ITALIE DU NORD

- La botte -
















Itinéraire

Itinéraire Italie du Nord
J1 : Gran Paradiso - Lac de Côme

J2 : Lac de Côme- Milan
J3 : Milan
J4 : Milan - Les Dolomites
J5 : Les Dolomites
J6 : Les Dolomites
J7 : Les Dolomites
J8 : Les Dolomites
J9 : Les Dolomites - Venise
J10 : Venise
J11 : Venise
J12 : Venise - Ferrare
J13 : Ferrare - Pise
J14 : Pise - Les Cinque Terre
J15 : Les Cinque Terre
J16 : Les Cinque Terre




Notre voyage en video 

A savoir...

Zone à Traffic Limité

  Lire la suite

Gran Paradiso

Boucle Cascade Lillaz - Testa Delle Goilles - Lago di Loie Gran Paradiso
 Boucle Cascade Lillaz - Testa Delle Goilles - Lago di Loie 13 kms, 4 heures

Vu le contexte sanitaire de cette année 2021, on a opté pour un nouveau voyage en Europe, accessible en voiture perso : Notre choix s'est donc porté sur l'Italie en se concentrant sur le Nord.

Début de notre expédition avec un arrêt à Gran Paradiso pour effectuer une première rando.
On part tôt le matin et on se dit qu'on aura largement le temps de faire notre marche pour être revenus dans la ville au déjeuner donc on ne prend pas de pique-nique avec nous.

On arrive tout d'abord à la cascade Lillaz qui est mignonne mais sans nous emballer plus que cela. On poursuit alors notre route en débutant l'ascension à travers la forêt mais après de longues minutes à grimper, on a l'impression de ne pas en voir le bout, de ne jamais arriver au sommet. Finalement on voit une petite ouverte en lisière de forêt et à ce moment on regarde le dénivelé effectué : Ah oui, 964 mètres de dénivelé positif !!! Je dois dire qu'à la préparation de l'itinéraire ce petit point m'avait légèrement échappé ! On comprend mieux pourquoi on a tant souffert ! D'ailleurs, cette rando nous laissera de belles courbatures aux cuisses pendant une bonne semaine !!

Mais les efforts ont payé car au sommet, on découvre le très beau lac de Loie, niché dans un creux de la montagne avec de très beaux reflets. Ça vaut vraiment le coup de venir jusque-là.
Ensuite, on débouche sur le plan des Goilles où serpente le torrent Bardoney. On en profite pour faire une pause et c'est à ce moment qu'on a regretté de ne pas avoir pris de pique-nique car la montée nous a pris beaucoup de temps et le spot est vraiment parfait pour se poser et profiter.

Le retour quant à lui est beaucoup plus simple vu que ce n'est que de la descente.

Carte boucle lillaz lago di loie Gran Paradiso

Lac de Côme

Cathédrale de Côme
 Cathédrale de Côme

Nichée au beau milieu de Côme, la cathédrale est splendide.
Elle a vraiment deux aspects différents, derrière avec ses naves et ses grands dômes et devant avec une porte monumentale ornée de sculptures. 
D'ailleurs de chaque côté de la porte principale se trouve les statues de Pline le Jeune et Pline l'Ancien.

On retrouve aussi la porte de la grenouille qui tient son nom à cause d'une sculpture de grenouille sur le montant gauche. On dit que c'est au niveau de cette grenouille que serait monté les eaux lors d'une inondation du lac.


Brunate Côme
 Brunate 5€50/adulte AR 2,6 kms, 1 heure

On se dirige ensuite à l'Est du centre pour atteindre le funiculaire qui nous emmènera dans la ville de Brunate qui surplombe Côme.

La montée en funiculaire est très sympa car on une super vue sur toute la ville et 10 minutes on est déjà au sommet.
Pour profiter du village et des différentes vues, on rejoint le Faro Voltiano pas très loin de là. Il y a 1,3 kms à pied et une fois arrivés, la vue sur le lac et les collines est incroyable. 
Le chemin est très bien indiqué et il est très bien entretenu mais ça grimpe bien à certains endroits.

Moyennant quelques euros, on grimpe les 143 marches du phare histoire de se dépenser encore un peu !!

Villa Olmo Côme
 Villa olmo et chilomestra della conosceneza

Le long du lac de Côme se trouve un sentier pédestre très sympa, le chilomestra della conosceneza.

Il débute à la villa Olmo et suit le lac pour relier deux autres villas : La Villa del Grumello et la Villa Sucota.

Sur un petit kilomètre on découvre alors les jardins, les serres mais il est aussi possible de visiter les villas. 
Nous avons opté pour la villa Olmo qui a aussi l'avantage d'être gratuite d'accès.

La villa est un très joli manoir, avec des murs et plafonds décorés mais étrangement vide ! Pas un meuble et pas d'explications, ce qui rend la visite un peu surprenante.
Cette villa date de 1797 et on apprend sur une pancarte à l'extérieur que de grandes personnalités historiques y ont séjournées telles que Napoléon Bonaparte.

Après la visite on arpente le sentier et on est assez surpris par l'état du lac : Il y des troncs et des débris en grosse quantité partout. Il s'avère que ce n'est pas habituel, que cela est dû aux fortes inondations qui avaient touchées l'Italie début Juillet.
Carte Chilomestra della conosceneza
Greenway lago di Como Côme
 Greenway lago di Como

Si vous avez du temps, il est possible de suivre le Greenway lago di Como, de Colonno à Cadenabbia di Griante sur 10 kms.
Ce chemin borde le l'Ouest du lac de Côme et passe par différentes villas, villages et jardins.

Pour notre part, nous n'avions pas assez de temps pour tout faire alors nous nous sommes arrêtés quelques instants à Lenno, un village vraiment mignon.
On en a profité pour déguster nos premiers Granite et Gelato des vacances en admirant le lac.


Carte Greenway lago di Como

Milan

Eglise Santa Maria delle Grazie Milan
 Eglise Santa Maria delle Grazie (+ Cène)

Etant près de Milan, on s'est dit que l'arrêt y était obligatoire !!

Lors de notre découverte de la ville, on passe par l'Eglise et monastère Santa Maria delle Grazie, inscrite au patrimoine mondial de l'humanité.
L'architecture est très belle, de style gothique mais c'est ce qu'elle renferme qui est vraiment particulier. En effet, dans le réfectoire se trouve l'une des œuvres de Léonard de Vinci la plus connue : La Cène.

On aurait adoré la voir mais il faut réserver en amont une visite guidée d'environ 50-60€ et ce plusieurs mois à l'avance.
Tous les créneaux étaient déjà complets et il est impossible de la voir sans cette visite. Et puis le prix est vraiment élevé, même s'il y avait eu des places je ne suis pas sûre que l'on en aurait pris finalement.


Musée des sciences et techniques Léonard de Vinci Milan
 Musée des sciences et techniques Léonard De Vinci 10€/adulte

Ce qu'il ne faut pas louper à Milan, c'est la visite du musée des sciences et techniques de Léonard de Vinci.
Forcément, vu son nom, il y a une galerie dédiée à De Vinci, où on retrouve certaines de ses œuvres, maquettes et dessins techniques.

Le musée n'est pas orienté que sur Léonard de Vinci mais sur tous les autres aspects des technologies comme l'industrie, les moteurs, l'astronomie... C'est d'ailleurs ici que se trouve le seul fragment de Lune en Italie.

Il y a une superbe collection de locomotives et trains dans un hangar, un sous-marin, des catamarans et une galerie sur le grand collisionneur de Hadrons à Genève.

Une autre galerie portait sur le thème de la communication avec un poste d'émission de morse qui envoyait le signal à un poste de réception plus loin dans la pièce : On s'amusait alors à faire émettre le capteur lorsque des gens passaient pour les voir s'arrêter et chercher d'où pouvait provenir ces sonneries !!


Basilique Saint Amboise Milan
 Basilique Saint Ambroise

Cette basilique est l'une des plus ancienne de Lombardie, construite entre 379 et 386 puis reconstruite au XIème siècle pour adopter un style différent.
Elle a la particularité d'abriter une cour, un atrium juste avant son entrée.

Il y a une crypte à visiter où sont exposés les squelettes de Saint-Ambroise, Saint-Gervais et Saint-Protais, vêtus de beaux vêtements de leur époque.


Castello Cova Milan
 Castello Cova

En repartant du musée des sciences, nous sommes tombés sur le Castello Cova. 
Beau bâtiment historique de Milan à l'architecture originale mais en soit, rien de plus. 

Mignon à voir quand c'est sur le chemin mais de là à dire que c'est un incontournable de Milan, pas vraiment !


Château des Sforza Milan
 Château des Sforza 

En début d'après-midi on continue notre découverte de la ville à pied et cela nous amène jusqu'au Château des Sforza, construit en 1368 en guise de forteresse.

Ce château est passé entre les mains de différentes personnes. D'abord, c'est la famille Sforza qui l'a transformé en luxueuse cours puis des guerres ont permis aux Espagnols et aux Autrichiens de s'en emparer.
En 1800, C'est Napoléon qui ordonne sa destruction et l'année suivante, les tours latérales seront détruites.

Finalement, c'est l'architecte Luca Beltrami qui sauvera l'édifice en le rénovant alors que les Milanais voulaient qu'il soit détruit pour créer un luxueux quartiers.

Parc Sempione Milan
 Parc Sempione

Attenant au Château des Sforza se trouve le grand parc Sempione et je dois dire que ça nous fait le plus grand bien d'être dans un endroit ombragé sous ses 32°C en plein ville.
Il n'y a vraiment pas beaucoup de monde et on prends quelques instants pour s'y rafraîchir en terrasse.

En lui-même le parc permet d'avoir une bonne bouffée d'air frais au milieu de tout le béton de Milan mais ne présente rien de bien spécial autrement.


Arco della Pace Milan
 Arco della pace

A l'extrémité du parc se situe l'Arco della Pace 
Cet arc de triomphe du Simplon a été débuté en 1807 pour célébrer les victoires e Napoléon et après des années de Stand-by, il a pu être fini en 1826 pour cette fois célébrer la paix Européenne de 1815.

L'ironie de ce monument est que sur les bas-reliefs, ce n'est pas les victoires de Napoléon mais sa défaite à la bataille de Leipzig qui y est représenté.

Quartier des Navigli Milan
 Quartier des Navigli

Au Sud de Milan, si vous voulez boire un verre le quartier des Navigli s'y prête totalement.
Ce quartier est moins guindé que le reste de Milan, c'est plus bohème et le long des canaux, on trouve des petites boutiques, cafés et restaurants pour s'y balader tranquillement.

Quelques façades sont colorées et on a l'impression que cela nous donne un avant-goût de Venise avec les canaux.

Ce quartier est un peu excentré du reste des choses à voir à Milan mais le métro va jusque-là et depuis le Parc Sempione, on a pu y être en 10 min.

Galerie Vittorio Emmanuelle II Milan
 Galerie Vittorio Emmanuelle II

Parce que Milan est bien connue pour être la capitale de la mode, il était impossible de passer à côté de la Galerie Vittorio Emmanuelle II.

Cette galerie renferme les plus grands noms de la mode : Prada, Louis Vuitton, Dior, Gucci, Versace... Avec nos shorts et sac à dos, on dénote un peu !!!
J'avoue qu’on n’a pas vraiment fait de shopping mais plus admirer cette superbe galerie.

Il a un dôme principal avec deux ailes vitrées lorsque l'on lève les yeux, de superbes arches et colonnes et à nos pieds de somptueuses mosaïques.

L'entrée est tout aussi impressionnante car il s'agit d'une porte monumentale ressemblant à un arc de triomphe.

A ne surtout pas louper, c'est vraiment un bâtiment magnifique.




Duomo de Milan
 Duomo de Milan 16€/adulte pour intérieur et accès aux terrasses par les escaliers

Le must à Milan, c'est bien évidemment la visite du Duomo.

Il suffit de sortir de la galerie pour accéder à la place qui offre une superbe vue sur la Cathédrale. 
On a réservé des billets pour effectuer la visite de celle-ci et surtout pour accéder aux terrasses. Vous pouvez monter soit par les escaliers, soit par l'ascenseur, à choisir lors de la réservation.

Pour rentrer, prévoyez de quoi recouvrir les épaules et d'avoir les genoux recouverts autrement il faudra récupérer une sorte de tunique en papier à l'accueil.

L'intérieur du Duomo est très beaux, avec de grands vitraux colorés, des reliques, des explications sur l'histoire du Duomo...

Mais le plus impressionnant est la visite des terrasses. On a alors une vue panoramique sur Milan tout en étant juste à côté de ses impressionnantes flèches tout au-dessus des toits.
C'est un très bel endroit dont on profitera de très longues minutes pour profiter des tous ces détails sculptés le long et en haut des flèches.

On reprendra la route en début d'après-midi pour atteindre notre prochaine région qui n'est pas toute proche: les Dolomites. 
C'est en majeur partie pour cet endroit que l'on a souhaité découvrir l'Italie mais sur le coup on est un peu dépité car on a prévu d'y rester 5 jours et c'est les seuls 5 jours où la météo prévoit de la pluie alors qu'il y a près de 30°C partout ailleurs. Noooooooonnnnnnn !! 

Les Dolomites

Lago Di braies Dolomites
  Lago Di Braies (Pragser Wildsee) Parking payant 3,5 kms, 1 heure 15


Ayant réservé les vacances au dernier moment, on a eu un mal de chien pour trouver un camping dans les Dolomites et le seul dispo était à Palafavera. Il était top mais vraiment enclavé au creux de cols donc on avait tous les jours entre 1 et 2 heures pour rejoindre nos points de départ.

Pour aller au Lago Di braies, départ à 5 heures du matin pour espérer arriver assez tôt et pouvoir profiter sans trop de touristes. On saura que c'est d'ailleurs le maître mot aux Dolomites : Se lever très tôt pour éviter la foule. Je vous le conseille totalement car c'est ce qui permet d'en profiter le plus possible tout en ayant de belles couleurs le matin.

On se gare alors au parking juste à côté du lac et on 5 min à peine nous y voici déjà. 

Là oui on se dit Whaouuuu c'est quelques chose cet endroit !!! Un lac bleu-vert, reflétant les montagnes et de belles petites barques en bois à la surface de l'eau.
Le lieu est incroyable, c'est d'une très grande beauté et nous n'avons pas regretté notre réveil matinal car il y avait encore peu de personnes et surtout les barques étaient encore amarrées, la location n'ouvrant qu'à partir de 8h.

On a aussi pas mal rigolé car on sent tout le potentiel Instragramable du lieu lorsque l'on rencontre toutes ces filles vêtues de leur robe jaune et chapeau se faisant prendre de dos devant le lac !!

On décide de s'éloigner un peu de la foule qui arrive et des touristes se jetant sur les barques pour entreprendre le tour du lac à pied.
A chaque petit point de vue on s'émerveillait du lieu ! Je crois qu'on a le lac en photo sous toutes les coutures !

Question météo, on a été plutôt contents de voir que le temps n'était pas si mal, qu'on avait même du soleil. Finalement, la météo en montagne est changeante, on va pet être avoir plus de chance que ce qui est annoncé.

Lago Dobbiaco Dolomites
  Lago Dobbiaco


Pour apprécier le lac Dobbiaco, venez-y très tôt, lorsqu'il n'y a personne et qu'il y a encore un petit brouillard au-dessus de l'eau.
La vue depuis le pont est superbe, on peut y voir le reflet des montagnes au son de l'écoulement de l'eau.
Nous avons fait un arrêt à l'aller avant de rejoindre le lago Di Braies, puis nous sommes revenus l'après-midi pour en profiter un peu plus.

Il y a un parking mais attention, il est petit et vite pris d'assaut.
De là il est possible de faire le tour du lac à pied mais la section près de la zone marécageuse est beaucoup moins jolie.

Lago Landro Dolomites
  Lago Landro (Dürrensee)


Après la visite du Lago Di Braies, arrêt à un autre lac, le lac Landro.
Il est midi et on souhaite s'y arrêter pour pique-niquer mais nous ne sommes visiblement pas les seuls à avoir eu cette idée : Une quantité incroyable de voitures garées le long du lac, on a vraiment peiné à se trouver une petite place.

Finalement on se gare et on se faufile au milieu de la végétation, donnant quelques petits accès cachés au bord du lac. On trouve un tout petit endroit isolé avec une très belle vue sur ce lac vert reflétant les montagnes au loin.

Le spot de pique-nique est top et on se croit tous seuls à cet instant alors que le site est bondé.

On a vraiment été très surpris de l'affluence des gens aux Dolomites. Tous les sites étaient archis bondés et si jamais on se lève trop tard, il est même impossible de simplement se garer car les places de parking sont très réduites à certains endroits.
Lago di Sorapis Dolomites
  Lago Di Sorapis 13 kms, 3 heures 40


Grosse journée rando qui nous attend : Ce matin on part à la découverte d'un lac que l'on est impatients de découvrir, le lac de Sorapis.

On ne déroge pas à la règle, réveil aux aurores pour espérer profiter de l'endroit avant l'arrivée de la foule.
Pour se garer, il y a un petit parking en bas des hôtels, autrement en arrivant tôt, on peut se garer sur le bord de la route au début du sentier.

Le chemin commence au milieu de la forêt et le ciel au petit matin est absolument sublime : Un dégradé de couleurs avec le chant des oiseaux !! On savoure l'instant, c'est tellement paisible.

On rencontre une zone un peu galère à traverser, une zone d'éboulis où se trouve un névé en train de fondre puis c'est la que les choses sérieuses commencent : Une belle ascension à flanc de falaise. Le chemin est bien entretenu mais par endroits ça grimpe sérieux.
Il y a aussi quelques petits passages avec des échelles et des pierres à grimper mais rien de bien méchant.

On arrive à une pancarte nous indiquant que le lac n'est pas loin et lorsque l'on arrive, on est véritablement scotchés : Un lac turquoise niché au creux de la montagne avec un immense pic rocheux se reflétant. 
Je crois que c'est le plus beau lac qu'il nous ai été donné de voir jusque-là. Sa beauté nous a coupé le souffle, il mérite vraiment ses efforts de marche pour y accéder.

Il y a encore peu de gens mais suffisamment pour qu'une jeune femme squatte un rocher pour y faire un paquet de photo empêchant les autres d'en profiter aussi. Le couple derrière lui a d'ailleurs fait comprendre, ce à quoi elle a répondu "I don't care". Sympa quoi !!!

On les laisse donc se prendre tranquillement la tête et nous on en profite pour entamer le tour du lac. On a été surpris de découvrir qu'une personne vivait seul dans la forêt juste à côté, on l'entendait chanter d'ailleurs pendant notre balade.
Ce qu'on entendait aussi c'était une Française franchement pas discrète, on arrivait à l'entendre parler hurler n'importe où on se trouvait autour du lac. J'ai toujours eu du mal à comprendre ce genre de comportement et ça me désole d'autant plus que ce soit quelqu'un de notre nationalité.

Lorsque l'on a terminé le tour du lac, les couleurs avaient changées, elles étaient plus vives et moins contrastées. Encore une fois, pas de regrets de se lever tôt pour profiter d'une plus belle lumière et puis quand on voit le monde qu'il y a désormais, on se dit qu'il est temps pour nous de reprendre le chemin du retour.
Quand on repart, c'est réellement l'autoroute. On croise des dizaines et des dizaines de personnes à chaque instant.

On rentre ravis d'avoir vu un lac aussi beau et chanceux d'avoir pu en profiter avec la quiétude nécessaire à ce genre d'endroit.

Lago Fedèra Dolomites
  Lago Fedèra 12 kms, 3 heures 30


Aujourd'hui, la journée annoncée est un peu pluvieuse alors on choisit de marcher jusqu'au lac Fedèra pour garder les plus belles journées à des endroits qui nous intéressent plus.

On se gare le long de la route après les fameux lacets de la Snake Road et c'est parti pour une belle marche au cœur de la forêt.
Le sentier est très simple et très agréable mais on entend déjà le ciel gronder et l'orage approcher.
Depuis la forêt, on peut apercevoir les Cinque torri au loin.

On débouche enfin sur le lac qui a un aspect un peu mystique avec la roche et les gros nuages noirs au-dessus.

A l'autre bout du lac, on assiste à un défilé d'ânes venus se faire caresser par les randonneurs en train de pique-niquer. 
Ils sont hyper mignons et il y a pleins de bébés partout.

On fait quelques images au drone mais ça sera de courte durée car les nuages s'épaississent et l'orage s'abat sur nous.
Ça signe la fin de la journée et donc le retour au camping.

Snake Road Dolomites
 Snake Road


Entre le Passo Giau et le départ de la rando pour le lac Fedèra se trouve une superbe route sinueuse au milieu d'une forêt de sapins.

Elle est appelée la snake road, en référence à son aspect de serpent.

On saute alors sur l'occasion de sortir le drone pour profiter de la superbe vue aérienne de cette route.

Cinque Torri Dolomites
  Cinque Torri 17€/pers AR en télésiège


Pour découvrir les Cinque Torri, on a joué les fainéants : On a rejoint le site en télésiège ! Il est possible de faire l'ascension et la descente à pied mais nous n'avions clairement pas assez de temps pour cette journée et on a préféré aller directement à l'essentiel.
Il faut compter près d'une heure et demi pour monter à pied contre 10 minutes en télésiège.

Il s'agit de cinq imposants éperons rocheux dont la plus grosse, la Torre Grande, est le terrain de jeu des grimpeurs.
Il y a pleins de sentiers qui permettent d'apprécier le site dont un qui fait le tour des Cinque Torri.

La particularité de cet endroit est qu'il y eu des batailles pendant la Grande guerre, opposant les italiens des troupes Austro-Hongroises, pour savoir à qui allait appartenir les Dolomites.
Lorsque l'on passe derrière les deux petites dents rocheuses, on découvre des tranchées et baraquement. Le Sentiero delle Trincee est donc un vrai musée à ciel ouvert où est expliqués les scènes de vie des soldats.

Lago di Misurina Dolomites
  Lago Di Misurina


Avant d'aller aux Tre Cime, vous passerez forcément devant le lac de Misurina. 

C'est sympa de s'y arrêter au petit matin pour profiter du calme du lac et du beau reflet du grand hôtel dans celui-ci.
En journée, c'est un peu plus la folie, sympa de s'y arrêter pour boire un petit verre devant mais pas besoin d'y passer la journée.

Tre Cime di Lavaredo Dolomites
  Tre Cime Di Lavaredo 30€/voiture pour parking au refuge Auronzo 14 kms, 4 heures


Dois-je encore préciser que le réveil fut très matinal pour visiter les Tre Cime ? C'est en effet indispensable car les parkings du refuge Auronzo se remplissent vraiment rapidement. 
Vous devrez passer par un péage pour arriver au début des randos. Ce n'est pas donné mais la beauté du lieu ne vous le fera pas regretter.

Première surprise en sortant de la voiture : Un vent de folie et surtout un froid qu'on ne s'attendait pas à avoir. Il faisait 0°C !! En plein mois d'août ça surprend !!
On se couvre bien et on se dépêche de commencer à marcher pour se réchauffer.

Pour le moment on ne distingue pas très bien les Cime, on arrive en fait par l'arrière de celles-ci. 
N'ayant pas eu le temps de petit-déjeuner, on se fait une petite pause pain-Nutella près de la chapelle.

On repart, prêts à grimper la première côte au milieu des cailloux et juste après le col Lavaredo, on distingue enfin ces célèbres Tre Cime, l'emblème des Dolomites.
La pointe la plus élevée s'élève à 2999 mètres d'altitude.
Elles sont très impressionnantes, on dirait que la roche sort en perçant son socle de pierre.

Il y a un petit sentier qui descend au pied des Tre Cime mais nous nous choisissons d'emprunter le sentier qui effectue une boucle passant par le refuge Locatelli.

Devant le refuge, il y a un grand plateau d'où la vue est absolument sublime. On s'y arrête quelques instants pour profiter un peu éloignés de la foule.

On entreprend la montée vers le refuge et de là, on aperçoit deux beaux lacs côte côte, les Laghi Dei Piani, que l'on décide d'aller voir un peu plus près.
De retour au refuge, on grimpe un peu pour rejoindre les vestiges de la Première guerre mondiale : Il s'agit de grottes où les soldats cachaient leurs armes (Mitrailleuses et canons).

Nos ventres commencent un peu à gargouiller et on s'était dit qu'on mangerait un morceau au refuge mais c'était sans compter sur la foule de personnes qui s'étaient dit comme nous. La file d'attente interminable nous a fait renoncer et donc on a entrepris de reprendre notre chemin.

Au retour, on s'est clairement fait surprendre car on n'a pas arrêté de descendre encore et encore et on sait bien que tout ce qu'on descend, il va falloir le remonter !!
Pas manqué, après être arrivé au fond, on entame une spectaculaire montée. Je dois dire qu'elle m'a coupée les jambes celle-là !! Il faisait chaud et surtout, on n'avait pas grand-chose dans le ventre.

C'était un vrai soulagement de terminer cette montée et on s'est un peu reposés près du café, à se faire une tartine de Nutella vu que c'est tout ce qu'on avait dans le sac !!

Depuis le café, il y a encore un bon petit bout à marcher mais cette portion ne présente pas la même difficulté.

On a adoré cette rando, avec ce paysage brut, imposant et la qualité de la randonnée, un peu sportive.

Carte Tre Cime Di Lavaredo
Santa Maddalena Val di Funes Dolomites
  Santa Maddalena Val Di Funes


Ce matin, ce fût un fail. On devait quitter le camping donc tout replié alors on s'est dit qu'on n'allait pas partir aussi tôt que d'habitude pour éviter de réveiller tous les voisins avec notre déménagement. 
Donc on a plus pris notre temps et on a rejoint Seceda. Mais voilà, tout était bondé et on n'a jamais réussi à trouver de place de parking... 
On ne se laisse pas abattre et on opte pour notre plan B mais qui nous fera faire malheureusement beaucoup de route : Direction le Val di Funes.

Ici, on est surtout venus voir la petite chapelle perdue au milieu d'un champs avec les Dolomites en arrière-plan.

Lago di Carrezza Dolomites
  Lago Di Carrezza (Karersee)


On enchaîne le val di Funes avec le lago Di Carrezza.
Là encore, beaucoup de difficultés pour se garer sur le temps du midi. Nous avons dû rouler jusqu'au village pour trouver une place et rejoindre le lac à pied par un sentier longeant la route.

On comprend mieux pourquoi il y a tant de monde, le lac est véritablement sublime, d'un bleu-vert transparent, bordé de sapins avec les montagnes rocheuses en toile de fond. Ces eaux émeraudes, ces fleurs colorées et ses reflets lui valent le surnom de lac arc-en-ciel.
Il y a quelques temps ce lac était complètement bordé de sapins mais une tempête en 2019 a ravagé une très grosse partie des conifères, laissant certaines zones à nue.

Un petit sentier permet de faire le tour du lac et si vous avez la chance d'y accéder, il y a des bancs pour s'arrêter et profiter de la vue.

Venise

Parking Marive Transport Venise
 Parking Marive transport 5€/jour/voiture + 10€ AR/adulte pour le bateau

On quitte la région du Dolomites pour retrouver un peu plus de chaleur et la ville puisqu'on part à Venise !
Venise est une cité sur l'eau que l'on rejoint soit par bateau soit en train. Nous on laisse notre voiture au parking Marive Transport. Il suffit de se placer à l'entrée du parking, et quelqu'un vous ouvre la barrière. Ensuite il faut rejoindre le guichet près du quai et préciser la durée de stationnement.

L'avantage est qu'ils gèrent le parking et le transport pour rejoindre Venise. Attention néanmoins aux horaires des navettes, surtout celles de fin de journée car il n'y en a pas après 17h en semaine et 18h le week-end.
On part de la pointe San Giuliano et 25 minutes plus tard, on met les pieds sur Venise !

Canaux de Venise
 Canaux de Venise

Quelle magnifique découverte cette ville de Venise !!
On ne pensait pas être autant emballés mais sa particularité ne peut que nous séduire.

Que des petites ruelles qui débouchent sur des canaux qui fragmentent la cité.

Depuis quelques temps, il y a des mesures qui sont prises pour préserver la ville : Aucun paquebot de croisière ne peut accoster depuis Août 2021 et l'accès à Venise va être limité pour éviter le surtourisme. 
En effet, pour venir à Venise il faudra impérativement réserver et s'acquitter d'une taxe d'entrée.
L'épidémie de Covid a en effet mis en lumière les problèmes qu'impliquaient ce tourisme de masse : N'ayant plus de touristes pendant les confinements, ni de trafic de bateaux, ni de déchets rejetés dans les canaux, les eaux de Venise étaient redevenues claires et limpides.
Basilique Saint Marc Venise
 Basilique Saint Marc

Premier rendez-vous sur la place Saint Marc et donc impossible de louper l'édifice religieux le plus connu de Venise : La basilique Saint Marc.
L'accès est gratuit, il faudra juste faire un peu la queue pour pouvoir y accéder.

L'extérieur est très travaillé avec de nombreuses sculptures et détails mais c'est lorsque l'on pénètre à l'intérieur que son aperçoit de son luxe : Tous les dômes sont dorés et composés de mosaïques représentant les scènes du nouveau testament.
Sous l'hôtel se trouve le corps de Saint-Marc, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle fut construite en 828.

Il est possible aussi de visiter contre quelques euros le trésor byzantin provenant du pillage de Constantinople et le Pala d'Oro, un autel en or composé de pierres précieuses.

Campanile Saint Marc Venise
 Campanile Saint Marc 8€/adulte ( Masque FFP2 Obligatoire)

Pour avoir une vue imprenable sur Venise, il est indispensable de monter dans le Campanile de la place Saint-Marc.

Du haut de ses 98,6 mètres, on pourra voir toute la cité et même quelques îles assez proches comme San Giorgio Maggiore ou Murano.
On se retrouve même avec la tête dans les cinq cloches !

Depuis l'épidémie, il faut absolument effectuer la visite avec un masque FFP2 mais vous n'en avez pas, le guichet du campanile vous en fourni.

Palais des Doges Venise
 Palais des Doges (Palazzo Ducale) 26€/adulte + accès au Museo Correr

Un autre incontournable de cette place Saint Marc : le Palais des Doges.
On avait préalablement réservé sur Internet pour éviter l'interminable file d'attente. Le billet était couplé au Museo Correr.

Comme son nom l'indique, le palais était le lieu de résidence des Doges, les magistrats en chef de Venise. 120 ans Doges se sont succédés sur une période de 1000 ans et à l'intérieur, on peut découvrir les portraits de chacun, sauf d'un. Son portrait est en effet remplacé par une bannière noire, pour qu'il tombe dans l'oubli après avoir voulu renverser l'Etat.

Le bâtiment est immense, de style gothique et orné tout du long. Il y a une quantité de pièces à découvrir comme la salle des scrutins, la salle du grand conseil, les cachots...
Les murs et les plafonds sont presque tous ornés de peintures et toiles immenses, il y en a de toute part !!

C'est en parcourant la prison que l'on découvre le célèbre pont des soupirs. 
Ce pont permet de relier la prison au tribunal et il fut nommé ainsi par rapport aux plaintes des condamnés qui l'empruntait. 
Le pont est complètement fermé, seules de petites ouvertures sculptées permettent de voir les canaux et la lagune.

Prévoyez pas mal de temps pour la visite du palais car il y a énormément à voir et c'est très intéressant à découvrir.

Museo Correr Venise
 Museo Correr Gratuit avec la visite du Palais des Doges

Le musée est situé de l'autre côté de la place Saint Marc face à la basilique.

Ce musée permet de retracer l'art et l'histoire de Venise.
On y retrouve des sculptures, du mobilier d'époque, des objets de la vie courante, des objets maritimes...

Le musée est très sympa mais après la visite du Palais des Doges, on commence à manquer de concentration et on pense à filer se manger une bonne glace !!

Basilique Santa Maria Della Salute Venise
 Basilique Santa Maria Della Salute

La Basilique Santa Maria Della Salute sur le Grand Canal est l'une des plus célèbres vues que l'on ait de Venise. Elle est très souvent représentée en peinture ou en photo.

Elle présente deux dômes et deux campaniles mais depuis le Grand Canal, on voit simplement l'arrière du dôme principal.
Lors de notre visite, la Basilique était entourée d'échafaudages et d'un grand écran.

A l'intérieur de la sacristie se trouve plusieurs tableaux, dont "Les noces de Cana" du peintre Tintoret qui raconte que Jésus a transformé l'eau en vin.




Murano Venise
 Murano 20€/24h/adulte Transport Public à Venise, vers les îles et sur la terre ferme (vaporettos et bus)

Trop contents de cette nouvelle journée qui s'annonce !! On se rend à Fondamenta nueva pour prendre le vaporetto de la ligne 12 pour nous emmener à Murano.

Murano est très proche de Venise, il ne faut qu'une dizaine de minutes pour y arriver.

On explore un peu les rues et les boutiques. 
Vous y trouverez toutes sortes d'objets autour du verre soufflé de Murano : Des bijoux, des verres, des objets de collections... Il y en a pour tous les goûts et surtout toutes les bourses.




Souffleur de verre Murano Venise
 Souffleur de verre 5€/adulte

A quelques minutes du phare en longeant la rive, on s'arrête à un souffleur de verre, Originale Murano Verre
Sur la porte s'est écrit Ellegi Glass et deux fois par jour, on peut assister à une visite expliquée et une démonstration du métier de souffleur de verre.

Une jeune femme nous décrit les étapes tandis que le souffleur s'affaire à sa tâche.

On est épatés de voir à quel point il arrive à faire des choses précises en si peu de temps avec des outils qui paraissent énormes compte tenu la finesse.
En deux temps trois mouvements, le souffleur nous fait un magnifique cheval cabré sur ses pattes arrière.

Il pose le cheval sur un support et approche de lui une feuille qui s'enflamme aussitôt par la chaleur.

Vraiment une belle visite à faire, indispensable à découvrir à Murano.
Après on s'est un peu enflammés : On se fait plaisir et on se prend 6 beaux verres !! Mais, en voyant les prix, on s'est finalement rabattus sur un seul verre à shooter !!!
Burano Venise
 Burano

La petite sœur de Murano, Burano est quant à elle un peu plus éloignée. Il faudra 35 minutes de bateau pour y arriver.

On avait trouvé Murano jolie avec ses maisons jaunes, orange, terra cotta.. Mais là à Burano c'est incomparable. Vraiment toutes les maisons sont colorées et de manière beaucoup plus vive qu'à Murano.
Il y a de la couleur dans toutes les rues et les façades sont extrêmement bien entretenues.

C'est un régal pour les yeux de déambuler dans les ruelles où sèche le linge, où les portes sont de couleurs différentes de la maison, où les jardinières fleurissent les devantures...

L'île est petite donc une demi-journée suffit amplement pour profiter de Burano et se laisser le temps d'y flâner et boire un verre.

Chiesa della madonna dell'Orto Venise
 Chiesa della madonna dell'Orto

Au cours de nos déambulations dans Venise, nous sommes tombés sur tout un tas d'église (Il y en a près de 50 !).

Elle est assez excentrée mais nous avons pu la voir en repartant du vaporetto après Murano.
L'Eglise est assez jolie et on y trouve des tableaux de Tintoret à l'intérieur.




Concert Le Quattro Stagioni de Vivaldi Venise
 Concert Le Quattro Stagioni de Vivaldi 36€/adulte

On voulait absolument assister à un opéra à Venise mais selon avec nos dates, soit c'était complet soit c'était un jour qui ne nous correspondait pas. Mais sur le site Music-Opera, nous avons pu trouver un petit concert, les 4 saisons de Vivaldi, avec des musiciens en tenue d'époque.

La salle est loin d'être pleine mais dès le début nous avons été emballés. 
On est complètement immergés dans l'ambiance : On est à Venise, dans la belle salle du Scuola Grande di San Teodoro, avec de la musique classique.
D'ailleurs, le violoncelliste "en chef" a impressionné toute la salle. Il vivait véritablement la musique et n'a eu besoin d'aucune partition pendant toute la représentation ce qui lui a valu une standing ovation à la fin.

On a adoré assister à cette représentation, c'était surprenant et très immersif.

Marché du Rialto Venise
 Marché du Rialto

Ce matin, on se balade au marché du Rialto ou plutôt aux marchés. Ils différencient ce qu'il s'y vend : La Pescaria pour le poisson, l'Erbaria pour les fruits et légumes et la Beccaria pour la viande.

Les étals donnent tellement envie !! Tout est bien présenté et vous y trouverez forcément votre bonheur car on y trouve vraiment de tout.

Il faut y aller assez tôt pour voir tous les poissons fraîchement pêchés garnir les étals.
Attention aussi au jour de marché, il n'a pas lieu le dimanche et le lundi.




Pont du Rialto Venise
 Pont du Rialto

Autre lieu emblématique de Venise, le pont du Rialto.

Ce pont de 48 mètres enjambe le Grand Canal.
Il y a trois passages piétonniers et des boutiques réparties dans les arches centrales.

Pendant longtemps ce fut le seul pont qui reliait ces deux rives. C'était donc un élément majeur pour le développement de Venise.

Avec les gondoles en premier plan, on a vraiment l'impression d'être dans une carte postale de Venise !


Tour de Gondole Venise
 Tour de Gondole 80€/30 minutes

Au départ on hésitait à faire un tour de Gondole et puis bon, on est à Venise quoi, il faut bien tenter l'expérience !!
Aucune difficulté pour trouver un gondolier, il y en a partout !! 

On embarque donc dans notre belle gondole pour 30 minutes de visite guidée.

On en apprend donc un peu plus sur Venise, ses habitants et surtout sur les Gondoles et leurs gondoliers.

Les gondoles sont des bateaux asymétriques, c'est pourquoi on voit la proue toujours pencher d'un côté !
Le Gondolier nous explique que chacun possède sa propre gondole qu'il décore à son goût avec des artisans locaux.

C'est la visite clichée mais qui au final nous a vraiment fait plaisir. On découvre Venise plus calmement au fil des canaux et le guide était super avec nous et nous a appris plein de choses tout du long.


Ferrare

Château Estense Ferrare
 Château Estense 12€/adulte + 2€/adulte pour accès à la tour des Lions

Après Venise, on fait une halte dans le delta du Pô, à Ferrare, qui fut une très belle surprise.
C'est une superbe ville de la renaissance, mise en valeur par le château Estense. Celui-ci est carré, avec 4 tours défensives à chaque coin et entièrement fait de brique.

Lorsque l'on entre dans la cour du Château, on y trouve l'oeuvre de Sara Bolzani et Nicola Zamboni, “Le donne, i cavallier, l’arme, gli amori”. Ce sont de grandes sculptures de chevaux, de personnes en cuivre et terre cuite représentant l'univers de la guerre.

On découvre alors au fil des salles, l'histoire de la famille d'Este et aussi comment la ville est devenue un centre culturel et politique très important en Europe.
On passe par les cuisines, les prisons, la salle des jeux dans laquelle on admire le plafond orné depuis un miroir posé au sol, une loggia où se trouve le jardin des orangers qui tranchent superbement avec les briques du château et tant d'autres pièces.

On accède aussi à la tour des Lions, l'une des tours défensives, pour ainsi avoir une vue sur la ville.

Cathédrale Saint Georges Ferrare
 Cathédrale Saint-Georges

A deux pas du Château se trouve la Cathédrale Saint-Georges mais manque de chance pour nous, elle était en rénovation à ce moment-là et l'accès y étais impossible.
Une bannière nous renvoyait sur un lien pour effectuer une balade virtuelle depuis l'application MuseOn.

De ce que l'on a pu en voir, elle en impose avec cette façade de marbre blanc et rosé.
Sur les côtés de la Cathédrale, on retrouve la même brique que pour le Château et enfin, elle se finit par un grand campanile de marbre.

La Cathédrale se situe sur la Piazza Trento e Trieste, qui est le cœur de Ferrare. C'est là qu'on retrouve les boutiques, les cafés et restaurants.

Via delle Volte Ferrare
 Via delle Volte

La Via delle Volte est décrite comme étant la rue symbole de Ferrare de par son côté sombre et mystérieux.

Avec ses voutes et ses habitations, cette longue rue vous replonge dans l'époque médiévale.


Hostaria Savanarola
 Hostaria Savanarola


Un autre aspect de Ferrare se détache : C'est l'aspect culinaire.

En effet la ville à deux grandes spécialités :

  • Le Pasticcio Ferrarese, une sorte de tourte fourrée aux macaronis, à la saucisse de porc et à la béchamel
  • Les Cappellacci di zucca qui sont des raviolis à la courge
On a tellement bien mangé à Ferrare ! Il faut vraiment goûter à ces ravioles qui m'en donnent encore l'eau à la bouche.


Pise

Tour de Pise
 Tour de Pise

Pas besoin de présenter ce monument mondialement connu !!

On ne sait pas vraiment pourquoi cette tour penche, si c'est un défaut de conception ou à un problème lié au terrain. Quoiqu'il en soit cette particularité lui vaut sa renommée.
Elle fut construite en 177 ans et au fur et à mesure de la construction des étages, les architectes corrigèrent l'inclinaison car celle-ci débuta seulement quelques années après.

Son inclinaison est de 3° vers le Sud et entre 1990 et 2001, de grands travaux de consolidations ont été effectués. 
Désormais il est possible de monter dedans mais nous n'avons pas tenté l'expérience face à la longue file d'attente.
Par contre on a bien évidemment tapé la pose du touriste qui soutient la tour !! Cliché mais inévitable !!





Place des miracles Pise
 La place des miracles (Duomo, Baptistère et cimetière) Cathédrale gratuite mais prendre un ticket pour la visiter 

La Tour de Pise se situe sur une place fortifiée appelée cour des miracles. Elle regroupe la tour, le Duomo, un baptistère et un cimetière.
L'entrée de la cathédrale est gratuite mais avant de faire la queue à l'entrée, allez retirer un ticket au guichet principal de la cour.

L'intérieur de la Cathédrale est très joli, avec du marbre blanc et noir, des dorures et beaucoup de peintures et sculptures.

Juste à côté de la cour des miracles se trouve une rue avec pleins de resto, c'est très sympa de s'y arrêter, à condition de réussir à trouver une table !

On a pu profiter du site en journée mais aussi en soirée et la place est magnifiques avec tous ces bâtiments éclairés.

Lucques

Oasi Di Massaciuccoli Lucques
 Oasi Di Massaciuccoli 

Ayant visité Pise assez rapidement, on décide de faire un arrêt non prévu à l'Oasi Di Massaciuccoli, trouvé sur Google maps.

Un ponton a été aménagé au-dessus des marais pour se balader et rejoindre des points d'observation des oiseaux au niveau du lac de Massaciuccoli.
Le ponton fait près de 800 mètres de long et se termine par un petit sentier dans le bois.

Au niveau du jardin des papillons se trouve un dernier observatoire.

Petite balade tranquille qui aura été agréable et qui nous aura permis de faire une petite pause en route.

La Spezia

La Spezia Les Cinque Terre
 La Spezia 

Nous voici arrivés aux Cinque Terre, la dernière étape de notre périple.

On a choisi de loger à la Spezia car depuis cette ville, c'est très facile d'accéder aux différents villages qui composent les Cinque Terre : Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore.

Depuis notre hôtel, on rejoint la gare mais malheureusement, il n'y a pas de guichet et les caisses sont en panne. Sur les caisses, il est noté que l'on doit se rendre à un bureau de tabac à quelques mètres pour retirer les billets mais là-bas, impossible de se comprendre. On explique que l'on veut des billets de train pour rejoindre les Cinq Terre, mais elle nous dit que c'est impossible. On lui dit que l'on souhaite rejoindre Corniglia seulement mais nous redemande si on veut faire les Cinq Terre. On lui répond oui mais que l'on veut juste un billet aller pour Corniglia et c'est tout. En fin de compte, on a fini par comprendre qu'elle ne pouvait pas nous vendre le pass pour les Cinq Terre pour 3 jours mais les trajets seuls oui. 
Après cette incompréhension, on a réussi à avoir nos billets et à prendre notre train pour rallier Corniglia.

Il faut savoir qu'il existe deux types de pass : Celui avec le train de 1 à 3 jours et celui avec le train et les trekking (Droits d'accès aux chemins de rando) de 1 à 3 jours.
Après avoir calculé, on s'est rendus compte que la carte n'était pas intéressante dans notre cas de figure, c'est pourquoi on prenait les trajets de train à l'unité.

Carte Cinque Terre

Les Cinque Terre

Manarola Les Cinque Terre
 Corniglia à Manarola Corniglia à Riomaggiore 14 kms, 4 heures

Pour la première journée aux Cinq terre, on a commencé par Corniglia.
Il y a plusieurs façons de découvrir ces beaux villages colorés : Par bateau, en train ou encore les rallier à pied par des sentiers amménagés.
Forcément, on a voulu profiter de ces magnifiques sentiers pédestres offrant des vues imprenables sur les villages.

Corniglia est un peu différent des autres villages car c'est la seule qui n'a pas d'accès à la mer, elle est perchée sur sa falaise.
En sortant du train, les marches nous donnent déjà le ton de la journée : Ca va grimper sec !!

En effet, dès le début de la rando, on entame une bonne montée qui nous fera bien transpirer mais ça en vaut vraiment la peine, plus on monte pour on admire ce petit village coloré au-dessus de la mer. Une vraie beauté !!

On traverse une grande portion de vignes entre Corniglia et Manarola où se trouve une petite cabane d'où il est possible de faire une dégustation de vin au beau milieu.

On approche enfin du deuxième village, Manarola et celui-ci est encore plus spectaculaire que le précédent. Je crois d'ailleurs que ça sera le village que j'ai préféré.
Pour en avoir une belle vue d'ensemble, il y a un très beau point de vue au Bar Nessum Dorma.

Riomaggiore Les Cinque Terre
 Manarola à Riomaggiore Corniglia à Riomaggiore 14 kms, 4 heures

Après avoir bien flâner dans les ruelles de Manarola, on reprend le chemin vers Riomaggiore.
Comme pour la première section, on remonte sur de longues minutes pour pouvoir passer la colline de 249 mètres de haut qui sépare les deux villages. 
On monte donc beaucoup pour ensuite beaucoup redescendre par une longue série de marches.

La distance entre ces deux villages est beaucoup moins importante qu'entre Corniglia et Riommaggiore alors même si le début est harassant avec la chaleur, on arrive à vite rejoindre Riomaggiore pour se manger une bonne petite glace !

Ce village est aussi super joli et la rue principale semble se jeter directement dans la mer !!

Les tons des maisons de couleurs ocres, brique, rose pâle forment une superbe palette de couleur, c'est très beau à admirer.

Aujourd'hui on a vraiment bien marché alors on décide de rentrer par le train, de faire quelques courses et se faire un bon plateau charcuterie fromage pour ne pas risquer de perdre trop de gras quand même !!
En rentrant, on s'est aperçus que l'on n'avait pas vu de caisse pour payer les portions pédestres entre les villages, ce que l'on a trouvé étonnant car lors de la préparation du voyage, j'ai lu partout qu'ils ne manquaient pas de les faire payer.
Kayak double à Monterosso al Mare Cinque terre
 Kayak double à Monterosso al Mare (Loueur trouvé directement sur la plage) 25€/kayak double 6 kms AR, 2 heures 

On voulait découvrir aussi les Cinq Terre par la mer alors on est allés jusqu'à Monterosso pour louer un kayak double. Il est possible aussi d'en louer à Riomaggiore.
Sur la plage, il y a pleins de loueurs différents qui louent à l'heure avec des tarifs dégressifs.

Monterosso est le village qui nous a le moins emballé, il est un peu moins dans son jus et le tourisme y est beaucoup plus développé.

Le kayak est vraiment top pour voir les villages sous cet angle un peu différent. Ça permet aussi de découvrir des petites grottes creusées dans la roche.
Il y a seulement 3 kms pour arriver à Vernazza et cela se fait en 45min à 1 heure en profitant des petites pauses pour aller voir les grottes.

Vernazza Les Cinque Terre
 Monterosso al Mare à Vernazza 7€50/adulte/jour 7 kms, 2 heures

On a déjà découvert Vernazza par la mer mais maintenant on retourne la voir par le sentier !! Oui les masos !!!

Cette fois, on ne coupe pas au paiement du sentier, d'ailleurs, on ne comprend toujours pas pourquoi on n'a pas vu de caisse le premier jour.

Il y a plus de personnes qui font cette portion je trouve et on suit justement un couple qui nous a bien fait rire. Visiblement ce n'était pas son truc la marche et comme partout aux Cinque terre, ça grimpe bien. Donc elle se plaignait des récits mensongers d'une fille qui disait sur son blog que le sentier était simple !! "Je vais lui mettre en commentaire sur son blog que c'est tout sauf facile, j'suis deg !!" !!

Donc soyez prévenus, ce n'est pas dur mais ça grimpe fort quand même, on transpire un peu surtout quand il fait chaud mais la vue est tellement sublime que vous ne pourrez pas le regretter !!

A notre arrivée à Vernazza, on attend tranquillement le coucher du soleil pour voir les lumières du soir sur les maisons et faire un dernier au revoir à l'Italie. Et oui c'est déjà notre dernier jour, demain on reprend la route mais on aura gagné les souvenirs de ces fabuleux paysages.

Hébergements

AOSTE Maison Borbey 66€/nuit

PLUS
Belle petite maison dans les hauteurs d'Aoste avec un hôte très accueillant et disponible pour toute question


MOINS
Baignoire pas très pratique pour se laver

COME B&B Hotel Como 70€/nuit

PLUS
Il s'agit de la chaîne d'hôtel B&B donc pas de grande surprise : Bâtiment moderne, propre et le grand plus est le parking gratuit


MOINS
L'hôtel est vraiment éloigné du lac donc il faut absolument reprendre la voiture ou les transports en commun pour rejoindre le centre
Pour les claustrophobes, faites attention lors de la réservation car notre chambre n'avait pas de fenêtre

MILAN Hotel Roxy 81€/nuit

PLUS
Bel hôtel tout proche du centre de Milan, il suffit de prendre le tram, le métro ou même de marcher un peu pour rejoindre le Duomo
L'hôtel est propre et décoré avec goût
Il propose aussi une solution de parking en dehors de la zone ZTL dans un garage partenaire pour 25€/24h (Ce qui est plutôt raisonnable comme prix)


MOINS
Rien en particulier

PALAFAVERA Camping Palafavera 30€/nuit

PLUS
Belle surprise car ayant réservé en dernière minute, ce fût compliqué de trouver un logement
Seul ce camping avait une place disponible et avant d'arriver, on imaginait être serrés comme des sardines vu qu'ils nous avaient au préalable demandé les dimensions de notre tente et finalement, on avait un bon emplacement spacieux
Le camping est très beau, personne n'est entassé, c'est calme, les sanitaires sont archis propres et il n'y a jamais la queue, il y a une petite épicerie et des viennoiseries le matin ...
Pour dîner il y a un refuge en face qui a une carte très bien fournie et où les plats sont excellents
On est entourés par les montagnes et la vue est superbe


MOINS
Le seul et unique point négatif est le fait qu'il soit situé entre deux cols et donc oblige à faire beaucoup de route pour rejoindre les différents lieux principaux des Dolomites

VENISE Alloggi Santa Sofia 72€60/nuit+petit-dej

PLUS
Encore une belle surprise avec cet hôtel situé à 5-10 min du Rialto
On a eu droit à la chambre du dernier étage, très spacieuse et surtout avec un accès à une terrasse privée sur les toits
Malgré la proximité des commerces, c'était très silencieux
Ils servent aussi un petit déjeuner très diversifié


MOINS
Rien

FERRARE Smart Hotel 58€/nuit

PLUS
On avait pris une chambre triple lors de la réservation alors c'était extrêmement spacieux
Pour se garer, il y a un petit parking pas très loin mais étant venus un samedi soir et dimanche, les rues alentour n'étaient pas payantes


MOINS
L'accueil un peu longuet

PISE La Coccinella Guest House 48€/nuit

PLUS
Le plus de cet hôtel est sa proximité de la tour de Pise et le parking gratuit à 100 mètres


MOINS
Pour accéder à la chambre, c'est un self check-in, c'est-à-dire qu'on ne voit personne et qu'on commence un vrai escape game pour rentrer.
Il faut se connecter à internet devant la porte, cliquer sur un bouton pour déverrouiller la porte, entrer, faire un code pour déverrouiller une autre porte, faire un code sur des boites à clef pour récupérer la clef et enfin on peut aller à la chambre !!
La maison est aussi très bruyante donc on est vites réveillés dans la nuit si quelqu'un veut aller aux toilettes de la salle de bain commune
Pas de clim dans la chambre, malgré le ventilateur, c'était la canicule pendant la nuit
Bizarrement dans la salle de bain, l'eau froide était quasi inexistante, sympa pour la douche sous 40°C !!
Et puis le débit d'eau super faiblard ...

LA SPEZIA La Casa di Giada 79€30/nuit+petit-dej

PLUS
Cette fois encore, super logement : Tout y est comme si vous étiez à la maison (même une console vidéo pour dire)
C'est un vrai appartement avec cuisine, électroménager, terrasse ...
C'est impeccable niveau propreté et l'hôte nous laisse de quoi prendre le petit-déjeuner
A l'arrivée, on a même eu droit à une bouteille de vin pour nous accueillir
L'avantage est que nous sommes à 2-3 min en voiture de la gare Migliarina. On partait donc de là pour rejoindre les Cinque terre. Ça permettait de laisser la voiture sur le parking gratuit de la gare, de prendre nos billets jusqu'aux Cinque Terre sans faire la queue au distributeur de tickets bondé de la gare de La Spezia Centrale


MOINS
Seul petit bémol : Pas de clim mais heureusement avec la fenêtre ouverte ça rafraichissait un peu la nuit
Facebook

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies