NAMIBIE

















Itinéraire

Itinéraire Namibie

J2 : Windhoeck - Otjiwarongo
J3 : Otjiwarongo - Waterberg
J4 : Waterberg - Tsumeb
J5 : Tsumeb - Etosha National Park
J6 : Etosha National Park
J7 : Etosha National Park
J8 : Etosha National Park
J9 : Etosha National Park
J10 : Etosha National Park - Opuwo
J11 : Opuwo - Twyfelfontein
J12 : Twyfelfontein - Spitzkoppe - Swakopmund
J13 : Swakopmund - Walvis Bay
J14 : Walvis Bay
J15 : Walvis Bay - Naukluft
J16 : Naukluft - Solitaire - Sesriem
J17 Sesriem - Sossuslvei - Luderitz
J18 : Luderitz - Fish River Canyon
J19 : Fish River Canyon - Keetmanshoop - Hardap
J20 : Hardap - Windhoeck


Distance parcourue: 5253 kms avec un 4x4 Ford Ranger avec tente sur le toit

Notre voyage en video 

A savoir...

Certificat de vaccination

  Lire la suite

Carte SIM

  Lire la suite

 Location de voiture Namvic Safari

Voiture de location Namvic namibie

D'habitude, nous louons les voitures sur Carigami mais pour ce voyage, le 4x4 avec tente sur le toit s'imposait et pour cela il faut passer par un loueur local.

Plusieurs loueurs ressortent régulièrement : Advanced car Hire, Africa on wheels, Savanna car Hire et Namvic Safaris.

Nous avons donc opté pour ce dernier car ils leur restaient des véhicules et que niveau prix, c'était le plus correct.

Niveau équipement, on avait tout ce qu'il nous fallait : La tente bien sûr mais aussi duvet, oreillers, matelas, tout le matériel de camping (Table, chaises, réchaud, assiettes, couverts, casseroles...), deux roues de secours et le plus important, le frigo !! A Etosha, ce frigo nous a été plus qu'utile car il a fallu faire le plein avant d'y entrer car les superettes des campements sont franchement vides. Il y a également l'option kilométrage illimité et deux conducteurs compris dans le prix.

A notre arrivée, on a eu droit un briefing d'une petite heure pour savoir comment déplier la tente, régler le réfrigérateur, savoir comment libérer la roue de secours située sous la voiture... Le loueur nous explique aussi qu'on sera tranquilles niveau carburant car le 4x4 possède un double réservoir donc pas de stress à avoir pour faire le plein.

En Namibie, on peut rouler de longues distances sans croiser de village alors il est nécessaire aussi la vérification du niveau d'eau et d'huile de manière régulière pour ne pas être embêtés. D'ailleurs, lors d'une de notre première vérification, on s'est aperçus que le bouchon du réservoir d'eau était cassé à l'intérieur et qu'on ne pouvait pas refaire le plein alors que le niveau était trop bas. On a eu la chance d'être à Tsumeb et d'avoir un garage qui nous a fait livrer dès le lendemain matin un nouveau bouchon pour s'assurer d'être tranquilles durant ces trois semaines de road trip.

L'autre point important, c'est la pression des pneus. Pour éviter la crevaison, il faut adapter la pression selon si l'on roule sur de l'asphalte ou sur une piste. Pour cela, le loueur fournit un petit manomètre pour mesurer la pression et la vider si on a besoin de la baisser. On se plaçait sur 1.6 pour la piste et 1.8 pour la route. Par contre, on n'avait pas de compresseur donc il faut trouver une station pour remonter la pression lorsqu'on rentre en ville.

Sur beaucoup de blogs, j'ai pu lire qu'il était très fréquent de crever donc on s'y était préparés psychologiquement mais grâce à ces précautions, on a eu la chance de revenir avec nos 4 pneus d'origine !! Ce qui a grandement surpris le loueur d'ailleurs au retour !!

Tout s'est très bien déroulé avec ce loueur, nous en avons été très contents. La tente est vraiment confortable et spacieuse. Nous vous conseillons vivement de louer un 4x4 car même si les pistes sont très bien faites, ça reste plus confort de faire autant de kilomètres ainsi qu'en berline.

Prenez également un double cab, c'est à dire, l'avant séparer de l'arrière car avec la piste, le coffre sera très vite envahi de poussière et à l'avant vous en serez préservé.


Windhoek

..
 Arrivée à l'aéroport International de Windhoek

Première grosse stupéfaction à notre approche du sol Namibien, il n'y a absolument rien autour !!! 
Nous savions que la Namibie était le deuxième le moins densément peuplé du monde (3 habitants/km²) mais nous pensions qu'aux alentours de Windhoek, il y aurait quand même quelques habitations mais autour de l'aéroport, il n'y a aucune maison.
C'est à ce moment-là qu'on s'est rendu véritablement compte que l'on arrivait sur une terre plus sauvage que ce que l'on avait pu voir jusque-là.

Joe's BeerHouse Windhoek Namibie
 Joe's BeerHouse


Une institution à Windhoek : Le Joe's Beerhouse !! 

Notre hôtel proposait une navette pour aller jusqu'au resto et après un long courrier, on était plutôt contents de ne pas prendre la voiture le soir. Par contre, on a dû attendre cette navette très longtemps car quand elle est arrivée, le chauffeur est allé chercher un couple pour rejoindre le resto mais nous a légèrement oublié au passage !! L'hôtel a donc dû le rappeler pour revenir mais après une très grosse demi-heure.

Le cadre est très sympa mais pensez à réserver car c'est archi blindé. On y mange très bien, il y a de tout et aussi du wild game meat, autrement dit du gibier sauvage. Ici ils servent un plat contenant trois viandes différentes : Oryx, Kudu et Zèbre.


Eglise Christuskirche Windhoek Namibie
 Eglise Christuskirche

Nos premiers pas en Namibie commencent à l'église Christuskirche, à Windhoek, la capitale.
C'est une Eglise Luthérienne conçue par l'architecte Gottlieb Redecker après les guerres qui opposaient les Allemands et les Khoikhoi, Herero et Owambo.

A cause de la pandémie, nous n'avons pas pu visiter l'intérieur mais d'extérieur, l'architecture est vraiment très belle. Ce qui est étonnant, c'est qu'elle se trouve au beau milieu d'un rond-point.

Musée de l'indépendance Windhoek Namibie
 Musée de l'Indépendance Donation libre

Juste à côté de l'Eglise se trouve un grand bâtiment à l'architecture qui sort du commun, c'est le musée de l'indépendance.

Nous ne connaissions pas vraiment l'histoire de la Namibie alors ce musée nous a beaucoup appris.
La Namibie fut colonisée par les Allemands à partir de 1878. Les peuples autochtones, dont les Herero, ont tenté de s'opposer à cette occupation mais la réponse des Allemands fut sanglantes car ils décimèrent près de 75% de la population Herero, ce qui en fait le premier génocide du XXème siècle.

Après la 1ère guerre mondiale, les Allemands eurent l'obligation d'abandonner leurs colonies et la société des Nations place la Namibie sous le régime Sud-Africain qui y amena l'Apartheid.

En 1974, la SWAPO (South West Africa People's Organization) se rebelle contre l'occupation de l'Afrique du Sud et une guérilla de 4 ans les opposera.

Grâce aux accords de Brazzaville, un cessez-le-feu est décrété en 1988 et la Namibie obtient ainsi son indépendance.
Le leader de la SWAPO, Samuel Nujoma, deviendra le premier président de la Namibie. Il y a d'ailleurs une statue à son effigie devant le musée, portant la mention "Notre libérateur".

Le musée retrace dont ces différentes périodes de répression jusqu'à la libération du pays.
Nous l'avons trouvé très instructif et très émouvant. On s'est rendu compte qu'on ne connaissait vraiment de ce pays qui finalement à connu une indépendance très récente.

Post Street Mall et météorite de Gibeon Windhoek Namibie
 Post Street Mall et météorite de Gibeon

La Post street Mall est la principale rue de Windhoek, où on trouve un mall et pas mal d'autres petits commerces.
C'est ici que nous avons pu trouver une carte sim locale et des recharges de Go pour trois fois rien. Nous avons racheter ailleurs des Go qui étaient beaucoup plus chers, on aurait dû en prendre plus directement ici, chez Hussein Phone, en face de Pep.

Dans cette rue, on trouve aussi des fragments de la météorites de Gibeon. C'est une météorite de mélange de fer et de nickel, qui fut tombée en Namibie. Avant sa désintégration, son poids a été estimé à 26 tonnes.


Otjiwarongo

..
 Cheetah run au CCF 605N$/adulte, 30 minutes

Excitation au max ce matin car on prend la route de bonne heure pour rejoindre le CCF (Cheetah Conservation Fund) car il y a 45 minutes de gravel road depuis Otjiwarongo. Cette fondation n'est pas un zoo mais a pour but de préserver les félins des hommes. En effet, les guépards étaient considérés comme responsable de la mort de chèvres d'éleveurs et donc les fermiers les tuaient pour préserver leur troupeau. Certains de ses guépards avaient des petits se retrouvant alors orphelins et le CCF les récupéraient pour les élever.

Pour faire cesser ce cercle vicieux, le CCF a élevé des gros chiens de troupeau, des Bergers Kangal afin de protéger les troupeaux des prédateurs et d'éviter que les agriculteurs s'acharnent sur les guépards qui sont désormais en voie de disparition.

La fondation ouvre ses portes aux touristes pour continuer de subsister : Payer les employés, élever les chiens, soigner les guépards blessés pour les réintroduire, élever les guépards orphelins, payer leur nourriture...
Malheureusement pour les petits orphelins, n'ayant pas pu apprendre à se débrouiller seuls, ils ne pourront jamais être réintroduis.
Le CCF propose alors de découvrir ces félins plus "domestiqués" en proposant d'assister à un nourrissage ou à un entrainement de course.

Si vous voulez assister à l'une de ses activités, réservation à l'avance indispensable et un seul créneau par jour.

Nous avons assisté au Cheetah run, l'entrainement de course des guépards en utilisant un lièvre mécanique.

Au début, on entre dans l'enclos vers la zone sécurisée mais là surprise, c'est un petit cercle clôturé qui nous arrive à la taille. Je suis un peu surprise et je dis alors au guide "Je ne savais pas que les guépards ne pouvaient pas sauter" et là il me dit "Mais bien sûr que si" !! Ah ok ok, mais alors pourquoi la clôture ne monte pas plus haut ?? Le guide rigole et nous dit que ça ne craint pas mais que si le guépard s'approche un peu alors il vaut mieux reculer quand même !! Donc on est prévenus, un petit pas en arrière si on ne veut pas être au menu du petit-dej !!

Là ils libèrent le premier guépard qui part à la poursuite du lièvre : On est impressionnés par ce que l'on voit ; Le fait de voir ses animaux dans un si grand espace, la sensation de chasse qu'il s'en dégage, la rapidité et les mouvements de l'animal... On profite de chaque instant et de chaque guépard qui s'élance au fur et à mesure que les précédents prennent une bonne pause à l'ombre après tant d'efforts.

Le guide nous explique qu'ils sont malgré tout moins rapides que les guépards qui vivent à l'état sauvage car eux n'ont jamais eu besoin d'atteindre cette vitesse maximum qui oblige un estomac à vide à atteindre et donc qu'ils n'ont jamais appris à courir si vite.

Nous avons adoré cette visite et à refaire, j'aurais sélectionné une activité en plus pour pouvoir passer plus de temps encore avec eux.
Il ne faut pas oublier que ces visites permettent de participer à la lutte pour préserver cette espèce, que sans cette fondation, il ne resterait peut-être presque plus de guépards et qu'il faut continuer à les faire fonctionner en participant à ces visites et en faisant des donations.

Waterberg

..
 Rhino Drive 950N$/adulte, 2-3 heures

Après ces belles émotions avec les guépards, on reprend la route vers la réserve privéee Waterberg Wilderness
Cette réserve possède des lodges mais aussi des emplacements de campings. 

A notre arrivée, le ranger ne trouve pas notre réservation et en regardant mais mes mails, je m'aperçois que je me suis trompée dans la date et que j'ai réservé pour le lendemain. Heureusement, la haute saison n'ayant pas encore débutée et étant arrivés suffisamment tôt, il restait un emplacement de camping au Anderson camp. Le soulagement !! 

La réserve propose différentes activités qu'il est impossible de réserver à l'avance, il faut venir tôt pour s'assurer d'avoir des places. Nous on voulait absolument faire le Rhino tracking pour suivre les rhinos à pied mais elle tombait à la même heure le lendemain matin qu'on autre activité qui nous tentait, la rando sur le plateau rocheux.
Le ranger nous conseille alors de faire le rhino drive ce soir pour faire la rando demain, que de toute façon le drive était un peu comme le tracking. On l'écoute et on choisit alors cette combinaison, on peu déçus car on avait adoré notre sortie à pied dans la savane au Kruger et on savait qu'on ne pourrait le faire qu'ici vu que ça ne se fait pas à Etosha.

Il est 16h, le ranger vient nous récupérer en 4x4 avec 4 autres personnes et c'est parti pour la recherche des rhinos !!!

Le ranger nous apprend alors qu'il à 6 rhinos blancs et rapidement, on tombe sur 2 d'entre eux, une mère et son petit. Le ranger s'arrête et nous dit, allez on descend les voir. On était tous surpris et file hors du 4x4 pour s'approcher de ces animaux tellement impressionnants.
On comprend à cet instant que le drive est même mieux que le tracking, on se déplace plus vite et on profite d'instants magiques à côtés des rhinos directement dans le bush. 

On a le souffle coupé, on est seulement à quelques mètres d'eux pendant qu'ils broutent tranquillement.
Le ranger nous explique qu'ici la corne des rhinos est préservée contrairement en Afrique du Sud où ils la coupent pour prévenir du braconnage.

On remonte en voiture et on voit 3 gros derrières avançant dans une sorte d'allée. Le ranger nous dit qu'on va aller en amont et les attendre au bout du chemin. Quelques minutes plus tard, on est encore à pied et on voit les 3 rhinos sortir du chemin juste à côté de nous en nous jetant un petit coup d'œil, genre "bon, attention je vous surveille".

La sécheresse étant intense, les rangers déposent des blocs de sel et du foin donc on rejoins l'endroit où ils ont déposés tout ça et les 3 rhinos qui continuaient leur chemin arrivent enfin pour s'y nourrir.
Le ranger nous laisse encore une fois profiter de l'incroyable spectacle à pied et nous dit vous connaissez le rhino bar ? On lui dit pas vraiment et là il ouvre son coffre et nous sort des bières et cocas de son frigo !!! 
Alors si on nous avait dit qu'on prendrait une petite bière en regardant des rhinos à 5 mètres de nous je ne l'aurais jamais cru !!

On a vraiment tous savouré cet instant, les gens avec nous ressentait la même chose : Scotchés par cette incroyable expérience, cette chance d'avoir pu vivre cet instant.

Au retour, on a pu voir d'autres animaux : Phacochères, babouins et une famille entière de girafes. Dès que le ranger redémarrait, on l'arrêtait pour observer un nouvel animal qui venait d'arriver. On savourait chaque moment !

Waterberg Trail Namibie
 Waterberg Trail
En attendant que les rangers viennent nous chercher pour le rhino drive, on en a profité pour installer notre campement pour la première fois et faire une courte portion à pied de l'Anderson Trail entre notre campement et le wilderness Lodge.

C'est un sentier qui monte dans la forêt et qui est plutôt bien balisé.

On aurait aimé faire la boucle du botanical garden mais le timing était serré et il a fallu faire rapidement demi-tour pour être à l'heure.

Carte Waterberg Widerness Trail
Plateau Hike Wtaerberg Namibie
 Plateau Hike 360N$/adulte, 2-3 heures

Le lendemain matin, on se rend au wilderness lodge, point de rendez-vous pour la rando sur le plateau.
Lorsqu'on se gare, un gars sort de derrière un bâtiment en faisant des grands gestes et en nous appelant, on ne comprend pas trop pourquoi autant d'agitation mais on se dit que c'est peut-être notre guide qui nous dit de venir le rejoindre.

En fait, on retrouve trois employés du lodge qui nous disent de regarder sur le gros rocher plus heure, qu'un léopard est en train de se reposer dessus. Effectivement, il y bien un léopard un peu plus haut. On est super étonnés car il me semblait qu'il n'y avait pas d'animaux dangereux dans cette réserve vu qu'on peut s'y balader à pied et les employés nous répondent que c'est rare en effet mais que ça arrive parfois. 
Ça nous a donc fait tout drôle de se dire que la veille on est venus marcher par là en toute détente et qu'on aurait pu tomber face à un léopard !

On attendra ensuite quelques minutes notre guide qui semble-t-il, a eu une panne de réveil, c'est l'un de ses collègues qui a dû aller le chercher !! 
Pour faire cette ascension sur le plateau, il faut obligatoirement prendre un guide, c'est interdit d'y monter seuls. 
C'est un plateau de grès de 50 kms x 16 kms de près de 200 mètres de haut qui permet d'être un véritable sanctuaire pour les animaux. En effet, sur le plateau, on y retrouve toute sortes d'animaux dont certains assez rares comme les rhinocéros blancs et noirs, les hippotragues noirs, les antilopes rouanne, les vautours du Cape...

Notre guide était très sympa, il nous a d'abord amené à un super point de vue sur les plaines du désert du Kalahari, nous a montré comment pister les animaux en suivant les traces et les déjections.
On a donc tenté d'observer des animaux cette matinée là mais le plateau étant gigantesque, nous n'avons pas pu en voir. Ce n'est que lors de notre redescente que nous avons vu de loin des babouins puis de très près, des Damans du cap, sortes de petites marmottes se cachant au milieu des rochers mais assez curieuses pour voir ce qu'on vient faire là.

La nature est comme ça, parfois on ne croise pas d'animaux mais cela n'empêche en rien la fait d'avoir bien apprécié cette petite randonnée, la vue et les informations que le guide à pu nous fournir tout du long.

Tsumeb

Garage executive auto repair Tsumeb Namibie
 Arrêt au stand : Garage Executive auto repair

Après avoir passé une nuit de folie dans la tente de Marcus (ZuriCamp), on fait les vérifications de la voiture et on se rend compte que le réservoir d'eau est passé sous la limite. On retire le bouchon mais là, on se rend compte que la partie intérieure du bouchon est cassé dans le réservoir. On a bien essayé de faire passer l'eau malgré tout mais rien n'y faisait.
Voyant que Marcus est un grand bricoleur, on lui demande de jeter un œil mais nous dit qu'il ne valait mieux rien faire car il n'avait pas de nouveau bouchon de remplacement et que le réservoir ne serait plus hermétique.
On était un peu embêtés car on savait que l'on devait partir pour 5 jours à Etosha, qu'on roulerait non-stop et que ce ne serait pas l'endroit pour avoir un problème mécanique.
Notre anglais n'étant pas oufissime, il nous rend service en appelant notre loueur pour savoir quoi faire mais ils ont répondu que ça le ferait, qu'on ne devrait pas s'inquiéter. 
Pour notre part, on voulait régler le problème alors Marcus nous a conseillé un garage à Tsumeb qui était le moins pire selon lui !!

On est donc allés au garage et ils étaient hyper sympa. Ils nous ont fait patienter 1 heure le temps qu'ils trouvent un bouchon dans un autre garage car ils n'en avaient pas en stock mais malheureusement, il n'y avait rien. Ils nous proposent alors de s'en faire livrer un depuis Windhoek qui arrivera le lendemain matin.
Le hic, c'est qu'on devait passer la première nuit à Namutoni, le premier campement d'Etosha mais c'est comme ça, alors on décide d'y aller quand même et de faire l'aller-retour le lendemain matin.

Le lendemain matin, le bouchon est déjà là dès l'ouverture du garage et au bout de 25 min et d'un café au lait, le problème était réglé et on a pu continuer notre chemin plus sereinement.

Etosha National Park

Etosha National Park Namibie
 Infos sur Etosha National Park 80N$/adulte + 10N$/voiture/jour

Le Parc National d'Etosha est une grande réserve située au Nord du pays. Elle abrite énormément d'animaux car il s'y trouve un énorme marais salant, le Etosha Pan, qui couvre près de 4731 km².
Par contre, il ne faut pas s'attendre à voir un lac, le marais ne se remplit d'eau que quelques semaines par an.
Avant d'être cette réserve actuelle, dans le but de préserver la faune, c'était une réserve de chasse pendant l'ère de la colonisation Allemande.

Si vous voulez y loger, il y a des campements qui sont à réserver à l'avance sur le site Namibia Wildlife Resort
Il y a trois entrées, une à l'Est, près de Namutoni : La Von Lindquist Gate, une à l'opposé, la Galton Gate et une au sud, l'Andersson's Gate.
Si vous venez y passer plusieurs jours, prenez vos dispositions pour les repas car nous avons pu voir que malgré la présence de superettes dans les campements, les étals sont quasi vides. Il y a en général un restaurant (Sauf Olifantsrus) mais ils ne sont pas terribles.

On retrouve près de 114 espèces de mammifères dans la réserve mais ne vous attendez pas à voir le big five ici, car il n'y a pas de buffles. Il y en a au Waterberg et dans la bande de Caprivi mais pas à Etosha.
Les buffles sont absents à cause du manque d'eau, tout comme les hippopotames et les crocodiles.
Prenez votre temps pour découvrir la réserve (de toute façon, c'est 60km/h max), et patientez aux points d'eau. 

Carte Etosha National Park
Elephants Namutoni Etosha Namibie
 Self Drive Safari - Secteur Namutoni - Jour 1

On a tellement attendu ce moment et nous y sommes enfin !! Etosha nous voilà !!!
On entre par la porte Est et après avoir signé un registre, on entame notre self-drive par la boucle Fischer's Pan.

On s'attendait à voir un peu d'eau quand même mais ce plan d'eau est aussi totalement asséché et donc nous avons croisé que peu d'animaux sur cette portion. On verra quelques zèbres, oryx et impalas qui déjà nous ferons écarquiller grand les yeux !

En fin de journée, on fait la petite boucle Dikdik drive et là, une voiture est garée sur le côté et nous fait signe de regarder le petit arbuste d'en face. Ce qu'on y voit est incroyable !!  Assis sur son postérieur, tranquille à l'ombre, se tient un imposant léopard. 
Nous avions pu voir de très très loin cet animal en Afrique du Sud mais là, il se trouvait littéralement à 3 mètres du 4x4. 
Après quelques instants, le léopard décida de s'éclipser, il passa derrière notre voiture et a rapidement disparu dans la végétation environnante.

On décide de se déplacer un peu pour tenter de croiser à nouveau son chemin quant au loin se trouve une famille d'éléphant. On stoppe la voiture pour les observer car on voit qu'ils viennent dans notre direction. C'était une famille composée d'une dizaine d'entre eux mais eux qui semblaient si loin se sont rapprochés à une vitesse folle et leur trajectoire semblait venir tout droit vers nous alors on remet le contact pour s'éloigner un peu. Arrivés à notre niveau, la matriarche se poste face en nous fixant à nous tandis que le reste du troupeau traversait la route. Une fois tous les éléphants passés, notre "surveillante" nous lâcha du regard pour rejoindre le reste de sa famille.
C'est fou de pouvoir assister à cette scène, de s'apercevoir de leur mode de fonctionnement et de leur côté protecteur.

Après cette première journée intense, on rentre au campement de Namutoni. 
Le camp est super joli et abrite une ancienne forteresse Allemande toute blanche ; Ce fort a été construit en 1903 puis rebâti trois ans plus tard car la tribu Ovambo l'avait détruit. Il a ensuite servi à devenir un poste de police, puis une base pour l'armée Sud-Africaine et enfin, en 1957, il a été ouvert au tourisme.

Tous les campements d'Etosha disposent d'un point d'eau accessible depuis le camp et la plupart du temps, éclairé pour profiter à la nuit tombée.
A Namutoni, il y a des bancs protégés par une immense toiture recouverte d'herbes sèches.

Oryx Halali Etosha Namibie
 Self Drive Safari - Secteur Halali - Jour 2

Aujourd'hui, on change de campement. Direction Halali pour les deux prochaines nuits.

On a la chance sur cette portion de croiser pas mal de points d'eau alors dès qu'on en voit un sur la carte en approche, zouu on va voir ce qu'il s'y passe !! 
Parfois, il n'y a aucun animal, mais la plupart du temps, on tombe sur plusieurs d'entre eux : Des éléphants qui viennent se rafraîchir, des zèbres qui font la sieste à côtés, des autruches qui viennent boire un petit coup, un chacal qui zig-zag entre tous ces géants...
C'est toujours un nouveau spectacle vivant qui s'offre à nous et on y passe de longues minutes à observer tout ce petit monde dans leur environnement.

On arrive en milieu d'après-midi à l'Etosha Lookout, un point de vue permettant de découvrir le désert de sel d'Etosha. Ici il est possible de sortir de la voiture car il y a très peu d'animaux dans ce secteur si désertique et inhospitalier.

Juste avant d'arriver au campement, on tombe sur un troupeau de girafe dont deux en train de se battre. Elles se mettent côte à côte et balancent leur tête sur le corps de l'autre, en guise de véritable coup de massues. Leur combat durera un petit quart d'heure et finalement, les choses s'apaisent et chacune repart de son côté.

Cette portion d'Etosha est vraiment splendide, il y a énormément d'animaux différents à observer et de paysages plus variés car il y a une végétation assez dense dans ce secteur.

On arrive à Halali vers 16h30 et le camp est encore plus joli que le précédent. Les emplacements des campeurs sont immenses, avec un barbecue et un poteau alimenté en électricité, idéal pour recharger les batteries de l'appareil photo !!
Après une bonne douche, on file au point de vue sur le point de d'eau et on adore l'endroit : Des bancs faits dans la roche, on forme d'estrade, avec une vue plongeante sur le Water Hole.

A notre arrivée, il y a un rhinocéros qui se désaltère tranquillement. 
On repart quelques minutes pour dîner et notre retour, trois autres rhinocéros sont arrivés, chacun se plaçant à bonne distance des autres autour du point d'eau.
Deux d'entre eux décident de briser la glace en s'approchant doucement jusqu'à sentir le museau de l'autre. Ils se hument, respirent fort, grognent un peu mais finalement, s'écartent l'un de l'autre pour de nouveau aller vivre leur vie solitaire.

Elephanteau Halali Etosha Namibie
 Guided morning Drive avec Halali resort - Jour 3 450N$/adulte, 3 heures

Nous sommes restés à Halali deux nuits pour profiter des alentours qui sont assez riches en itinéraires possibles pour le safari mais aussi pour avoir la possibilité de faire un safari guidé avec les rangers du parc. Il est possible de faire un safari guidé le matin, l'après-midi ou encore le soir.
Nous avons préféré opter pour celui du matin, afin de pouvoir capter de belles couleurs au lever du soleil.

La journée, la température est idéale mais la nuit, elle chute drastiquement. Ce matin, il fait bien froid et malgré nos couches de vêtements et le poncho duveteux fourni par les guides, nous avons eu sacrément froid !!! On grelottait des pieds à la tête dès qu'on roulait à cause du vent et dès que les premiers rayons du soleil se sont montrés, ça nous a fait drôlement de bien !!
Comme toujours, les guides nous informent qu'ils ne peuvent contrôler la nature et qu'il pouvait nous garantir de voir des zèbres (qui pullulent dans la réserve) mais qu'il ne pouvait nous assurer de voir des félins par exemple. Pas de problème, nous sommes totalement ok avec ça.

De nuit, nous avons pu voir quelques animaux comme des impalas, des kudus et zèbres mais lorsque le soleil s'est levé, on a pu croiser un groupe de quelques rhinocéros qui détalaient à toute vitesse entre les petits arbres du bush.

Un peu plus loin, on voit une hyène sur une étendue désertique et encore après, on rencontre un éléphant avec son petit qui se cachait derrière elle. Tandis qu'elle mangeait tranquillement sans sembler inquiète de notre présence, l'éléphanteau tentait de nous impressionner en agitant les oreilles, en levant la trompe et en nous barrissant dessus !! Il a même fait sembler d'entamer des débuts de charge en notre direction, il était trop chou !!

Le temps est ensuite écoulé et nous rentrons au camp. La matinée était certes glaciale mais nous avons beaucoup aimé cette sortie, qui a permis de profiter d'Etosha à l'aube et ainsi de croiser pas mal d'animaux.

Lion Halali Etosha Namibie
 Self Drive Safari - Secteur Halali - Jour 3

A notre retour du safari guidé, on se presse de récupérer le 4x4 pour continuer d'explorer Etosha. 

On file en direction des points d'eau Rietfontein, Salvadora, Charitsaub et Sueda mais une envie pressante se fait ressentir !! Heureusement, il y a emplacement "Toilettes" sur la carte pas très loin. 
On se disait que ça serait comme en Afrique du Sud, une sorte de mini campement protégé mais à notre arrivée, on comprend vite qu'il n'y a pas d'enclos de protection, et que les WC sont là, comme une sorte de petit bunker au milieu de la savane. A cet instant, j'ai eu la sensation de me retrouver dans une scène de Jurassic Park !!! Je suis sortie de la voiture en courant vers les toilettes, de peur que quelque chose vienne me courser pour me croquer un bout de cuisse !!
On a été vraiment surpris que ça soit ainsi, mais je suis sûre qu'avec les années passant, les choses telles que ceci seront plus sécurisées avec l'afflux touristique.

Cette fois, c'est tout bon, on est prêts à reprendre la route, direction le dernier point d'eau de la journée, celui d'Homob.

Nous étions les seuls au point d'eau et on coupe le moteur pour admirer les girafes et les gnous. Bizarrement, c'est seulement une dizaine de minutes après que tous les animaux autour du point d'eau se sont subitement enfuis. C'était étrange car on était arrivés depuis un bon moment et notre présence ne semblait pas les avoir dérangés au départ. Puis on entend un drôle de bruit. On pense que c'est les gnous qui ont fait ce son mais sans certitude. 

Puisqu'il n'y a plus d'animaux, on décide de repartir mais en tournant ma tête sur la gauche, je dis à mon conjoint : "Euh y'a des lions qui arrivent" !!
Un lion débouche de nulle part, en rugissant plusieurs fois de suite, suivi quelques mètres plus loin par deux lionnes.

Ils passent juste devant notre voiture, on est totalement scotchés. On comprend maintenant pourquoi tous les autres sont partis, ils les avaient entendus arriver bien avant nous.

Les lions errent un peu autour du plan d'eau pour finalement s'installer un peu au-dessus, se mettre à l'ombre d'un arbre pour entamer une bonne sieste. 

Qu'est-ce qu'on était heureux de faire cette rencontre !! Par contre, à ce moment, on a réfléchi à l'épisode des toilettes sans clôture : Nous n'étions pas si loin que ça des lions quand on y réfléchis bien !!

Pour le retour au campement, nous avons pris la Rhino Drive, que je déconseille car il n'y a aucun point d'eau et les arbustes denses empêchent de voir les animaux.

Le soir, on retourne faire notre activité favorite : Coucher de soleil puis observation des animaux de nuit.
Cette nuit encore, il y a eu de l'activité : Une girafe laissa sa place à un rhinocéros, qui se fit embêter par un groupe de hyènes. C'était dingue, on les entendait "rire" dans la pénombre, puis on les voyait s'approcher doucement de l'eau en surveillant les mouvements du rhino.
On alla manger et à notre retour, il n'y avait plus d'animaux. Soudain, une ombre surgit : C'est un éléphant qui vient boire au Water Hole. Et là, la magie opère, une autre ombre arrive, puis une troisième, une quatrième, une cinquième... Ça ne s'arrête plus, les éléphants se répartissent tout autour du plan d'eau. On en dénombrera à peu près 32 !!!
Cet instant restera vraiment gravé dans nos mémoires, jamais on n'avait vu autant d'éléphants. Ce qui était fou, c'est que malgré leur nombre, la place était hyper silencieuse. Parfois ce silence était brisé par le bruit de leur oreilles se débarrassant de la poussière.

Rhinocéros noir Okaukuejo Etosha Namibie
 Self Drive Safari - Secteur Okaukuejo - Jour 4

Nouvelle journée à Etosha, on ne se lasse décidément pas de faire ce safari !!!

A chaque point d'eau, c'est magique !! Les rencontres sur la route sont aussi folles : On croise pas mal d'oiseaux, des autruches, des chacals et même un petit animal qui courait devant nous sur la route, comme une sorte de blaireau. En feuilletant notre guide, on a pu voir qu'il s'agissait d'un ratel. 
Pendant qu'on avait le guide entre les mains, on se disait qu'on aimerait bien voir l'oiseau arc-en-ciel et même pas un kilomètre plus loin, stoooooooopppp !! On s'arrête et on hallucine de justement tombé sur lui : Un rollier à long brins, posé sur sa branche pour qu'on puisse bien admirer ses couleurs incroyables !!

Dans l'après-midi, on croise un rhino. Alors, oui, nous en avions déjà vus mais pas un comme lui. Nous, on avait vu jusqu'alors des rhinos blancs mais cette fois, c'est bien un rhino noir !! Une sorte de rhino très rare car il n'en reste que 5000 dans le monde. Autrefois il était très répandu en Afrique mais le braconnage a entraîné sa descente aux enfers.

Ce n'est pas sa couleur qui le permet de le différencier de son cousin "blanc", car finalement, les deux sortes de rhinos sont gris. 
La différence physique se situe au niveau de la bouche. Les rhinos noirs ont une petite bouche, formant comme un petit bec alors que les rhinos blancs, ont une bouche plus carrée, plus large.
D'ailleurs, c'est cette bouche large que les Néerlandais ont appelée Widge. 
Un défaut de prononciation de ce mot Widge (Large) a donc donné le mot White (Blanc) et c'est ainsi que les rhinos à bouche large sont devenus les rhinocéros blancs. Quant à leur cousin à petite bouche, on les appela par opposition, les rhinocéros noirs. 

On peut aussi les différencier car leur mode d'alimentation n'est pas le même : Les rhinos blancs broutent l'herbe tête baissée et les rhinos noirs mangent les feuilles des arbres. Si on voit un rhino la tête en l'air, c'est donc un rhino noir !!
Une autre particularité que nous a donné une guide les jours suivants, c'est qu'on peut faire un parallèle avec les humains : Les rhinos blancs ont leur petit qui marchent devant comme une femme blanche qui pousse sa poussette et les rhinos noirs ont leur petits qui marchent derrière, comme les enfants sur le dos des femmes Africaines.

La journée touche à sa fin et on découvre notre nouveau camp, celui d'Okaukuejo. On trouve que les emplacements sont plus nombreux et donc un peu plus serrés.

Le point de vue est hyper joli ici aussi. Les gens qui dorment dans les lodges ont une superbe vue car il donne directement sur le point d'eau.

Pendant la nuit, on a été réveillés par des hurlements d'animaux et de nombreux rugissements. De là s'en est suivi un enchaînement de Ziiiiiiippp : Toutes les tentes s'ouvraient pour voir ce qu'il se passait !!!
On était tellement HS qu'on n'a pas eu le courage d'aller vérifier s'il se passait quelque chose mais au bruit, le dirait que les lions s'étaient faits un bon festin !!!

Girafe Olifantrus Camp Etosha Namibie
 Self Drive Safari - Secteur Olifantsrus camp - Jour 5

On entame notre dernière portion du parc d'Estosha, la partie Ouest, celle qui s'écarte de l'Etosha Pan.
On se rend aussi compte que la nature se fait plus hostile : Pas un arbuste à l'horizon.
Il y a quelques water hole mais comme il a y peu d'animaux dans ce secteur, il n'y a quasiment rien à observer.

A notre arrivée à l'Olifantsrus camp, on est un peu surpris. C'est le plus récent mais il est hyper petit, seulement 8 emplacements. 
Il y a un grand portique étrange à l'entrée, on se demande ce que c'est mais on comprend que le camp a été construit sur l'emplacement d'un ancien abattoir d'éléphants : Ce portique servait alors de potence.
C'est un peu bizarre de se rendre compte de ça sur la place mais le musée explique qu'entre 1983 et 1985, la population d'éléphants était tellement élevée qu'elle déséquilibrait l'écosystème d'Etosha et qu'il a été décidé de réduire la population de 500 éléphants.

Mis à part la potence, ce qui attire l'œil, c'est une grande passerelle menant à un super abri d'observation. A l'étage du bas il y a de grandes vitres pour voir le plan d'eau au plus près.

Le campement doit encore travailler un peu pour être au niveau des autres à mon sens car bien que cet abri soit superbe, les vitres d'observation sont très sales et on ne voit pas trop au travers et le plan d'eau n'est pas éclairé la nuit. 
De plus, comme il n'y a pas de restaurant dans ce camp, le mini accueil propose des snacks. Il y avait le choix entre sandwich jambon ou sandwich œuf mais quand on a voulu commander, la dame de l'accueil nous a dit qu'ils étaient en rupture de jambon et d'œuf  !! - "Il n'y a donc pas de sandwich ?" - "Eh bien non"
Ça nous a fait un peu rire, il y a le choix entre deux petits sandwichs mais il n'y a pas d'ingrédients !! 

Si c'était à refaire, je pense qu'on n'aurait pas fait cette partie pour laquelle on a porté moins d'intérêt et on aurait dû sortir à l'Andersson's Gate, au Sud d'Okaukuejo.
Là, on est sortis à la Galton Gate et contrairement à notre entrée plutôt cool à l'Est, là on sentait les militaires un peu plus stricts ; Ils ont fouillé toute la voiture, ouverts nos valises, reniflant même le dentifrice !!
On a dû ouvrir le frigo, ils ont tous inspectés et c'est là qu'ils sont tombés sur notre petite pochette derrière le siège conducteur : Le drone.
Les militaires emmènent le drone nous disant que c'est interdit à Etosha. C'est vrai que ça l'est et nous le savions. C'est pourquoi nous ne l'avons pas utilisé dans le parc mais entrant par une entrée et ressortant à celle à l'opposé, on ne pouvait pas le laisser à la Gate.

On leur propose de regarder la carte SD pour prouver que l'on ne l'avait pas utilisé mais le militaire part voir son responsable avec.
Quelques minutes après, il revient avec le drone en nous disant "allez c'est bon, vous pouvez y aller". On check les cartes du drone, ouf, elles sont toujours là !! 
Cette fouille nous aura un peu impressionnés car on ne s'y attendait pas à ce point mais finalement, les militaires ont été plutôt cool de nous laisser repartir sans nous créer de problèmes.

Damaraland

Himbas Opuwo Namibie
 Rencontre avec les Himbas 710N$/adulte

Leavec Opuwo Country Lodge. Il 


Twyfelfontein

..
  Gornergrat


Ap
Petroglyphes Twyfelfontein Namibie
  Petroglyphes


Ap
Burnt Mountains Twyfelfontein Namibie
  Burnt Mountains


Ap
Organ Pipes Twyfelfontein Namibie
  Organ Pipes


Ap
Petrified forest Twyfelfontein Namibie
  Petrified Forest


Ap

Spitzkoppe

Arche de Spitzkoppe Namibie
 Matterhorn Route

A


..
  Bushman circle Route

A


..
  Pontok Route

A


Welwitschia Namibie
  Welwitschia mirabilis Drive

A


Swakopmund

Gecko transparent Swakopmund Namibie
  Little Five

A


Jetée Swakopmund Namibie
  Jetée

A


Surf & quad dans les dunes Swakopmund Namibie
  Surf & Quad dans les dunes

Activité via Viator : Je vous met le lien où il ne faut PAS réserver : ARNAQUE.


Walvis bay

Kayak Pelican Point Walvis Bay Namibie
  Kayak Pelican Point

A


Dunes Sandwich Harbour Walvis Bay Namibie
  Dune Sandwich harbour

A


..
  Bird Island

A


Marais salants Walvis Bay Namibie
  Marais salants

A


Solitaire

Canyon de la Kuiseb Solitaire Namibie
  Canyon de la Kuiseb

A


Tropic of capricorne Solitaire Namibie
  Tropic of Capricorn

A


Solitaire Namibie
  Ville fantôme de Solitaire

A


Naukluft

..
  Waterkloof Trail

A


Olive Trail Naukluft Namibie
  Olive trail

A


Sesriem

Canyon de Sesriem Namibie
  Canyon de Sesriem

A


Sossusvlei / Deadvlei

Sossusvlei Namibie
  Sossusvlei

A


Deadvlei Namibie
  Deadvlei

A


La fausse dune 45 Sossusvlei Namibie
  La "fausse" Dune 45

A


Elim Dune Sossusvlei Namibie
  Elim Dune

A


Big Daddy Sossusvlei Namibie
  Big Daddy

A


Big Mamma Sossusvlei Namibie
  Big Mamma

A


Lüderitz

..
  Eglise Felsenkirche

A


..
  Goerke Haus

A


Ville fantôme de Kolmanskop Luderitz Namibie
  Ville fantôme de Kolmanskop

A


Fish river canyon

..
 Main viewpoint

A


..
..
 Safari Gondwana Roadhouse

A


Keetmanshoop

Quiver tree forest Keetmanshoop Namibie
 Quiver Tree Forest

A


Ce que l'on aurait aimé faire avec plus de temps

- Safari avec Okonjima Nature reserve
- Réellement faire notre sortie surf & quad dans les dunes
- Bande de Caprivi
- Voir les épaves de bateaux dans la Skeleton coast

Hébergements

WINDHOEK Urban Camp 34€43/nuit en camping

PLUS
Très belle tente pour cette première nuit en Namibie avec une bonne couette pour ne pas avoir froid
Il y a des sanitaires communs très bien entretenus
Ne pas louper le petit déjeuner !! Il y a un large choix mais surtout ils sont délicieux !
Il y aussi un parking sécurisé

MOINS
Rien

OTJIWARONGO Out of Africa Town Lodge 47€/nuit en camping

PLUS
Superbe hotel, décoré avec soin. La salle de repas est hyper impressionante et l'extérieur l'est tout autant avec une belle piscine
On a aussi pu y dîner et tout était succulent

MOINS
Rien

OTJIWARONGO Waterberg Wilderness
Private Nature Reserve 44€31/nuit en camping

PLUS
Cette fois, on se lance dans l'expérience camping ! Ca sera notre première nuit dans la tente sur le toit du 4x4
Les emplacements sont de bonne taille et il y a tout à disposition, table, emplacement barbecue, douche et WC dédiés à chaque emplacement


MOINS
Pas d'électricité, si on peut mettre ça dans les points négatifs mais nous étions prévenus dès le départ et c'est le jeu du camping nature

TSUMEB ZuriCamp - Tent Amani 37€/nuit en tente équipée

PLUS
Expérience incroyable à Tsumeb avec cette nuit dans une tente toute équipée, isolés dans le bush Namibien
Marcus nous accueille et nous amène à sa fabuleuse tente : Cuisine d'été avec frigo et plaques, grands lits, douche solaire dans une salle de bain carrelée, piscine, emplacement pour barbecue...
On ne manque de rien, tout est bien pensé et de bon goût, nous avons adoré
Marcus a voulu donner la possibilité aux gens de profiter de cet isolement au milieu de la nature sauvage à tout petit prix contrairement aux lodge de luxe
Cette nuit nous a vraiment marqué, jamais nous n'avions eu cette sensation d'être autant seuls au monde

MOINS
Marcus nous avait prévenu qu'il y avait des animaux et durant la nuit, il y a effectivement quelque chose qui a semblé se frotter contre la tente !! Le seul petit moment de stress de la nuit

ETOSHA NP Namutoni Camp 48€46/nuit en camping

PLUS
Etant arrivés à Etosha, on enchainera les nuits en campings
Toutes les réservations pour Etosha sont à faire sur le site de la NWR
Namutoni est un camping très sympa avec un point d'observation sur un point aménagé avec des bancs


MOINS
La superette du camp était vide alors on mangera le premier soir au restaurant mais j'avoue qu'il n'était pas terrible

ETOSHA NP Halali Camp 48€46/nuit en camping

PLUS
On a adoré Halali, un beau campement avec un super point d'eau éclairé le soir avec des bancs de rochers. On y a passé deux superbes soirées
Autrement, les sanitaires étaient parfaits, à chaque emplacement il y avait barbecue et poteau avec prises électriques


MOINS
Superette vide

ETOSHA NP Okaukuejo Camp 48€46/nuit en camping

PLUS
Très beau point de vue aussi sur le point d'eau éclairé
Le campement est aussi très bien, avec toutes les commodités
Il y a bien sûr, barbecue pour chaque emplacement et poteau électrique


MOINS
Les emplacements sont un peu plus tassés

ETOSHA NP Olifantsrus Camp 48€46/nuit en camping

PLUS
Premier campement où nous avons été déçus donc à part dire que les sanitaires étaient propres et le point de vue sur le plan d'eau très joli, ce sont les seules choses à dire


MOINS
Ce campement est juste un lieu où dormir, il n'y a pas de superette, pas de restaurant donc il faut vraiment avoir prévu en conséquence
Le point de vue aménagé sur le plan d'eau est superbe mais non éclairé alors impossible d'en profiter le soir

OPUWO Opuwo country lodge 22€23/nuit en camping

PLUS
Les emplacements sont grands et les sanitaires nickel
Il y a de quoi faire son barbecue et faire sa vaisselle
Il y a la possibilité de manger au lodge à côté, ce qu'on vous conseille car la déco, le cadre et la qualité des plats sont excellents

MOINS
Les emplacements du camping vont être déplacés plus près des lodges car la ville a étendu son réseau de construction de maison pour les habitants à la lisière des emplacements actuels
Il n'y a pas de clôture donc il est possible de rentrer sur le camp, mais le lodge à engagé un gardien pour éviter les éventuels problèmes

TWYFELFONTEIN Mowani Campsite 41€86/nuit en camping

PLUS
Un de nos coup de cœur !!
C'est le lodge 5* associé qui a fait cette partie et c'est top : Une dizaine d'emplacement, chacun équipés d'une table, kitchenette, barbecue, WC et douche, le tout incrusté dans la roche
Le matin, un employé du lodge vient nous mettre des buches pour alimenter le feu du chauffe-eau pour qu'à notre réveil, on puisse avoir une douche parfaite !

MOINS
Rien

SWAKOPMUND Namibia Nights @ Cordes 39€/nuit

PLUS
Super hôtel dans le centre-ville
Le gérant est hyper sympa et on peut rejoindre la jetée et les restaurants à pied
Pour notre plus grand bonheur d'accro à la technologie : On avait du Wifi !!
Autrement, la chambre était hyper confortable avec une salle de bain toute mignonne

MOINS
La place de parking est là mais finalement, pas évident d'effectuer sa manœuvre avec un gros 4*4 dans un petit espace comme celui-ci

WALVIS BAY Sunflower Self-Catering 56€/nuit

PLUS
Nous avons passé deux superbes nuits chez Vicky, une femme adorable et qui fait tout pour que vous soyez bien
Vicky nous avait préparé une liste des bons restaurants du coin et nous a même rendu le service d'aller récupérer notre linge à la laverie car nous ne pouvions revenir aux horaires d'ouverture étant en excursion
Il y a une cuisine si jamais on souhaite faire ses propres repas et un grand parking dans son jardin sécurisé

MOINS
Rien

NAUKLUFT Namib Naukluft camping site 43€14/nuit en camping

PLUS
Petit camping agréable, avec un barbecue en pierre
Les sanitaires sont très bien et surtout bien protégés par de grandes grilles pour éviter aux babouins de rentrer

MOINS
Pas mal de babouins dans le parc, dont un solitaire qui semble-t'il était dangereux, alors petite appréhension durant la nuit dès qu'on entendait du bruit

SESRIEM Sesriem camping site 56€38/nuit en camping

PLUS
Camping sympa, très grand, avec tout ce qu'il faut : Resto, piscine, sanitaires tops...
Mais surtout, le camping indispensable qui permet de rejoindre Sossuvlei avant le lever du soleil


MOINS
Rien

LUDERTIZ Villelodge Accomodation 35€/nuit

PLUS
Nuit super sympa à Lüderitz
Il y a deux trois apparts, tout équipés, très conforts
La propriétaire des lieux nous a accueillis chaleureusement, on nous expliquant tout ce qu'on pouvait faire et découvrir dans la ville
A l'entrée de notre chambre, elle avait noté Welcome avec nos prénoms, on a apprécié la personnalisation


MOINS
Rien

FISH RIVER CANYON Canyon RoadHouse Gondwana 37€10/nuit en camping

PLUS
C'est en parlant avec un touriste Français à Naukluft qu'on a entendu parler de ce superbe camping
Rien à redire, à proximité du canyon, hyper sympa avec son ambiance vieilles voitures américaines, beaux emplacements bien aménagés avec des sanitaires au top et surtout un très très bon resto
On avait réservé à la base le campement Ais-Ais par défaut car on ne trouvait pas trop d'autres campings et franchement, aucun regret d'avoir séjourné ici, bien au contraire
On a même eu du mal à comprendre que ce campement soit très peu cité sur le net car c'est une pépite


MOINS
Rien

HARDAP Hardap camping site 20€85/nuit en camping

PLUS
Le seul avantage de ce camping était qu'il nous permettait de faire un arrêt sur la longue route entre le Canyon et Windhoek
Il y a un resto assez bon, ce qui est pratique quand on n'a plus rien dans le frigo lorsque l'on repart le lendemain


MOINS
Le site de réservation NWR ne précise pas qu'il faut en plus payer l'entrée sur le site du barrage pour accéder au camping
On est arrivés tard, juste pour y dormir alors on n'a pas pu profiter du site
Le campement était désert, alors certes, personne n'y est pour rien mais pour le coup ça a rendu la nuit au camping assez glauque finalement
Et lorsque nous sommes allés manger, nous étions juste nous deux dans un resto immense !!
Facebook

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies