyper bien balisé et offre une vue plongeante sur ces superbes gorges. Tout au bout du chemin, on pourra découvrir deux cascades.

La journée est passée vite, trop vite et on n'aura donc pas le temps d'aller jusqu'au Lakagígar... Un site qui regroupe près de cent cratères volcaniques qu'on voulait pourtant tant voir.
Mais c'est comme ça, on ne peut pas tout voir malheureusement !!!

On profite alors de passer un peu plus de temps dans le canyon et de jouer un peu avec notre drone (Qu'on aura eu peur de perdre dans le canyon d'ailleurs !!).

Skaftafell

Skaftafellsjökull Skaftafell Islande Iceland
 Skaftafellsjökull 3,7 kms, 1 heure AR

Ce matin, nous avons une activité de réservée à 9h et on se lève un peu plus tôt pour aller voir la langue de glace du Skaftafellsjökull.
Le point de départ de cette ballade se situe juste à côté du visitor center accolé au camping de Skaftafell.

Il suffit de 30 minutes pour arriver jusqu'à la langue de langue de glace et au petit lac qui s'est formé à son extrémité.
Cette promenade se fait très vite et est très sympa à faire je trouve, d'autant que le matin, il n'y a pas beaucoup de touristes.

Ice Climbing Vatnajokull Islande Iceland
 Ice Climbing Vatnajökull 19900 ISK/adulte

Il est 9h, rendez-vous avec Icelandic Mountain Guides juste à côté du visitor center (et du camping) de Skaftafell.

On s'équipe de chaussures de rando montantes, baudriers, casques, crampons et piolets : Et oui de piolets car notre activité du jour est de faire de l'escalade sur glace !! Une grande première à vrai dire !!

Nous sommes un groupe de 6 personnes donc très agréable pour une telle sortie. Nous sommes avec un couple et leurs deux grands enfants.

On embarque dans une camionnette et on rejoint le glacier à quelques kilomètres de là.

Notre guide est très gentil et nous explique brievement comment cela va se passer.
On commence par rejoindre la langue de glace à pied et dès que la glace pointe le bout de son nez, on enfile nos crampons.

Ce n'est pas difficile de marcher sur la glace grâce aux crampons, encore faut-il bien les enfoncer pour ne pas glisser.

Après quelques minutes de marche, on arrive à notre mur de glace, les choses sérieuses vont commencer !!
Le guide demande qui veut commencer et étant de nature stressée, je me lance, histoire de ne pas attendre mon tour en angoissant.

Le guide m'assure donc et c'est parti, je plante les piolets dans la glace puis je plante les crampons situés au bout de ma chaussure dans la glace.
Ce n'est pas si évident que ça car la sensation au niveau des pieds est très étranges : On a l'impression de ne pas être soutenu, ne sentant pas d'appui sous le pied vu que c'est juste le bout de la chaussure qui est planté.
Une fois que j'ai vu que je tenais malgré tout, c'était parti !! Je retire un piolet et le plante plus haut, pareil pour l'autre, puis on remonte les pieds et ainsi de suite jusqu'au sommet.

La descente était plus tranquille, il suffisait de faire du rappel.

Pour mon chéri, tout s'est bien passé mis à part un crampon qui n'était pas bien enfoncé dans le mur de glace et qui le fit un peu glisser.

Le cadre est magnifique, au beau milieu d'un glacier et à côté d'une petite chute pendant l'escalade.

Une fois tout le monde passé, le guide nous proposa plusieurs options : Refaire la même montée, faire une autre montée plus dure et plus technique ou faire une petite rando sur le glacier pour voir les crevasses.
Ayant une petite douleur au bout des orteils à force d'enfoncer les crampons dans le mur, j'opte pour la rando et tout le monde était du même avis.

On se ballade donc sur le glacier avec les explications du guide sur la formation des crevasses, sur le fait que le glacier avance en permanence et que son aspect change de jours en jours. En effet, lui-même ne savait pas par quel chemin on passerait vu que le glacier est en mouvement en permanence.
On a aussi pu voir une petite rivière qui passe dans le glacier grâce à un couloir qui s'était formé.

Quand l'activité est terminée, on en revient pas, il est déjà 14h et nous n'avons pas vu le temps passé tellement cela nous a plu !!

Le seul point négatif pour nous n'a rien à voir avec le guide ou l'activité en elle-même mais avec le comportement du fils des touristes qui étaient avec nous. Il prenait un malin plaisir à détruire tout ce qu'il pouvait avec son piolet, à casser les petites arches de glaces...
Le guide agacé aussi par son comportement lui lança un "Don't destroy my office" mais cela n'a pas eu un grand impact sur lui car il continua à fracasser tout ce qu'il pouvait.

Svartifoss Skaftafell Islande Iceland
 Svartifoss 5 kms, 1 heure 30 AR

De retour au camping, on file vers notre prochaine rando à pied pour voir la cascade Svartifoss.

Dès le début, le chemin grimpe bien. On avance et au fur à mesure des pas on aperçoit enfin la cascade mais on continue pour s'approcher encore plus près.

La chute est vraiment sublime car la paroi est bordée d'orgues basaltiques. Encore une chute mais qui encore une fois ne ressemble à aucune autre !!!

Jökulsárlón

Lagune Jokulsarlon Islande Iceland
 Lagune glacière 

Nous voici déjà en fin de journée et nous faisons notre dernière halte à la célèbre lagune glacière de Jökulsárlón.

Il s'agit d'une lagune de 18 km² juste au Sud du glacier Vatnajökull, le plus gros glacier d'Islande.

On y découvre d'énormes icebergs qui se détachent du glacier, qui flottent et qui rejoignent la mer après avoir un peu réduit de taille.

C'est superbe à voir, on y voit des blocs immenses, tantôt bleutés, tantôt noircis.
Certains blocs se cassent en deux sous nos yeux, c'est assez impressionnant.

Il y a plusieurs points de vue le long de la route, alors n'hésitez pas à vous arrêter à plusieurs d'entre eux pour voir différents points de vue.

Höfn

Z Bistrot Hofn Islande Iceland
 Z Bistrot



Nous pensions trouver un camping à quelques kilomètres après Jökulsárlón mais une pancarte nous indique que le prochain camping se trouve à Höfn, à plus d'une heure de route...

Après cette longue journée bien remplie, on est un peu dégoutés de devoir faire encore autant de route mais pas le choix. Et comme on était déjà très fatigués, on a opté pour le resto car nous n'avions vraiment pas le courage de nous faire à manger.


C'est comme ça que nous avons atterri au Z Bistrot à Höfn.

J'opte pour un burger et monsieur pour des ribs. C'était très bon mais j'avoue que ce resto était un peu cher.


Heinabergslón

Kayak Heinabergslon Islande Iceland
 Kayak 15900 ISK/adulte

On retourne un peu en arrière ce matin pour rejoindre Flatey, une ferme hyper moderne qui sera notre lieu de rendez-vous avec Iceland Adventure Tours.

Vous avez dû deviner en voyant la photo, notre activité de la matinée est donc de faire du kayak sur une lagune glacière du glacier Vatnajökull.

Nos guides, Iris et Oskar, nous équipent de combinaison, de bottes et de magnifiques gants bleus de poissonniers !!

Dès que tout le monde est prêt, on monte dans un de leur énorme 4x4 (Monster Truck ?) pour rejoindre le lac Heinabergslón. 
En route, on croise un troupeau de rennes. Ils sont superbes et c'est saisissant de les voir ainsi en pleine nature. Iris nous explique que les rennes ont été importés de Norvège et de Laponie il y a 3 siècles pour faire de l'élevage mais ce fut un échec et les rennes retournèrent à l'état sauvage.
Maintenant il y en a plusieurs milliers et on les trouve principalement dans ce secteur.

Lorsque l'on arrive, on enfile un gilet de sauvetage, on prend une pagaie et on file dans un kayak pour une belle petite balade.

Etant sur un lac, il n'y a aucune difficulté et on ouvre grand les yeux pour admirer les icebergs entre lesquels on se faufile !!
On accoste d'ailleurs sur l'un d'entre eux afin de faire une petite promenade à pied et de jouir du paysage.

A notre retour, on passe par de très étroits passage en kayak où de gros glaçons ont commencés à obstruer le chemin. Par moment on se retrouve même bloqués sur de la glace à devoir faire avancer le kayak en remuant nos fesses !!!

L'activité aura duré toute la matinée et c'était vraiment génial à faire et surtout très relaxant. On se sentait vraiment au coeur de la nature et ça nous a fait un bien fou.

Troupeau de Rennes Heinabergslón Islande Iceland
■ Un troupeau de rennes

Le lac Heinabergslón et le glacier Vatnajökull Islande Iceland
■ Le lac Heinabergslón et le glacier Vatnajökull

Le lac depuis le haut d'un iceberg Heinabergslón Islande Iceland
■ Le lac depuis le haut d'un iceberg

Fords de l'Est

Seydisfjordur Islande Iceland
 Fjord de Seyðisfjörður 

Après le kayak, on enchaîne avec une grosse portion de route pour rejoindre les fjords de l'Est et en particulier le fjord de Seyðisfjörður.

Ce fjord est considéré comme l'un des plus beau et surtout un des plus étendu car il s'étend sur 17 kms.

Le village qui porte le même nom est assez vivant car il y a de nombreux pêcheurs de hareng mais surtout beaucoup de touristes grâce au ferry qui relie l'Islande au Danemark.
Tout le village est magnifique car il est très coloré : Des maisons, bleues, d'autres rouges et puis il y a surtout un magnifique chemin arc-en-ciel dans la rue principale menant à une petite église bleue.
Le soir, cette rue est encore plus jolie lorsqu'elle est éclairée des petites guirlandes lumineuses.

Maison à Seyðisfjörður Islande Iceland
■ Maison à Seyðisfjörður

 L'église de Seyðisfjörður Islande Iceland
■ L'église de Seyðisfjörður

Le fjord de Seyðisfjörður Islande Iceland
■ Le fjord de Seyðisfjörður

Kaffi lara el grillo bar Seydisfjordu Islande Iceland
 Kaffi lara el grillo bar



Cette longue après-midi de route nous a ouvert l'appétit (Bon on trouverait n'importe quelle excuse pour aller manger au resto !!) et une bonne odeur de viande grillée nous décide à entrer au Kraffi lara, juste dans la rue principale.

Comme à notre habitude, on opte pour un bon burger Islandais accompagné d'une pomme de terre au four !! Un régal !!!


Askja

Le lac Askja Víti Islande Iceland
 La route vers l'Askja

Une longue journée nous attend car aujourd'hui nous allons dans les hautes terres, à Askja plus exactement.
Pour ce trajet, le 4x4 est indispensable car vous croiserez forcément des gués à traverser.

Puisque nous partions de Seyðisfjörður, nous avons emprunter la F907, puis la F905 et enfin la F910 qui est la dernière portion commune à l'autre trajet possible (par la F88). Cet itinéraire est considéré comme le moins compliqué car il permet d'éviter la F88 avec sa fameuse rivière Lindaa qui peut poser problème à traverser en fonction de sa profondeur et du courant. Au retour, on a fait le trajet inverse.

Pour arriver jusqu'à l'Askja, le GPS nous annonce 4 heures de route. Ayant peur de la panne sèche, on emmène avec nous un jerrican d'essence. Pour le coup, il nous aura juste servi à ne pas angoisser car nous n'avons même pas utilisé la moitié du plein aller-retour. Même si on passe beaucoup de temps sur la route, on roule à faible allure et on consomme peu.

Sur la route, on alterne avec de belles pistes, des endroits plus accidentés et caillouteux, des passages de gués assez faciles et des zones sableuses où on sent la voiture glisser à droite et gauche.

La route peut sembler longue jusqu'à l'Aksja mais ce trajet est une aventure à part entière : On a l'impression de partir explorer des contrées lointaines (presque) seuls au monde !! Et puis les paysages tout au long sont juste grandioses, on se croirait sur une autre planète tellement c'est unique à voir.

Pasage d'une rivière par un pont Askja Víti Islande Iceland
■ Passage d'une rivière par un pont

Passage d'un gué Askja Víti Islande Iceland
■ Passage d'un gué

La piste vers l'Askja Víti Islande Iceland
■ Piste vers l'Askja

Askja Víti Islande Iceland
 Ascension Askja 4 kms, 1 heure AR

Après 4 heures de route, on approche enfin de l'Askja. On arrive jusqu'au camping mais on se rend compte qu'il faut continuer la route encore sur une petite dizaine de km.

Cette fois c'est bon, nous sommes arrivés sur le parking d'Öskjuvatn bondé de voiture !! Nous ne sommes pas si seuls que cela finalement !!

On enfile nos bonnets et gants car il caille ici (environ 1°C !!) et on marche en direction des lacs.

Les paysages sont époustouflants, on a l'impression d'être sur mars avec tous ces cailloux et ces pierres rouges. D'ailleurs, c'est ici que la Nasa est venue pour entraîner les premiers marcheurs sur la lune.

Une dernière petite montée et là on est ébahis : Deux lacs côte à côte : L'un vert turquoise et l'autre d'un bleu limpide !!! C'est magnifique à voir et ce même malgré un bon petit vent gelé !!

Le lac Víti, le turquoise est un lac chaud de 30°C grâce à la géothermie. Si vous êtes courageux, vous pouvez descendre jusqu'à lui pour y faire trempette. Mais la pente étant abrupte, l'odeur de soufre très présente et la flemme de nous déshabiller par ce temps nous a rapidement fait renoncer à cette baignade !!!

Juste à côté, le lac de Öskjuvatn est quant à lui beaucoup plus frais !! C'est le lac le plus profond d'Islande avec parfois 217 mètres de profondeur.
Pour les amateurs de Geocaching, il y a d'ailleurs une cache dans une mallette juste à côté d'un monticule de pierre en direction de l'Öskjuvatn.

Evidemment la route peut vous refroidir de venir jusqu'ici mais pour notre part, nous ne regrettons rien car on en a pris pleins les yeux durant le trajet et les lacs sont splendides. On a cette sensation d'être un peu privilégiés de les avoir vus sachant la difficulté de la route.

Le départ vers les lacs Öskjuvatn Askja Víti Islande Iceland
■ Le départ vers les lacs

Le lac Askja Víti Islande Iceland
■ Le lac Víti

Le lac Öskjuvatn Askja Víti Islande Iceland
■ Le lac Öskjuvatn

Húsavík

Salka Restaurant Husavik Islande Iceland
 Salka Restaurant



A notre arrivée à Húsavík, un bon resto s'impose après cette longue route.

On s'arrête au Salka Restaurant qui fait partie du même organisme d'observation de baleines que l'on a réservé pour le lendemain matin.

On jette notre dévolu sur des pâtes aux langoustines et du magret de canard : Bon choix, on a adoré nos plats même si on aurait bien aimé en avoir encore un plus !!

N'hésitez pas à aller au Salka, la nourriture est vraiment très bien cuisinée.


Whale Museum Husavik Islande Iceland
 Whale Museum  1900 ISK/adulte (1500 ISK avec réduction billet sortie observation baleine)

Ayant un peu de temps avant notre sortie observation de baleines, on en profite pour visiter le musée de la baleine.

Ce musée est génial car il est très bien fait et très visuel. On nous remet un guide en français, ce que l'on trouve très appréciable pour nous aider avec les multiples panneaux explicatifs.

On trouve des illustrations, un petit coin pour les enfants et surtout des squelettes de baleines exposés à l'étage du musée.
Ils expliquent d'ailleurs que ces squelettes sont issus d'animaux retrouvés morts et la façon dont ils ont ensuite traité les os pour qu'ils soient le mieux conservés.

Whale Watching Husavik Islande Iceland
 Whale Watching 9950 ISK/adulte

Suite aux bons avis et au prix de Salka Whale Watching nous avons choisis cette compagnie pour faire notre sortie en mer.
Très contente de ce choix car l'équipage était super (On a d'ailleurs été accueillis avec un "Champions du monde" lorsqu'ils ont vus que nous étions français) et surtout notre bateau n'était composé que d'une dizaine de personnes contrairement aux autre bateaux bondés des autres compagnies.

On a de la chance, il fait beau et la mer semble calme. Dès que tout le monde a enfilé une combinaison chaude, on prend la mer à la recherche de nos baleines !!

On croise les doigts pour en voir car on sait pertinemment que ce genre de sortie nécessite une bonne dose de chance. Et visiblement, elle est au rendez-vous !! Très vite on découvre deux baleines que l'on suit sur plusieurs de leurs remontées à la surface.

Elles sont assez proche et à un instant, on voit une ombre surgir depuis la profondeur juste sous nos yeux, à seulement quelques mètres. L'instant est magique, on est en train de voir des baleines tout proche, on en revient pas !!
Aux remontées suivantes on a droit à un festival de plongées en laissant apparaître leurs queues.

On poursuit nos recherches à d'autres endroits jusqu'à en découvrir de nouvelles. Et là, je dois dire que l'une d'elle nous a régalé !! On la voit bondir hors de l'eau juste devant nous !!! Tout le monde fait un grand "oohhhhhh !!!!" et on a tous le sourire aux lèvres !! Quelle chance d'avoir vu ce bond mais forcément on veut encore la voir faire à nouveau alors, on croise les doigts, le bateau continue de la suivre et là, nos espérances sont comblées : Un deuxième saut !!!

Vous vous doutez bien que je conseille à tous cette sortie car elle aura été incroyable pour nous mais bien sûr, les baleines ne le font pas à chaque fois, elles restent des animaux sauvages et il faut compter sur la patience et la chance pour les voir. Mais qui ne tente rien n'a rien alors foncez !!!
En plus, il n'y a que trois compagnies qui partent en sortie baleine alors nous n'avions pas cette sensation d'agresser et d'oppresser les baleines comme nous avons pu eu l'avoir lors de notre sortie dauphin à Bali l'an passé.

Le guide aura été super tout du long grâce à ses explications et sa bonne humeur qui anima un peu le bateau.

Après 3 heures de sortie, on regagne Húsavík en profitant d'un bon chocolat chaud et de cookies maison.

Un bateau d'observation de baleines Húsavík Islande Iceland
■ Un bateau d'observation de baleines

Queue de baleine Húsavík Islande Iceland
■ Queue de baleine

Baleine Húsavík Islande Iceland
■ Baleine

Jökulsárgljúfur

Parc national de Jokulsargljufur Islande Iceland
 Parc National de Jökulsárgljúfur 

Après notre matinée "baleines", passage au parc national de Jökulsárgljúfur. 
On commence par un arrêt au visitor center pour récupérer une carte des points d'intérêts du parc. N'hésitez pas à y passer, il y a une belle pièce avec pleins d'explication sur la faune, la flore et la géologie du parc. C'est très bien fait et surtout très visuel.

Malheureusement, nous n'avons pas beaucoup de temps à consacrer à ce parc alors on fait une croix sur les longues randos pour se contenter des points d'intérêts proches des parkings.

■Premier arrêt à Ásbyrgi (Trail Á1 Botnstjörn pond). On part à pied du parking pour y découvrir quelques mètres plus loin un cirque naturel avec une retenue d'eau, le Botnstjörn.

■Deuxième arrêt à Vesturdalur où on fera une boucle à pied d'environ 1h-1h30 (Trail V3 Hjóðaklettar (Echo Rocks)). Il y a peu de touristes à cet endroit et on profite donc pleinement des lieux. On trouve à cet endroit une multitude de colonnes de basalte, de châteaux rocheux et des grottes. 
On longe la rivière et là on arrive à une étonnante formation géologique : Un mur de basalte en nid d'abeille !! C'est incroyable de voir ce que peut réaliser la nature.
Juste après, nouvelle surprise avec une grotte qui semble s'être formée suite à un plissement d'un tapis de basalte.

■Enfin, dernier arrêt à Hólmatungur (Trail H2 Katlar). On a regretté après coup d'être venus jusqu'ici car la route pour y parvenir n'était franchement pas agréable, même malgré notre 4x4. En plus la pluie commence à tomber assez fort. On se motive et on part quand même se promener mais le chemin est hyper boueux et la vue à l'arrivée sur la rivière ne nous a pas plus emballés que cela.
On fera donc un aller-retour au pas de course pour vite s'abriter.

Carte Parc national de Jokulsargljufur Islande Iceland
Botnstjörn pond Parc National de Jökulsárgljúfur Islande Iceland
■ Botnstjörn pond

Hjóðaklettar (Echo Rocks) Parc National de Jökulsárgljúfur Islande Iceland
■ Hjóðaklettar (Echo Rocks)

Hólmatungur Parc National de Jökulsárgljúfur Islande Iceland
■ Hólmatungur

Dettifoss Islande Iceland
 Dettifoss 

Tout au sud du parc de Jökulsárgljúfur se trouvent l'une des plus célèbre cascade d'Islande, Dettifoss.
Cette chute de seulement 44 mètres est considérée comme la plus puissante d'Europe : Elle a un débit de 200m3/s !!

On arrive sous une pluie battante et pour le coup, c'est double douche pour nous avec les embruns de la chute !! On a un peu de mal à faire une photo convenable avec toute cette humidité.
Dettifoss est vraiment impressionnante de par sa puissance.
Nous étions sur la berge Ouest et à y repenser, je pense que la vue aurait été plus sympa depuis la berge Est par la route 864.

Pour les cinéphiles, Dettifoss apparait dans Prometheus, le film de Ridley Scott.

Selfoss Islande Iceland
 Selfoss 

Juste à côté de Dettifoss se trouve une autre chute, Selfoss.
On peut la rejoindre à pied sans problème depuis sa voisine.

Ce n'est pas le même style de chute, celle-ci est moins haute mais surtout beaucoup plus large et se décompose en plusieurs chutes les unes à côtés des autres.
Il est possible de s'approcher très près des chutes mais on perd la vue d'ensemble forcément.

Comme pour Dettifoss, l'idéal aurait été de se trouver sur la berge Est pour avoir une meilleure vue.
Mais la pluie incessante nous a fait renoncer à rejoindre l'autre rive. 

Krafla

Cratère Viti Krafla Myvatn Islande Iceland
 Cratère Víti 

Sur la route en direction de Mývatn, on s'arrête au volcan Krafla.

Le Krafla a émis une série d'éruption entre 1975 et 1984. La lave jaillissait à près de 100 mètres de haut et une coulée de lave de 18km se forma, la coulée près du volcan Leirhnjúkur encore fumante et chaude aujourd'hui.
Il y a une superbe randonnée à faire le long de cette coulée et de Leirhnjúkur mais encore une fois, il pleuvait beaucoup et il y avait un vent à décorner les boeufs. On s'est dit qu'on verrait si demain le temps serait meilleur pour faire cette rando.

Finalement, on s'est simplement arrêtés au lac Víti situé dans le cratère.
On a attendu quelques minutes que la pluie se calme pour pouvoir voir le lac mais l'accalmie fut de courte durée et on aura pu profiter de l'endroit que pour quelques minutes...
Dommage car j'attendais beaucoup du Krafla mais la fatigue et le vent nous ont un peu découragés à rester dehors.

En repartant, on s'arrêta au point de vue sur la centrale géothermique alimentées par des forages pratiqués dans la chambre magmatique du cratère.
On souhaite donc sortir quand même un peu de la voiture pour lire le panneau explicatif mais là, impossible d'ouvrir les portières. Nous étions face au vent et sa puissance plaquait les portières contre la voiture !!! Bon, on va rentrer au camping alors !!!

Krafla Islande Iceland
■ Krafla

Krafla Station géothermique Islande Iceland
■ Krafla Geothermal Power Station

Le lac Víti Krafla Islande Iceland
■ Le lac Víti

Mývatn

Gamli Baerrin Myvatn Islande Iceland
 Gamli Baerrin



Il y a pas mal de restaurants à Mývatn mais il y a aussi pas mal de touristes alors pensez à réserver ou alors à venir dès l'ouverture.

Evidemment, nous n'avons pas suivis ces recommandations et après deux restaurants complets, nous avons enfin eu de la place dans un troisième mais après 20 minutes d'attentes. C'est the place to be Mývatn à priori !!

C'est Gamli Baerrin qui aura été notre sauveur ce soir. L'ambiance était chaleureuse, la déco sympa mais les plats n'avaient franchement rien d'exceptionnels.


Grjotagja Myvatn Islande Iceland
 Grjótagjá 

Dans la région de Mývatn, il a y pleiiiiiiiiinnnnns de choses à faire !! Alors on jette un coup d'oeil par l'ouverture de la tente : Bon il crachine mais ce n'est pas non plus la grosse pluie d'averse pour le moment. Alors en route vers Grjótagjá !!!

Cette grotte fut creusée par de la lave et auparavant les gens venaient s'y baigner. Depuis les éruptions du Krafla entre 1974 et 1984, ce petit lac souterrain se réchauffa énormément et il n'était donc plus possible de s'y baigner.
Aujourd'hui l'eau est entre 43 et 48°C mais il est interdit de s'y baigner.
Ceux qui s'y sont récemment baignés sont les acteurs de Game of Thrones qui y tournèrent la célèbre scène d'amour dans la saison 3 entre Jon Snow et Ygrid.

On emprunte un petit chemin qui mène au-dessus de la grotte et on découvrir une longue faille juste au-dessus, large de quelques mètres à quelques centimètres. 

Grotte Grjótagjá Myvatn Islande Iceland
■ Grjótagjá 

La faille de Grjótagjá Myvatn Islande Iceland
■ La faille de Grjótagjá 

La faille de Grjótagjá 2 Myvatn Islande Iceland
■ La faille de Grjótagjá 

Hverfjall Myvatn Islande Iceland
 Hverfjall 

Un peu plus au Sud, on décide de gravir le volcan Hverfjall.
Ce volcan, apparu il y 2500 ans, fait 250 mètres de haut et 1,2 kms de diamètre.

On est surpris par l'apparence de ce volcan. On était habitués jusque-là à les voir colorés, avec quelques touffes d'herbes mais celui-ci est intégralement recouvert d'une épaisse cendre noire.
L'ascension jusqu'au cône est assez facile même si la cendre fait un peu glisser.
Mais dès lors où nous avons commencés à monter sur les crêtes afin d'en faire tout le tour, le vent se leva soudainement et de plus en plus fort.

Impossible d'avancer et surtout le vent nous poussait sur le côté par rafales. Trouvant que cela devenait un peu dangereux, on préféra revenir sur nos pas plutôt que de continuer à monter. Nous n'avons d'ailleurs pas été les seuls à vite redescendre !!

Dimmuborgir Myvatn Iceland Islande
 Dimmuborgir 

Dimmuborgir est un champ où émergent des colonnes de lave. 
Lors d'une violente éruption volcanique il a 2300 ans, un lac de lave se créa à cet endroit. De la vapeur d'eau s'échappa du terrain, refroidissant la lave et créant ainsi des colonnes très solides.
L'érosion fit son travail sur le reste de la lave, laissant apparaître ces colonnes.

Un petit sentier permet de se balader au milieu d'elles et est accessible à tout le monde.

Hofdi Myvatn Iceland Islande
 Hofdi 

Incroyable, à notre arrivée à Hofdi, on découvre, une forêt !!! C'est assez surprenant de voir des arbres en Islande !! A priori, ce serait un couple qui passait ses vacances à Hofdi qui les aurait plantés.

On se promène donc dans cette petite péninsule du lac Mývatn, tantôt dans la forêt, tantôt en lisière près du lac.
On retrouve ici aussi de nombreux piliers de lave qui surgissent du lac.
Ce parc est très sympa à faire.

Hverir Myvatn Islande Iceland
 Hverir ou Hverarönd

Le temps commence à se gâter... Nous voulions voir Hverir puis faire la randonnée Leirhnjúkur au Krafla mais nous allons devoir faire une croix sur ce dernier.

Pas grave, pour le moment nous sommes à Hverir, une fabuleuse zone géothermique où tout bouillonne autour de nous !
Le magma de la chambre magmatique du Krafla réchauffe la rivière souterraine qui entraine donc ces émissions de gaz, ces formations de mares de boues bouillants...
Ici, ça sent le volcan forcément !!! Huuuum, la bonne petite odeur d'oeufs pourris du soufre !!!

On a une fois de plus l'impression d'être sur une autre planète avec ces couleurs et ces fumerolles !!
A certains endroits, la température peut atteindre les 80 à 100°C mais pas d'angoisse, il y a des petits pontons en bois pour s'assurer de ne pas se brûler les pieds.

Il est possible de gravir la montagne attenante, la Námafjall et ainsi d'avoir une vue qui surplombe le site géothermique.

Hverir Mud pool Myvatn Islande Iceland
■ Mare de boue Hverir

Hverir Mud pool 2 Myvatn Islande Iceland
■ Mare de boue Hverir

Hverir 2 Myvatn Islande Iceland
■ Hverir

Vogafjos cowshed cafe Myvatn Islande Iceland
 Vogafjos cowshed cafe



Ce soir on ne se fait pas avoir comme la veille, à 18h30 on est déjà au restaurant !!!

Nous avons choisi le Vogafjos cowshed cafe, un resto hyper original car il est jumelé à la ferme.

On a donc une vue directe sur l'étable et les vaches depuis la salle du restaurant !!

La décoration est super sympa, l'ambiance est là et le principal, la nourriture (forcément locale) est à tomber !! 

C'est évidemment un peu plus cher que la plupart des restos mais ça vaut vraiment le coup de venir ici pour la qualité et l'originalité.


Skútustaðagígar

Pseudo cratères Skutustadagigar Myvatn Islande Iceland
 Pseudo-cratères 

Il nous reste encore une dernière chose à voir à Mývatn avant de reprendre la route alors direction le Sud du lac pour aller voir les pseudo-cratères.
On les appelle ainsi car ils ressemblent beaucoup à des cratères mais ils sont dépourvus de cheminée volcanique. Ils se forment simplement à cause d'une explosion due au contact de la lave avec un lac.

Il y a un petit circuit qui fait le tour des pseudo-cratères et un autre un peu plus long pour aller à la rencontre des oiseaux qui se trouvent souvent près du lac.

Godafoss Islande Iceland
 Goðafoss 

Cette fois, bye bye Mývatn, on the road again !!!

On s'arrête à une nouvelle chute, Goðafoss.
Une fois n'est pas coutume, elle est... magnifique !!!! Après un court chemin, on arrive à cette cascade large de 30 mètres et en arc de cercle.

Il y a vraiment beaucoup de monde ici, des cars entiers de touristes arrivent en masse mais heureusement le site est bien fait et on profite convenablement des lieux et on prend notre temps pour immortaliser l'endroit.

Akureyri

Maison en tourbe Laufas Akureyri Islande Iceland
 Maison en tourbe de Laufas 1400 ISK/adulte

Voulant absolument voir des maisons en tourbe (Les "maisons touffes" comme on aimait bien dire !!), on s'arrête à la ferme de Laufas près d'Akureyri.

A notre arrivée, on a trouvé le prix un peu élevé pour ce que c'était alors nous n'avons pas visité leur petit musée.
Nous nous sommes simplement contentés de les regarder et de prendre une petite photo depuis la route.

Jardin botanique Akureyri Islande Iceland
 Jardin botanique 

Le jardin botanique se trouve sur les hauteurs d'Akureyri, juste à côté d'un centre hospitalier.

Nous avons bien aimé ces petits jardins car on peut y découvrir les plantes arctiques mais aussi les près de 400 espèces de plantes Islandaises.

Il y a de petites maisons en bois, dont Eyrarlandsstofa qui est l'une des plus anciennes d'Akureyri, et un superbe café à la déco scandinave.

Eglise Akureyri Islande Iceland
 Eglise 

Akureyri est la deuxième plus importante ville d'Islande alors elle se doit d'avoir une église qui en impose.

On retrouve donc l'église tout en haut d'une butte.
En descendant les escaliers, on arrive dans la rue principale qui vaut la peine de s'y promener.

Siglufjörður

Siglufjordur Islande Iceland
 Siglufjörður 

Au creux d'un Fjord du Nord, on tombe sur Siglufjörður, un incroyable village de pêcheur.

Les maisons, toutes hautes en couleurs, sont magnifique et donnent un charme fou à ce village.
On trouve aussi deux importants musées : Celui sur l'époque du hareng et celui de la musique traditionnelle.
Pour le musée du hareng, il y trois différents bâtiments qu'il est possible de visiter librement. On découvre alors l'usine de salage de hareng, un ancien atelier et les différents moyens de pêche.

Nous aurions aimé y passer une nuit car cette endroit est un vrai petit havre de paix.

Hannes Boy Siglufjordur Islande Iceland
■ Hannes Boy

Siglufjordur 2 Islande Iceland
■ Siglufjörður 

Grana Siglufjordur Islande Iceland
■ Musée du Hareng Grana

Hofsós

Hot pool Hofsos Islande Iceland
 Hot pool 800 ISK/adulte

Arrivée à Hofsos où nous avons décidé de passer un petit moment détente dans la piscine chauffée par géothermie qui offre une vue sur le fjord.

L'entrée est très bon marché, nous sommes même étonnés !!

Ensuite comme dans toute piscine, passage au vestiaire obligé !! Mais étant une piscine chaude, une petite pancarte nous explique que l'on doit se laver les zones dites "sensibles" (Cheveux, aisselles, sexe et pieds) et ce... sans maillot !!!
Les vestiaires séparent les hommes des femmes mais pour la douche, il n'y a pas de cabine donc c'est douche commune !!! Il ne faut pas être pudique en Islande !!
C'est parti, on retire le maillot et on frotte partout !!
Au final, tout le monde est dans le même cas et je ne me suis pas sentie si gênée que je l'aurais cru.

Il reste juste une étape compliquée maintenant : Rejoindre la piscine en maillot par ce froid !!
Ça pique un peu mais après quel bonheur d'être dans une eau aussi chaude !! Et puis la vue on en parle même pas !!! Une vue sur la mer et sur le fjord à couper le souffle !!

Glaumbaer

Maison en tourbe Glaumbaer Islande Iceland
 Maison en tourbe 1600 ISK/adulte

Après notre déception à Laufas, on retente les maison touffes à la ferme de Glaumbaer.

On arrive un peu tard pour les visites du musée, ça ferme juste sous nos yeux.
Mais nous sommes plutôt satisfaits de celles-ci, elles sont vraiment jolies et bien mieux entretenues.

Víðimýrarkirkja

Eglise en tourbe Church Vidimyrarkirkja Islande Iceland
 Eglise en tourbe 

Pas loin de la ferme de Glaumbaer se trouve une église en tourbe, la Víðimýrarkirkja, construite en 1834.

Elle est toute petite et il est possible de la visiter de juin à août.

Le gazon sur le toit est remplacé régulièrement car il a tendance à jaunir avec le temps.

Hvítserkur

Hvitserkur Islande Iceland
 Hvítserkur 

A l'Ouest de la péninsule de Vatnsnes, on fait notre dernier arrêt à Hvítserkur.
Il suffit de suivre le chemin pendant un petit quart d'heure et on arrive enfin à un point de vue sur le rocher Hvítserkur.

La légende dit qu'il s'agit d'un troll pétrifié par le soleil alors qu'il lançait des pierres sur le monastère de Þingeyrar. Nous on trouve qu'il ressemble plus à un zébu avec sa bosse sur les épaules, mais c'est sûr ça fait moins fantastique !!
Ce "troll" fait 15 mètres de haut et est constitué de basalte.

Juste devant le promontoire, un petit chemin escarpé permet de rejoindre la plage pour approcher un peu plus du rocher.
A marée basse, il est même possible d'aller jusqu'à lui.

Hvítserkur 3 Islande Iceland
■ Hvítserkur 

Hvítserkur 2 Islande Iceland
■ Hvítserkur 

Hvítserkur 1 Islande Iceland
■ Hvítserkur 

Hvammstangi

Sjavarborg Hvammstangi Islande Iceland
 Sjavarborg



Après cette grande journée à vadrouiller partout, notre petit réconfort du soir est d'être bien au chaud à nous remplir l'estomac !!

Le Sjararborg combla nos attentes !!

Cadre cosy, serveurs sympas et plats excellents !!


Fjords de l'Ouest

Fjallfoss West Fjord Islande Iceland
 Fjallfoss 

Cette journée sera consacrée aux fjords de l'Ouest car les routes sinueuses et les routes qui suivent la forme des fjords font que le trajet prend du temps.
On a de la chance car il fait un temps de fou aujourd'hui et cela fait ressortir la beauté des fjords.

Les paysages sont superbes mais c'est vrai que la route nous paraît quand même un peu longue.
On se rend vers une célèbre chute, la Fjallfoss, bien cachée au creux d'un fjord.

Sur la route, on est un peu refroidis par un 4x4 (le même que le nôtre) qui a fait une sortie de route et qui s'est retrouvé sur le toit, les vêtements des gens répartis partout sur le bas-côté... Ça nous fait froid dans le dos et cela nous fait lever un peu le pied malgré l'impatience de la route.

Nous y voici enfin, après plusieurs heures de route !! 
Le parking étant en travaux, on se gare le long de la route et on rejoint la chute à la marche.

Il n'y a pas qu'une mais sept chutes qui se succèdent sur différents paliers. Toutes portent un nom mais bien entendu la plus impressionnantes est Dynjandi avec ses 100 mètres de haut sur 60 à son point le plus large.
Quelques marches permettent d'aller au pied de Dynjandi.

Par faute de temps, nous n'irons pas plus loin dans les fjords de l'Ouest. On rebrousse chemin en direction de notre prochaine destination, la péninsule de Snæfellsnes.

Dynjandi Islande Iceland
■ Dynjandi

Fjallfoss Islande Iceland
■ Fjallfoss 

En amont de Fjallfoss Islande Iceland
■ En amont de Fjallfoss 

Péninsule de Snæfellsnes

Stykkisholmur Islande Iceland  Islande Iceland Péninsule de Snaefelness
 Stykkishólmur 

On débute notre journée assez tôt avec une courte étape à Stykkishólmur.

J'avais vu que la balade près du phare était bien à faire. L'accès se trouve juste derrière le port, au pied d'une petite falaise.
Le chemin est très court et la vue sur la ville est sympa mais cela ne nous a pas plus transportés que cela.

Kirkjufell Snaefellness Islande Iceland Péninsule de Snaefelness
 Kirkjufell 

Notre deuxième étape est sans doute l'un des sites les plus photographiés d'Islande : La montagne Kirkjufell.

A notre arrivée, on a la montagne à droite et les chutes à gauche. On emprunte le sentier pour rejoindre les chutes afin de les avoir avec la montagne en arrière-plan.
L'endroit est sublime mais j'imaginais un site vraiment isolé qui semblait préservé mais pour le coup nous sommes vraiment tout à côté de la route. Le paysage n'en reste pas moins superbe il faut vraiment aller voir cet endroit.

Pour les photos, le fait de faire des poses longues pour avoir un effet continu au niveau des chutes permet de "gommer" le passage des gens juste derrière et cela donne l'impression d'être les seuls sur place !!

Kirkjufell et Kirkjufellfoss Snaefellness Islande Iceland
■ Kirkjufell et Kirkjufellfoss

Kirkjufellfoss Snaefellness Islande Iceland
■ Kirkjufellfoss

Kirkjufell et Kirkjufellfoss 2 Snaefellness Islande Iceland
■ Kirkjufell et Kirkjufellfoss

Plage de sable doré Skardsvik  Islande Iceland Péninsule de Snaefelness
 Plage de sable doré Skarðsvík

Chose rare en Islande, une plage de sable doré à Skarðsvík !!
Bon par contre ne rêvons pas, vu la température la baignade ne sera pas pour aujourd'hui !!

La crique est super jolie et les couleurs contrastent tellement avec la lave juste à côté.

On en profite pour lézarder un peu au soleil avec le bruit de la mer juste à côté. Ahhhh on est pas mal là sur cette petite plage !!

Cratère de Saxholl  Islande Iceland Péninsule de Snaefelness
 Cratère de Saxhóll

Une fois notre bain de soleil fini, on reprend notre petit tour de la péninsule et on stoppe au cratère de Saxhóll.

Vraiment aucune difficulté pour l'ascension car tout est facilité avec des marches pour arriver au sommet.
Depuis le haut du cratère, on peut profiter de la vue à 360°C sur le champs de lave et sur le glacier Snæfellsjökull juste en face.

Dritvik  Islande Iceland Péninsule de Snaefelness
 Djúpalónssandur & Drivtik


Autre plage mais aussi autre décor : Après la plage de sable, nous avons droit à la plage de galets noirs à Djúpalónssandur.

Un petit chemin qui passe au milieu de formations géologiques débouche sur la plage.
On aperçoit alors de gros cailloux qui sont en fait des pierres de levage que les pêcheurs utilisent afin de prouver leur force. Ces pierres vont de 23 à 154 kg !! On tente de soulever les pierres mais bien évidemment, on en soulevera qu'une seule !!

En continuant sur la plage, il y a des morceaux de ferailles éparpillés partout autour. Il s'agit des débris du Grimsby, un châlutier de pêche qui fit naufrage en mars 1948.

Drivtik 2 Péninsule de Snaefellness Islande Iceland
■ Drivtik

Debris Grimsby Péninsule de Snaefellness Islande Iceland
■ Débris du Grimsby

Djúpalónssandur & Drivtik Péninsule de Snaefellness Islande Iceland
■ Djúpalónssandur & Drivtik

Arnastapi  Islande Iceland Péninsule de Snaefelness
 Arnastapi 

Accueil en grande pompe à Arnastapi avec une énorme statue faite de pierres.
Il s'agit de Bárður, mi-homme mi-ogre, héros d'une saga Islandaise, Bardar et Snæfellsáss.

Au bout d'Arnastapi, les falaises sont somptueuses. Ce sont des orgues basaltiques qui plongent dans la mer.

D'ici il est possible de faire une marche de près de 2 heures pour rejoindre Hellnar en longeant les falaises.

Arnastapi 2 Péninsule de Snaefellness Islande Iceland
■ Arnastapi

Arnastapi 3 Péninsule de Snaefellness Islande Iceland
■ Arnastapi

Bardur Arnastapi Péninsule de Snaefellness Islande Iceland
■ Bárður

Faille de Raudfeldsgja Islande Iceland Péninsule de Snaefelness
 Faille de Rauðfeldsgjá 

A quelques kilomètres à peine d'Arnastapi se trouve la faille de Rauðfeldsgjá.
Depuis le parking, on arrive en 10 minutes à l'entrée du mini-canyon.

Il suffit de passer de rocher en rocher pour progresser dans la rivière qui s'échappe de la gorge et on arrive finalement à l'intérieur d'une cavité.

Ce qui nous a surpris c'est de découvrir de gros blocs de glaces prisonniers entre les parois du canyon.
Certains poursuivent plus loin dans le canyon mais il faut faire pas mal d'acrobaties et le terrain est très humide. Nous on en resteras là, on préfère finir le voyage en entier !!

Intérieur de la Faille de Raudfeldsgja Péninsule de Snaefellness Islande Iceland
■ A l'intérieur de la faille

Bloc de glace Intérieur de la Faille de Raudfeldsgja Péninsule de Snaefellness Islande Iceland
■ Bloc de glace dans la faille

Vers le haut de la Faille de Raudfeldsgja Péninsule de Snaefellness Islande Iceland
■ Vers le haut de la faille

Hraun Olafsvik Islande Iceland Péninsule de Snaefelness
 Hraun



Encore une journée de passée !!! Et pour finir en beauté, Restoooooo !!!! 

On s'arrête à Ólafsvík car c'est une grosse ville où l'on sait qu'on trouvera de quoi manger.

On teste le Hraun, un bon resto-café.


Black Church Budakirkja Péninsule de Snaefelness Islande Iceland
 Black Church de Búðakirkja 

La nuit fût très courte !!! Un vent de folie nous a empêché de dormir : Nous étions secoués dans tous les sens, de l'eau s'infiltrait dans notre tente, la toile de celle-ci gonflait à la limite de la rupture... Après de longues hésitations, on décide de se rapatrier à l'intérieur de la voiture et de fermer la tente de toit.
Premier problème, le vent fit tomber l'échelle (en rayant au passage la vitre) et il a fallu sauter depuis le haut de la voiture.
On tente de dormir un peu mais impossible avec tout ce vent. On décide donc de prendre la route pour trouver un endroit plus à l'abri.

On traverse alors la montagne et de ce côté-ci, miracle !! Pas du tout de vent !! On roule jusqu'à l'église noire Búðakirkja où on redéploye la tente histoire de finir un peu notre nuit.

Au matin, on profite donc de la vue sur cette belle église atypique construite en 1703 par Bent Lárusson.

Ytri Tunga Seal Phoque Péninsule de Snaefelness Islande Iceland
 Ytri Tunga

On enchaîne ensuite sur la visite d'Ytri Tunga, une plage réputée pour abriter des phoques gris et veau-marin.

On rejoint la plage par un chemin et en à peine 15 minutes on arrive sur une parie qui présente de gros rochers.
On commence à les escalader pour s'approcher au plus de la mer et ça y est, nous voyons nos premiers phoques en train de se dorer la pilule !!!

Ils sont quand même assez éloignés alors si aviez pensé à emmener des jumelles, c'est le moment de les sortir.

Grindavík

Blue Lagoon Grindavik Reykjavi Islande Iceland
 Le Blue Lagoon 6990 ISK/adulte

Pour finir notre séjour en beauté, rien de tel qu'un bon petit Blue Lagoon pour nous relaxer !!!
Pensez à réserver votre créneau horaire à l'avance sur internet car là-bas c'est la folie.

A notre arrivée on a eu un peu lorsqu'on a vu la quantité de personnes dans le hall d'entrée. On s'est dit que ça n'allait pas être terrible si on était tout tassés à l'intérieur.

Leur système est bien pensé, il y a une file pour les réservations très rapide et ensuite une hôtesse nous explique comment ça se passe à l'intérieur et qu'on a droit à un masque de silice et une boisson gratuite. Tout est géré par un bracelet électronique y compris les casiers.

Comme à la piscine à Hofsos, il faut veiller à un lavage des zones sensibles mais cette fois on peut choisir d'aller en cabine individuelle.

On est congelés entre le moment de la sortie du vestiaire et l'entrée dans l'eau mais après quel plaisir d'être une eau à 38°C en pleine nature !!!

La piscine est d'un bleu-vert laiteux et notre grande surprise, nous ne sommes pas si tassés que cela.

On barbotte, on explore au milieu de la vapeur, on se badigeonne le visage de silice, on boit un p'tit smoothie et surtout on profite de ce super bon moment de détente en se remémorant les différentes étapes du voyage.

On aura fini ce périple par un réel incontournable de l'Islande mais même si on a passé un super moment, il faut avouer que l'entrée n'est vraiment pas donnée.

Arrivée au Blue Lagoon Grindavik Islande Iceland
■ Arrivée au Blue Lagoon

Blue Lagoon 2 Grindavik Islande Iceland
■ Vers le haut de la faille

Blue Lagoon 3 Grindavik Islande Iceland
■ Vers le haut de la faille

Keflavík

Library Keflavik Iceland Islande
 Library



Cette fois ça sent la fin... Dernière journée, dernier restaurant...

Ces 15 jours sont passés à une vitesse folle mais nous sommes tellements heureux d'avoir pu voir autant de paysages magnifiques.

Pour fêter notre séjour en Islande, on dîne dans un restaurant génial, le Library.

Comme toujours, la décoration est très soignée et les plats sont hypers originaux et très parfumés. Nous n'avons pas laissés une miette !!!


Hébergements (Camping)

REYKJAVIK Camping 18€93/pers

PLUS
Le camping est très grand et bien équipé (Sanitaires, cuisine et salle commune) et à proximité du centre ville de Reykjavik.
Idéal pour un premier arrêt à l'arrivée car vous pourrez bénéficier de bouteilles de gaz pratiquement pleines que les voyageurs laissent avant de reprendre leur vol retour.

MOINS
C'est très grand et donc forcément il y a du monde, et donc du bruit.

THINGVELLIR Camping Nyrðri Leirar 12€62/pers

PLUS
Il y a deux camping dans le parc de Thingvellir et à priori c'est celui de Nydri Leirar qui est le plus sympa.
Un beau petit terrain à se partager entre peu de van et camping-car.
Il y a des wc et deux douches. C'est très propre et il a le chauffage dans les douches (Le top après une journée pluvieuse!!).
Il y a un petit restaurant qui fait des sandwichs, soupes et pizzas juste à côté.
L'endroit est très mignon et ce camping a commencé à nous plonger dans la nature Islandaise.
On n'a pas su où aller payer et donc ce soir là nous avons dormi à l'oeil.

MOINS
Rien

LANDMANNALAUGAR Camping 15€77/pers + 3€94/douche

PLUS
Il y a une grande tente couverte avec des tables pour manger et des sanitaires avec douches.

MOINS
Le camping est assez cher mais c'est sans doute le prix de l'isolement.
Il faut ajouter 500 ISK pour obtenir un ticket afin de bénéficier de 5 minutes d'eau chaude pour la douche.
Les jours où nous y étions, il a beaucoup plu alors forcément, les sanitaires étaient très sales et se sont transformés en étente à linge géante.
J'avais lu qu'il y avait une petite épicerie mais vous n'y trouverez que des barres chocolatées, chips et noodles déshydratées.
Pour ceux qui sont en tente, oubliez les sardines pour l'attacher: trouvez de gros cailloux pour lester votre tente car le sol est dur comme du béton.

HERJOLFSDALUR (Iles Vestmann) Camping 11€83/pers

PLUS
Quelle belle surprise pour ce camping!!!
L'endroit est superbe, à côté d'un golf et au creux d'immenses falaises !!
On a eu de la chance pour ce camping car il fermait le jour suivant à l'occasion du festival Thjodhatid.
Nous n'étions que trois couples de campeurs, royal !!
Les parties communes sont elles aussi au top : Très propre (il faut se déchausser en entrant), une belle salle commune avec tout l'équipement pour faire la cuisine, des machines à laver, wc et une super salle de bain.
L'un de nos meilleurs camping!!!

MOINS
Rien

HAMRAGARDAR Camping 11€83/pers + 2€37/douche

PLUS
L'endroit est idéal : On se réveille au pied des Seljalandsfoss!!!
Il y a une petite cuisine équipée avec quelques tables à l'intérieur du bureau d'accueil.

MOINS
Les douches sont en extra et ce qui est un peu dérangeant dans ce cas, c'est qu'elles sont d'une saleté sans nom.
Les wc et douches ne doivent pas souvent voir de personnel d'entretien et c'est bien dommage...
De plus, vous n'avez droit qu'à 3 petites minutes d'eau chaude...

SKAFTAFELL Camping 14€99/pers

PLUS
Un camping génial, bien équipé et surtout avec des sanitaires de folie!!!
Ils sont très propres et I-Tech avec leurs ouvertures automatiques.
Le camping est le point de départ de plusieurs rando pour aller voir des chutes où encore un petit lac glacière.
La vue sur les montagnes est superbe.
Pour les petites faim, il y a même un food truk au bout du camping.
Il y a pas mal de monde mais le camping est bien pensé et silencieux la nuit.

MOINS
Rien

HOFN Camping 13€80/pers

PLUS
Le camping n'est pas très loin du centre de Hofn, pratique pour aller manger dans un bon petit resto le soir.

MOINS
Pas mal de monde sur le campement et seulement deux douches.
La salle commune est très petite et il n'y a pas de cuisine.

SEYDISFJORDUR Camping 12€62/pers

PLUS
Idéalement situé, juste à côté de la rue principale de Seydisfjordur et sa célèbre église bleue.
Dans cette rue se trouve quelques bons restos.

MOINS
Peu de place dans les sanitaires : Une douche et deux wc seulement.

HUSAVIK Camping 11€04/pers

PLUS
Le camping est bien situé et le terrain propre.
La douche était bien bien chaude!!!
Pour le coup, nous sommes arrivés tard et n'avons vu personne pour payer le camping: Gratuit donc.

MOINS
La douche était bien chaude mais surtout avec une odeur épouvantable de souffre !! Heureusement que l'odeur ne reste pas incrustée !!

MYVATN Camping Bjarg 14€20/pers

PLUS
Le camping est très grand et les sanitaires sont propres.
Là aussi il s'agit d'eau sulfurée alors il y a une petite odeur mais en tout cas elle est bien chaude.
L'emplacement du camping se situe juste au bord du lac, et on est proximité avec plusieurs points d'intérêts dans la région.

MOINS
Il n'y a pas d'espace pour cuisiner, dommage pour le prix payé et pour la grandeur de ce camping.

HVAMMSTANGI Camping 9€46/pers

PLUS
Le terrain est grand et bien entretenu et il y a une salle commune avec un peu d'équipement.
Wc assez propres.
Là encore, nous sommes arrivés tard et partis tôt et n'avons donc vu personne pour payer le camping.

MOINS
Heureusement que nous venions d'aller à la piscine et que nous en avons profités pour nous laver là-bas car il n'y a aucune douche à ce campement.

BUDARDALUR Camping Dalakot 11€83/pers

PLUS
Petit camping avec des sanitaires neufs et propres.

MOINS
Etant arrivés tard, le gardien qui faisait payer les emplacements était déjà passé mais le problème c'est que c'est lui qui donnait aussi les tickets pour activer les douches.
Par chance, il y avait des tickets inutilisés au niveau des éviers pour laver la vaisselle.

OLAFSVIK Camping 11€83/pers

PLUS
Petit camping sympa et sanitaires propres.

MOINS
Seulement deux douches alors il y a un peu la queue.
La pire nuit en Islande pour nous, pas à cause du camping mais à cause de la météo.
Un vent à décorner les boeufs, l'échelle de la tente tombée à terre en rayant la voiture au passage et rappatriement avec nos duvets dans la voiture....

SANDGERDI Camping ?€/pers

PLUS
Ce fut notre dernier camping et nous n'y sommes restés que quelques heures.
L'avantage est qu'il est tout prêt de l'aéroport alors ça permet de gagner quelques minutes de sommeil lorsque l'on a un départ matinal.
Il y a tout à disposition ici et on trouve aussi pas mal de bouteilles de gaz que les touristes laissent avant l'avion.

MOINS
Aucune idée du prix, cette fois encore, personne à l'horizon pour payer.